Freenews

L'arrivée de la norme VDSL2, enfin autorisée par l'Arcep et prévue à l'automne, ne fait pas l'unanimité. Beaucoup y voient un risque pour le déploiement d'un réseau national de fibre optique, à l'heure actuelle déjà laborieux en France...

Lire l'intégralité de la news

gnogno35

Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #1 le: 29 avril 2013 17:33:30 »
Ben c'est précisément le contraire : si la fibre se déployait plus vite le VDSL2 n'aurait pas eu de raison d'être.

gone63

Re : Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #2 le: 29 avril 2013 18:13:09 »
Ben c'est précisément le contraire : si la fibre se déployait plus vite le VDSL2 n'aurait pas eu de raison d'être.

Le Vdsl2 aurait été validé bien avant (il y a 2 ans ?) si France Télécom Orange avait pas tant galéré pour sortir enfin une box compatible...

La seule raison de cette validation aujourd'hui c'est que Orange a "enfin" la livebox play vdsl

Et y aurait donc pas eu ce débat qui est tenu par les lobby du FTTH, une super techno qui rapporte très gros à certains groupes qui le déploit notamment dans les RIP.

De toute façon il faut attendre quoi d'un gouvernement qui promet le FTTH pour tous dans 10 ans ? rien.

mrpatate

Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #3 le: 29 avril 2013 18:43:48 »
1. La fibre dans la maison c'est bien, et c'est probablement le but ultime des opérateurs en Europe (objectif Européen d'ici à 2020 : 100% des Européens connecté à 30Mbps au moins, et 50% connectés à 100 Mbps au moins). Mais ça va prendre du temps (92 ans au rythme des investissements actuels en Europe). Car mettre la fibre directement chez les gens, ça coûte cher (source http://www.telecoms.com/53884/euro-ftth-switchover-could-take-92-years/)

2. utiliser le VDSL (qui n'est vraiment intéressant qu'à moins d'1 km) ça veut dire déjà poser de la fibre jusqu'au paté de maison, voire au batiment => être eligible au VDSL, c'est déjà avoir de la fibre pas trop loin de chez soi

3. Belgacom en Belgique a une box VDSL depuis plus de 2 ans... En France, les investissements du tout fibre directement chez l'habitant (poussés par le gvt) ont rendu le VDSL un peu inutile à première vue (jusqu'à ce que la crise débarque, et qu'on se rende compte que tout cela coûte cher)

Le VDSL permettra à beaucoup plus de gens d'accéder au Très haut débit (qui aujourd'hui ne concerne que les urbains en immeuble) sans que les investissements soient aussi lourds qu'en FTTH. De plus les investissements menés en VDSL seront réutilisables pour le FTTH au final.

le VDSL n'est pas une solution idéale, mais c'est quelque chose qui permet pour l'instant de réduire à moindre frais la fracture numérique ville-campagne (si les opérateurs et les autorités de régulation jouent le jeu).
« Modifié: 30 avril 2013 00:45:26 par mrpatate »


rotoxi

Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #4 le: 29 avril 2013 19:00:36 »
En tout cas pour moi qui viens de déménager dans un patelin de 1500habitant a 400M du dslam cete nouvelle tombe bien!

pipantal

Re : Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #5 le: 29 avril 2013 19:20:33 »
En tout cas pour moi qui viens de déménager dans un patelin de 1500habitant a 400M du dslam cete nouvelle tombe bien!

c'est exactement cela l’intéressant.
Apporter du débit qui va bien au maximum de gens, et ceux même s'ils habitent à la campagne !

