chonum

Petite mise au point entre P2P Ethernet et GPON
« le: 13 septembre 2007 09:03:31 »
Abonné de Free relativement heureux (à part une image TV tellement mauvaise que j'ai remisé la FBTV...), il n'empêche qu'au fil des communiqués de presse, des rapports d'activité et autres newsletter de l'Aduf, j'ai la pesante certitute que Free me prend, et VOUS prend, pour des buses.

Entre contrevérités et pur pipeautron, Free tente de nous convaincre (nous et ses actionnaires) que P2P c'est top, et que GPON c'est beurk...

Et comme je suis dans le métier de telecom, et justement dans le FTTH, je me propose de vous dire pourquoi Free vous prend pour des truffes...

Le P2P Ethernet, c'est une fibre par abonné, avec un transport soit 100BaseBX, soit plus tard 1000BaseBX. Mais le Gigaethernet, c'est pas demain la veille.

Le GPON, c'est 2,5 GE partagés jusqu'à 64 abonnés en lien descendant, et 1,25 GE en lien remontant.

Sur le papier, P2P gagne avec 100 par abonné là où GPON ne propose que 2,5/64=39 Mbps.

Voilà l'analyse simpliste que Free et l'Aduf mène pertinement. Il faut bien que Free défende devant ses actionnaires leur choix d'une technologie qui coûte 25% plus cher en investissement, et surtout entre 20 et 30€ de plus par an en dépense d'opérations...

Maintenant allons un peu plus loin et reflechissons à ce qui est le plus important. Débit constant ou débit de crète?

Débit constant me dirons tous les adeptes du P2P (peer to peer ce coup ci!) et des newsgroup.

Oui mais...
Combien me faut il de bande passante entre mon commutateur Ethernet (celui de Free qui termine les fibres) et le réseau d'aggregation (celui qui remonte les données au backbone de l'opérateur) pour garantir 100 Mbps par abonné?
Prenons un switch Cisco comme ceux de Free. 8 cartes d'interface, 48 abonnés par carte, soit 384 abonnés par switch. Soit, pour être sûr, en gros quatre liens 10GE par commutateurs.
Dans un NRO, il y aura en gros 12000 terminaisons fibres.
Il faudrait donc 1200GE par NRO.
Et même 2800 pour le plus gros NRO de Paris.
Soit 280 ports 10GE en commutation, et un backbone de lui aussi 280 fibres 10GE (ou lambdas pour les spécialistes) qui ramène cela dans un énorme backbone purement virtuel...

Vous rêvez?

Dans le meilleur des cas, vous aurez une dorsale de n*10 GE, où n sera au mieux égal à 5...

Soit, si on refait la division, 50000 Mbps / 12000 = 4 Mbps.

C'est déjà moins glorieux !

Cool d'avoir 100 Mbps sur la ligne si derrière le réseau n'est pas dimensionné pour cela.

Donc la segmentation marketing des offres (100/50, 100/10, 100/100 symétrique), c'est du marketing. CQFD.

Alors évidemment, la réponse à cet "oversubscription" est que tout le monde ne se sert pas de la bande passante en même temps.
Et c'est vrai. En DSL, là où Free ou Orange vous annonce un débit pleine ligne jusqu'à 25 Mbps, ils ne provisionnent (réservent) sur le point de connxion à Internet (Proxy et BRAS) que 50 Kbps. Oui oui, 50Kbps, je ne me suis pas trompé. Et pourtant, DSL marche plutôt bien quand on est près de son DSLAM, donc quand le débit crête disponible est important.

D'où la donnée qui est la plus importante et qui est le débit de crête. C'est lui qui vous donne la fluidité de browsing et le confort.
Et là dessus, et bien GPON est meilleur que P2P avec des pointes possibles jusqu'à... 1GE dès maintenant.
Les ONT (terminaison du réseau PON chez l'abonné) utilisées supportent des ports GE, et sont capables de recevoir et d'emettre 1GE en pointe.

