Freenews

Free Mobile, futur entrant sur le marché de la téléphonie mobile, chercherait à conclure un accord d'itinérance 3G avec un des opérateurs existants sur le secteur. Sa licence ne lui garantit cependant qu'un accord sur le GSM (2G). Et ni Orange, ni SFR, ni Bouygues ne semblent disposés à négocier...

Lire l'intégralité de la news

PINCEMIN Vincent

Free Mobile dans la tourmente en l'absence d'accord sur la 3G
« Réponse #1 le: 17 mai 2010 13:39:26 »
En même temps on peut accéder à internet avec un forfait illymitics et un bon signal 2G. Perso je bride mon portable en 2G pour économiser de la batterie, comme de toute façon SFR n'a pas daigné nous couvrir en 3G.

malix

Free Mobile dans la tourmente en l'absence d'accord sur la 3G
« Réponse #2 le: 17 mai 2010 15:19:49 »
La 3G+ c'est bien, la 2G ça craint !
Bon courage à Free... (Que la 2G soit avec toi) :P

yeti

Free Mobile dans la tourmente en l'absence d'accord sur la 3G
« Réponse #3 le: 17 mai 2010 16:20:55 »
salut
jusqu'au bout, les "3 rapetous" auront em... Free !!!
pour une fois qu'un Opér. veut faire baisser la fact. téléph., EUX nous ont tondu pendant des années, et ils veulent que ça continu !
argh !


Kami78

Free Mobile dans la tourmente en l'absence d'accord sur la 3G
« Réponse #4 le: 17 mai 2010 17:14:13 »
C'est un peu rapide : la licence gagnée par Free n'oblige aucunement les autres opérateurs à lui accorder les disponibilités de leur réseau 3G. Donc c'est au nouvel entrant d'investir dans ce réseau. Les propos sarcastiques de Martin Bouygues sur les prévisions d'investissement de Freemobile qui lui paraissaient trop faibles concerneraient donc bien la 3G, sans laquelle Freemobile n'a aucune chance de faire son trou dans 2 ans. Il faudra donc qu'Iliad révise à la hausse ses investissements.