La FTTH c'est le rêve ultime, une boucle locale sans limite pour les siècles et les siècles !
Sauf que dans la vraie vie actuelle, l'idée d'avoir 50 abonnés sur un NRA qui veulent regarder Youtube ou autres futur service de streaming posent un problème au FAI !
Le problème actuel n'est pas la boucle locale ou de peering, il est dans l'arbre de ramification du réseau qui doit être mis à niveau ou tout simplement être complètement repenser !
le coût du service aujourd'hui est dans la partie du réseau qui alimente les NRA ! Il faut investir là, et tout de suite pour que les investissements soient le mieux utilisés pour avoir le meilleur service pour les abonnés.
Le Gouvernement fait de la politique et se moque bien du service internet à la population.
Nous avons actuellement une boucle locale que les FAIs n'arrivent pas à remplir lorsqu'on fait le moindre surf, téléchargement ou visionnage ! L'urgence n'est pas à la FTTH, et le VDSL arrivent très bien. Et lorsqu'au fur et à mesure, nos FAIs équiperont les sous répartiteurs en VDSL2, avec nos 100Mbit en Upload et Download, les économies réalisées permettront je l'espère, la mise à niveau des réseaux de nos FAIs.

acer59280

Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #6 le: 29 avril 2013 21:55:21 »
il faut installer dans chaque quartier des ROP "Remote optical platform"
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/d1/ROP.jpg

C'est le cas en Belgique.


eric12

La majorité des lignes a la campagne font beaucoup plus d'1 km, donc le vdsl ne va pas concerner un maximum de gens, mais au contraire un minimum.
En gros ceux qui ont déjà un débit "potable" auront un peu mieux, et ceux qui ont un débit pourris devront continuer à faire avec.
Vraiment de l’enfumage ce vdsl2+. A près peu du même niveau que le passage du V90 au V92 qui devait révolutionner internet à l'époque du 56k.

babar75

Re : Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #8 le: 29 avril 2013 23:38:48 »
il faut installer dans chaque quartier des ROP "Remote optical platform"
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/d1/ROP.jpg

C'est le cas en Belgique.

Les belges payent leur abonnements deux fois plus cher, moyennant quoi les débits réels mesurés sont les plus élevés de toute l’Europe.

NyckSlyder

Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #9 le: 29 avril 2013 23:40:39 »
Pour moi ca remet en rien en cause le déploiement de la fibre. On a pour certaines endroits des lignes en cuivre qui sont de bonnes qualités. Les remplacer coute que coute ça serait du gaspillage.

Je trouve au contraire que le VDSL2 + la fibre font un bon compromis.
A prioris, la priorité de déploiement de la fibre va être pour les lignes les plus éloignées. Ce qui va permettre aux gens qui ont des longues lignes d'avoir des débits qui tiennent la route, alors que ce n'est pas le cas. Le VDSL2 ne reglera pas cette situation.
Et en attendant, ceux qui sont proches des DSLAM vont avoir le VDSL2, ce qui leur permettra largement d'attendre patiemment la fibre.

Je pense que les 2 technologies vont pouvoir cohabiter tant que la fibre n'est pas déployée partout.

Surtout que le VDSL2 peut résoudre certains problemes de  mutualisation dans les imeubles... Il suffira de faire venir la fibre jusque dans le paté de maison et les gens qui sont pas fibrés auront un débit VDSL2 é peu prés équivalent. Ca permettra d'amortir les couts et pouvoir donner du débits à certains en attendant que la fibre ne face école.
D'ailleurs, en parlant de fibre, j'habite un imeuble qui a été construit il y a 1an et demi... Certe le quartier n'est pas fibré (pas encore), mais je pense qu'il faudrait que les constructions prennent en compte l'avancée technologique et installent de base un reseau fibré dans les imeubles neufs... Ca serait un gain de temps !
« Modifié: 30 avril 2013 00:12:24 par NyckSlyder »

mrpatate

La majorité des lignes a la campagne font beaucoup plus d'1 km, donc le vdsl ne va pas concerner un maximum de gens, mais au contraire un minimum.
Personne n'a dit que les DSLAMs VDSL seraient dans les NRA actuels.
Je vous laisse deviner ce qui coûte le moins cher :
- cabler chaque maison individuelle d'un hameau à plusieurs km d'un NRA en fibre
- poser dans un cabinet à l'entrée du hameau un DSLAM VDSL2 relié en fibre au NRA et connecter les paires du cuivre du hameau seulement à cet endroit là