Alors, sûr que l'offre de Free est vraiment supérieure et que le P2P soit la solution ultime ?

pdm

Petite mise au point entre P2P Ethernet et GPON
« Réponse #1 le: 13 septembre 2007 11:06:01 »
Je n' y connais absolument rien et je ne pense pas avoir tout compris de ton explication, mais merci de l'avoir fait car ça aura le mérite de poser la question et de lancer le débat... et de m'instruire aussi un peu ;)

jazzigoud

Petite mise au point entre P2P Ethernet et GPON
« Réponse #2 le: 25 septembre 2007 10:17:14 »
Ce que tu oublie c'est que reste le fait que chez free tu auras une pleine fibre pour toi tout seul, apres pour les les backbones si le besoin
s'en fais sentir parceque plus de gens utilisent a fond leur ligne il suffit a free d'augmenter sa capacité ce qui est faisable beaucoup plus facilement que le jour ou la fibre mutualisé ne sufira plus de changer toute la techno chez l'abonné . Et ce jour il arrivera sois en assuré.

bragon

Petite mise au point entre P2P Ethernet et GPON
« Réponse #3 le: 12 novembre 2007 14:22:07 »
je n'ai pas bien compris, c'est une explication pour professionnels, m'enfin ! le ftth pon me fait penser au cable noos, le cable ( la fibre ) est coupé par un employé de l'EDF ( c'était toujours l'explication donnée par Noos à l'époque où j'étais abonné ) et hop de 64 à 128 abonnés ( orange, free ou neuf ) n'aurons ni tel ni tv ni internet, par contre en p2p  il sera plus difficile qu'un paté de maisons soit privé du du triplay


RimouX

Petite mise au point entre P2P Ethernet et GPON
« Réponse #4 le: 14 novembre 2007 13:55:58 »
Citation de: jazzigoud
Ce que tu oublie c'est que reste le fait que chez free tu auras une pleine fibre pour toi tout seul, apres pour les les backbones si le besoin
s'en fais sentir parceque plus de gens utilisent a fond leur ligne il suffit a free d'augmenter sa capacité ce qui est faisable beaucoup plus facilement que le jour ou la fibre mutualisé ne sufira plus de changer toute la techno chez l'abonné . Et ce jour il arrivera sois en assuré.
Bonjour,
Ce petit message pour préciser que la techno Gpon est évolutive et que le déploiement FT est bien réel

droog

Petite mise au point entre P2P Ethernet et GPON
« Réponse #5 le: 24 novembre 2007 23:43:35 »
Comme tu l'as dit toi meme tout est dans l'oversubscritpion mais qui voudrait avoir une bande passante 100mbps occupée 24h/24 à l'heure actuelle ?
Meme si aujourd'hui tu me l'as donnait je replirais vite mes disques durs.

Voyons:
100 mbps ca fait 12mo/s en arrondissant et en tenant compte des entetes ethernet/ip etc
Par heure ca fait 43 mille mo donc 43Go, et donc par jour ca fait 1To.
Premier constat, si tu penses que Free n'a pas suffisament dimensionné son réseau pour t'offrir ce qui t'es du, il faudrait quand meme que tu achetes un disque dur d'un To chaque jour.

Ok, alors c'est vrai on ne fait pas que télécharger pour stocker sur disque dur. On regarde des films en streaming.
Je ne connais pas les debit et je suis trop flemard pour chercher maintenant mais un film dure souvent 100 minutes et le dvd fait 4,5Go ou quelque chose de cet ordre la.
Si je reprends mon chiffre de tout a l'heure qui dit qu'on peut télécharger 43Go par heure mais que tu regardres un film en meme temps, tu ne prends qu'a peu pres 10% du debit.
A la fin de la journée il te faudra toujours un disque dur de presque un tera.

Tout ca pour dire que Free ne prends pas les gens pour des truffes plus qu'une autre société ne le ferait. C'est d'ailleurs les clients et le marketing qui sont demandeurs de chiffres chocs, woaah 100meg super !!!

Par ailleurs tu fais allusion au debit crete pour avoir un confort mais il y a surtout la latence et je pense que c'est le parametre de loin le plus important (telephone, tv), les joueurs de jeux en reseau en savent quelque chose.

Pour conclure, les gens ne sont pas betes dans l'ensemble mais il y a un temps d'adaptation. Le marketing essaie de leur parler en mots simples.
Jusqu'a tout récement, le probleme du surf lent, des téléchargements était du a la bande passante (connexions RTC, adsl 128 etc) donc ils ont associé qualité du réseau ou d'une offre à bande passante. Et le marketing leur répond dans les memes termes.
A present tous les operateurs proposent des bandes passantes assez bonnes en degroupé total et on devrait en theorie parler aux clients de lantence et de temps de disponibilité du reseau pour affirmer la qualité du produit(connexion reseau). Cependant je ne pense pas que l'abonné lambda soit sensible a ce genre d'argument a l'heure actuelle.