Le VDSL n'est pas une solution qui ne coûte rien en amenagement d'infrastructures, c'est juste une solution qui coûte moins cher et qui pourrait amener des debits >30 Mbits en quelques années au lieu d'un gigabit fibre dans 20 ans.
« Modifié: 30 avril 2013 00:42:51 par mrpatate »

snickerss

Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #11 le: 30 avril 2013 00:52:27 »
Remettez moi tout le monde en RTC je vous garantis que vous vendrez des accès fibre :o

Comment ça non ? On cherche a vendre de la fibre ou améliorer la connexion d'un maximum de gens ? Il faudrait savoir

Comme l'a expliqué le représentant de Free lors des questions réponses avec l'ARCEP sur ce sujet, la fibre s'imposera d'elle même avec le temps .. Si non : ce n'était tout simplement pas le bon choix. En attendant, c'est débile de refuser le progrès, même si celui ci ne bénéficie pas a tous. Le progrès ne freine pas le progrès, c'est plutôt le contraire. L'appétit vient en mangeant

Malarkey

Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #12 le: 30 avril 2013 08:04:10 »
Je ressens tout de même une certaine jalousie et un certain égoïsme (typiquement français d'ailleurs) avec cette technologie.
"Le VDSL2 c'est de la fumisterie..." Ce qui disent cela, ce sont ceux qui ne profiteront pas de cette technologie, et donc clament haut et fort que ça ne sert a rien et que c'est inutile...

Quel auraient été leurs propos s'ils avaient été éligibles ? "ça fait longtemps qu'on aurait du y passer!"
Ce n'est pas parce que certains ne peuvent profiter de la technologie qu'il ne faut pas la proposer à d'autre.

Le progrès, même à un petit nombre de personne, appelle le progrès. Donc oui, le VDSL2 est une bonne chose, surtout avec l'arlésienne qu'est la fibre! ;)
« Modifié: 30 avril 2013 08:09:10 par Malarkey »

fabfree

Re : Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #13 le: 30 avril 2013 08:29:25 »
Pour moi ca remet en rien en cause le déploiement de la fibre. On a pour certaines endroits des lignes en cuivre qui sont de bonnes qualités. Les remplacer coute que coute ça serait du gaspillage.

Je trouve au contraire que le VDSL2 + la fibre font un bon compromis.
A priori, la priorité de déploiement de la fibre va être pour les lignes les plus éloignées. Ce qui va permettre aux gens qui ont des longues lignes d'avoir des débits qui tiennent la route, alors que ce n'est pas le cas. Le VDSL2 ne reglera pas cette situation.
Et en attendant, ceux qui sont proches des DSLAM vont avoir le VDSL2, ce qui leur permettra largement d'attendre patiemment la fibre.

Je pense que les 2 technologies vont pouvoir cohabiter tant que la fibre n'est pas déployée partout.

Surtout que le VDSL2 peut résoudre certains problèmes de  mutualisation dans les immeubles... Il suffira de faire venir la fibre jusque dans le pâté de maison et les gens qui sont pas fibrés auront un débit VDSL2 é peu prés équivalent. Ça permettra d'amortir les couts et pouvoir donner du débits à certains en attendant que la fibre ne face école.
D'ailleurs, en parlant de fibre, j'habite un immeuble qui a été construit il y a 1an et demi... Certes le quartier n'est pas fibré (pas encore), mais je pense qu'il faudrait que les constructions prennent en compte l'avancée technologique et installent de base un réseau fibré dans les immeubles neufs... Ca serait un gain de temps !

Très bon résumé.

A situations multiples et variés dans une situation économique difficile : des solutions adaptées à chaque situation.

« Modifié: 30 avril 2013 12:48:10 par fabfree »


NyckSlyder

Très bon résumé.

A situations multiples et variés dans une situation économique difficile : des solutions adaptés à chaque situation.

Surtout que ça va pas coûter plus chers aux abonnés...

Fansat70

Re : Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #15 le: 30 avril 2013 11:03:48 »
[...]
D'ailleurs, en parlant de fibre, j'habite un imeuble qui a été construit il y a 1an et demi... Certe le quartier n'est pas fibré (pas encore), mais je pense qu'il faudrait que les constructions prennent en compte l'avancée technologique et installent de base un reseau fibré dans les imeubles neufs... Ca serait un gain de temps !
Là, on va retrouver ceux qui hurlent au sujet des normes...
- "Encore une contrainte de plus!"... Ceci en bon franchouillard bien conservateur, refusant systématiquement le changement dès que cela "risque" de déranger ses "bonnes" habitudes. Le problème est qu'en France, les normes, comme les lois arrivent toujours trop tard, et quasiment mises en place sous la contrainte ou la pression, et "cochonnées" dans leur rédaction, "laissant le soin au pouvoir exécutif" les "détails" de la mise en place.
Effectivement, la mise en place rapide d'une norme "prospective", à condition qu'elle soit étudiée correctement (et pas sous la pression d'un tel ou d'un tel, genre lobby en goguette...) ne peut qu'être bénéfique à l'économie... Dans le cas précis, la mise en place préventive d'une distibution "fibre noire" dans les immeubles neufs éviterait de devoir passer par des opérateurs d'immeubles et autres franchouillardises pénibles à mettre en place après coup!
Mais en France, on est plutôt enclin à discuter pendant des mois sur les cotes exacte d'un morceau de sucre de 5g (ce qui permet de caser quelques ronds de cuirs énarquiens et autres généraux retraités "recasés" dans des commissions inutiles - avec leurs émoluments! - et autres bavochards impénitents...) plutôt que de faire dans le concret!

NyckSlyder

Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #16 le: 30 avril 2013 11:27:54 »
On va s'écarter du sujet, mais lorsque la fibre arrivera dans mon quartier (d'ici la fin de l'année à ce qui parait), je n'y aurait pas accés, il faut que la copro se réunisse et décide qui va faire quoi... Et du coup, si un autre opérateur fibre le quartier voir même la résidence, je ne sais même pas si j'y aurais accés avec Free...

Une amie habite un imeuble fibré bouygues, elle peut pas avoir la fibre chez free...

Gromble

Là, on va retrouver ceux qui hurlent au sujet des normes...
- "Encore une contrainte de plus!"... Ceci en bon franchouillard bien conservateur, refusant systématiquement le changement dès que cela "risque" de déranger ses "bonnes" habitudes. Le problème est qu'en France, les normes, comme les lois arrivent toujours trop tard, et quasiment mises en place sous la contrainte ou la pression, et "cochonnées" dans leur rédaction, "laissant le soin au pouvoir exécutif" les "détails" de la mise en place.
Effectivement, la mise en place rapide d'une norme "prospective", à condition qu'elle soit étudiée correctement (et pas sous la pression d'un tel ou d'un tel, genre lobby en goguette...) ne peut qu'être bénéfique à l'économie... Dans le cas précis, la mise en place préventive d'une distibution "fibre noire" dans les immeubles neufs éviterait de devoir passer par des opérateurs d'immeubles et autres franchouillardises pénibles à mettre en place après coup!
Mais en France, on est plutôt enclin à discuter pendant des mois sur les cotes exacte d'un morceau de sucre de 5g (ce qui permet de caser quelques ronds de cuirs énarquiens et autres généraux retraités "recasés" dans des commissions inutiles - avec leurs émoluments! - et autres bavochards impénitents...) plutôt que de faire dans le concret!

Il me semble que l'obligation de fibrage des immeubles neufs a été décrétée pour tous les permis de construire déposés après le 1er avril 2012. http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000024981998&cidTexte=LEGITEXT000006074096

Comme quoi, ça avance quand même... et la France va pas si mal  ;)

snickerss

Re : Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #18 le: 30 avril 2013 12:48:50 »
On va s'écarter du sujet, mais lorsque la fibre arrivera dans mon quartier (d'ici la fin de l'année à ce qui parait), je n'y aurait pas accés, il faut que la copro se réunisse et décide qui va faire quoi... Et du coup, si un autre opérateur fibre le quartier voir même la résidence, je ne sais même pas si j'y aurais accés avec Free...

Une amie habite un imeuble fibré bouygues, elle peut pas avoir la fibre chez free...

Bouygues (en fait SFR), Sequalum, Numéricable ... Free n'est compatible qu'avec les anciennes techniques de fibrage Orange et SFR, et le nouveau quadrifibre par Orange. C'est maigre ..

NyckSlyder

Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #19 le: 30 avril 2013 12:59:09 »
C'est idiot, ca enferme les usagers et les oblige a prendre un certain opérateur...

NyckSlyder

Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #20 le: 30 avril 2013 13:34:21 »
Le mec du syndic m'avait dit que toute installation doit être mutualisable selon l'ARCEP.


Gromble

Re : Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #21 le: 30 avril 2013 14:01:37 »
Le mec du syndic m'avait dit que toute installation doit être mutualisable selon l'ARCEP.

Les installations sont mutualisables... encore faut-il que les opérateurs aient une réelle envie de mutualiser...
Entre les technos et les règles ingénieries qui peuvent varier de l'un à l'autre, on arrive souvent à des situations où les opérateurs ne veulent pas se brancher à des installations existantes. Et c'est bien dommage...

NyckSlyder

Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #22 le: 30 avril 2013 14:22:02 »
Donc en théorie c'est censé être compatible avec tout le monde ?

Gromble

Re : Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #23 le: 30 avril 2013 15:20:32 »
Donc en théorie c'est censé être compatible avec tout le monde ?

Oui, en théorie c'est compatible avec tout le monde, les fibres déployées en vertical dans les immeubles sont standard et fonctionnent avec tous les opérateurs. En pratique c'est moins évident.

Typiquement, chez moi l'immeuble est fibré par Sequalum et d'après ce que j'ai compris, Free ne veut pas s'y brancher pour une sombre histoire de connecteurs (Free voudrait souder les fibres au lieu d'utiliser les connecteurs existants). Résultat : le seul choix à l'heure actuelle est Orange.

NyckSlyder

Résultat : le seul choix à l'heure actuelle est Orange.

[#troll ON] ouch[#troll OFF]
Ouch quand même :p

Plus sérieusement, il faudrait normaliser tout ça, ca serait la première chose à faire avant de vouloir de la fibre partout... Parce que le "tu va chez X ou sinon rien" c'est pas très fair...

eudilien

Oui, en théorie c'est compatible avec tout le monde, les fibres déployées en vertical dans les immeubles sont standard et fonctionnent avec tous les opérateurs. En pratique c'est moins évident.

Typiquement, chez moi l'immeuble est fibré par Sequalum et d'après ce que j'ai compris, Free ne veut pas s'y brancher pour une sombre histoire de connecteurs (Free voudrait souder les fibres au lieu d'utiliser les connecteurs existants). Résultat : le seul choix à l'heure actuelle est Orange.
Pour Sequalum, il me semble qu'il y a autre chose. Je ne sais pas si Free refuse le fibrage vertical de Sequalum, mais une chose est sûre, Free refuse le fibrage horizontal de Sequalum.
En clair, même si Sequalum à fibrer la ville horizontalement et l'immeuble verticalement, cela n'interesse pas Free tant que la partie horizontale n'est pas doublée par Free, ce qui n'est pas forcément une erreur. De plus, Free peut directement poser ses fibres dans les fourreaux de Sequalum.

Il faut encore attendre, même si on trouve que l'attente semble trop longue.

snickerss

Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #26 le: 30 avril 2013 16:47:24 »
On peut attendre longtemps pour Sequalum puisque c'est un problème de guerre entre Free et Numericable (qui gère Sequalum)

Entre SFR et Free c'est un problème de SI sur le multifibre (peut se résoudre un peu plus vite, mais SFR n'est pas pressé, et cela se comprend)

SFR déploie pour Bouygues, donc retour à la case au dessus.

Numéricable ne déploie plus verticalement, le fait grâce à l'argent public donné à Sequalum (66 NRO dans le 92, un travail considérable achevé .. pour quasi aucun résultat du coup, aucun opérateur d'envergure nationale n'a souscrit à l'offre d'accès au NRO), retour au point 1. Numéricable rentabilise en attendant son réseau coax par ses offres + les offres Bbox 30 Mbps.

Reste les immeubles Orange ou cela avance doucement.
« Modifié: 30 avril 2013 16:49:10 par snickerss »

tictac492

Plus sérieusement, il faudrait normaliser tout ça, ca serait la première chose à faire avant de vouloir de la fibre partout... Parce que le "tu va chez X ou sinon rien" c'est pas très fair...

Et après on s'étonne de la faible pénétration des offres fibres chez les particuliers ... :(
Au moins la bonne vieille ligne cuivre est disponible partout, facilement, et avec l'opérateur de son choix ...

Pour en revenir au VDSL, je suis déçu car les lignes raccordées à des NRA d'avant 2005 et passant par un sous-répartiteur en sont exclues (sauf NRA-ZO et NRA-MED) ! Du coup, cela me donne l'impression d'une autorisation inutile ...
Et il n'y a pas que les campagnes qui ont des lignes moyennes ou longues : c'est courant en ville aussi. J'habite dans une grande résidence dans une ville de 55 000 habitants et ma ligne fait 1700m :( Sans fibre ni VDSL, je pense migrer vers Numéricable pour avoir un peu + d'upload ...


Medey

Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #28 le: 01 mai 2013 13:06:42 »
Bonjour

Je ne veux pas être défaitiste, mais s'il y avait une vraie volonté de déployer quelque réseau que ce soit, cela se saurait !

Pourquoi faire des investissements coûteux, alors que l'on se gave avec l'existant ? Je prends mon exemple, j'habite Jonage dans le Rhône, une Ville de 6 000 habitants. 85% des lignes sont entre 30 et 60 db d'affaiblissement. Affaiblissement moyen 42db, longueur de ligne moyenne 3727m. Il y a moins de 10% des habitants qui peuvent prétendre au" vrai haut débit" !!!

Par ailleurs, dans le centre de Jonage, il y a un sous répartiteur qui faisait office de central téléphonique auparavant et qui mettrait, s'il était fibré, 85% des lignes à moins d'un kilomètre du central c-a-d 5100 habitants.

5100 abonnés potentiels à des offres quadruplay, tv par internet, vod. Et bien non ! Rien ne bouge, aucune volonté de changer les choses.

Une chose à faire, si vous déménagez, bien regarder à quelle distance du central vous vous trouvez et si la commune ou le quartier n'est pas éligible au "vrai haut débit", le dire haut et fort au maire et ne surtout pas y habiter !

Si vous voulez la fibre, allez à elle car elle n'est pas prête tout comme le VDSL2 de venir à vous!

Bien cordialement,
 




 

bercoffee

Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #29 le: 02 mai 2013 07:08:04 »
Il est temps que le vsl2+ arrive et prennent une ampleur considérable plutôt qu'une fftb qui est équivalente en débit

Yoann Ferret

Re : Re : Le VDSL2, ce frein au déploiement de la fibre optique
« Réponse #30 le: 02 mai 2013 15:17:47 »
Il est temps que le vsl2+ arrive et prennent une ampleur considérable plutôt qu'une fftb qui est équivalente en débit
Ouais... équivalent en débit à 100 Mbps près à la louche. On n'est pas à ça près... ;)

PoilàGratter

Ouais... équivalent en débit à 100 Mbps près à la louche. On n'est pas à ça près... ;)

Et même à 300 Mbps, grâce au DOCSIS 3.0 dont Numéricable a presque achevé le déploiement sur son réseau ;)

Kami78

Le miroir aux alouettes
« Réponse #32 le: 06 mai 2013 08:26:39 »
Le FTTH est enfin mort en tant que solution massive, il était temps ! Comme partout dans le monde, il ne concernera que des territoires ponctuels. Reste que le VDSL ne peut pas marcher partout non plus et qu'aucun investissement ne pourra se construire tant que le calendrier d'extinction du réseau cuivre ne sera pas déterminé.

pipantal

Re : Le miroir aux alouettes
« Réponse #33 le: 06 août 2014 15:12:01 »
Le FTTH est enfin mort en tant que solution massive, il était temps ! Comme partout dans le monde, il ne concernera que des territoires ponctuels. Reste que le VDSL ne peut pas marcher partout non plus et qu'aucun investissement ne pourra se construire tant que le calendrier d'extinction du réseau cuivre ne sera pas déterminé.
Surtout pas !
Pourquoi éteindre le cuivre ? Si ça marche pourquoi ?

Yoann Ferret

Re : Re : Le miroir aux alouettes
« Réponse #34 le: 06 août 2014 15:57:13 »
Si ça marche pourquoi ?
Parce que ça ne marche pas si bien que ça.


pipantal

Re : Re : Re : Le miroir aux alouettes
« Réponse #35 le: 06 août 2014 22:11:12 »
Parce que ça ne marche pas si bien que ça.
oh !? ;)
ce n'est pas la panacé certes, mais pour une part d'abonné, c'est toujours un progrès.
Et il faut penser à des personnes qui sont loin des ... grands pôles. La fibre n'est pas près d'arriver dans leur pavillon !
La régulation de la fibre n'existe pas, c'est le chacun sa gueule. Et l'idée qu'à court terme il faudra modifier en profondeur les règles de développement pour améliorer la couverture, ralenti d'autant plus le déploiement dans les zones les plus éloignées.
Franchement, je pense vraiment que la boucle cuivre actuelle a encore de beau jour devant elle.
Et si le régulateur permettait aux opérateurs de tirer de la fibre depuis vers les NRA vers les sous répartiteurs à travers les fourreaux actuels de la boucle locale cuivre, beaucoup de gens aurait du VDSL de qualité, et pour un prix extrèmement faible.
C'est sûr qu'à long terme avec des milliards d'euros, le FTTH c'est l'idéal, mais si on veut du très haut débit (c'est à dire DL>30Mbit je crois) et ceux dans 10 ans pour la France entièrement ça me parait complètement utopique.

Désintox

Re : Re : Re : Re : Le miroir aux alouettes
« Réponse #36 le: 07 août 2014 17:32:25 »
Et il faut penser à des personnes qui sont loin des ... grands pôles. La fibre n'est pas près d'arriver dans leur pavillon !

Peut-être que si, Orange investit massivement dans ma région et l'année prochaine ou en 2016 Orange aura fibré ma maison,  de free je n'attends rien.

Citer
La régulation de la fibre n'existe pas, c'est le chacun sa gueule.

free et bouygues sont out dans le déploiement, sfr un peu et orange un max, on le voit à leurs chiffres, l'adsl diminue au profit de la fibre.

Citer
Et si le régulateur permettait aux opérateurs de tirer de la fibre depuis vers les NRA vers les sous répartiteurs à travers les fourreaux actuels de la boucle locale cuivre, beaucoup de gens aurait du VDSL de qualité, et pour un prix extrèmement faible.

Pour mon village, implantation de 4 NRA-MED plus tirage de la fibre, la même chose pour un autre village avec seulement 2 NRA , l'estimation est de 702 000 € payé pour environ 50% par l'agglo, le conseil général.
Je trouve la facture conséquente !


Citer
C'est sûr qu'à long terme avec des milliards d'euros, le FTTH c'est l'idéal, mais si on veut du très haut débit (c'est à dire DL>30Mbit je crois) et ceux dans 10 ans pour la France entièrement ça me parait complètement utopique.

Il y a un an je me disais "la fibre c'est pour 2055", je doute de l'avoir l'année prochaine mais c'est bien parti.