Freenews

Total Call, centre d'appel de Free d'environ 1700 salariés situé au Maroc, connaît un mouvement de grève de la part de certains salariés depuis le 19 mars. Un représentant syndical, interrogé par Challenges, évoque des conditions de travail qui «~se dégradent sans cesse~»...

Lire l'intégralité de la news

bercoffee

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #1 le: 03 avril 2012 13:01:27 »



 Je propose de faire un test en appelant tous total call entre12h et 14h pour voir si ça va mieux.
« Modifié: 08 avril 2012 08:19:15 par bercoffee »

Goshi

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #2 le: 03 avril 2012 13:04:58 »
J'ai lu l'article ce matin et j'étais persuadé d'avoir lu que la formation mobile avait duré 2 jours et qu'ils avaient réussi à avoir un jour de plus. Ca me paraissait bien mais là 2 heures en effet ça fait court.

Je n'ai peut-être pas révé "Mis à jour le 03-04-2012 à 12h15".

Bernie38

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #3 le: 03 avril 2012 13:13:10 »
ah la la c'est triste, ça devient de plus en plus dur de trouver des esclaves dociles !!!

Plus sérieusement, il serait temps que les salariés, quel que soit le pays, soient traités décemment.

Je ne sais pas si c'est du fait de Free ou de la direction de la boite au maroc, mais je pensais que c'était plutôt le fait de boites avec une grosse pression des actionnaires (selon le terme consacré) qui agissait comme ça...


pub897

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #4 le: 03 avril 2012 13:17:58 »
"une meilleure desserte en transports du lieu de travail, à 13 kilomètres du centre de Casablanca."
Free fait dans le transport de personne ??
« Modifié: 03 avril 2012 13:30:45 par Yoann Ferret »

PoilàGratter

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #5 le: 03 avril 2012 13:47:55 »
L'envers du décor est souvent moins glamour ...

jacochere

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #6 le: 03 avril 2012 13:54:09 »
Citer
ah la la c'est triste, ça devient de plus en plus dur de trouver des esclaves dociles !!!

j'ai peu etre mal lu mais

Citer
il est actuellement fixé à 4 000 dirhams (400 euros environ), soit le double du SMIC marocain ,
 plus 4 000 dirhams de primes (variable)

ce sont des esclaves payaient à prix d'or c'est a dire 4 fois leur SMIG

smig en France :

Smic mensuel brut (base 35 heures)    1.398,37 euros
 1398.37*4 = 5593.48

« Modifié: 03 avril 2012 13:56:42 par jacochere »


Sicabol

ce sont des esclaves payaient à prix d'or c'est a dire 4 fois leur SMIG

Tu as raison, on devrait les payer 4 bols de semoules et basta !

Sérieusement, je suis pour leur mouvement. Pourquoi ? Parce que pour une fois les travailleurs d'un pays (le Maroc) travaillant pour un autre (la France) demandent de s'aligner sur les salaires. Quelle sera la conséquence ? Les autres salariés marocains demanderaient la même chose. De ce fait, le travail même serait rémunéré comme en France. Du coup, même référence salariale, même référence de vie… alors pourquoi délocaliser ? Ce sont aux entreprises françaises de se donner les moyens de leurs besoins (et de ceux de leurs clients), sans exploiter les autres pays. Le jour où tous les pays auront les mêmes références, le Monde sera plus juste.
« Modifié: 03 avril 2012 14:28:20 par Sicabol »

Joearchi

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #8 le: 03 avril 2012 14:28:49 »
Je me faisais le même calcul: Si ils demandent une augmentation, on est presque au smic français. Pourquoi délocaliser alors? (sauf évidemment pour les heures de nuit et le travail le week end, là cela reste certainement plus intéressant).

Bref, d'un coté, j'ai quand même l'impression que ce cas de figure n'est pas forcément le plus grave (je ne connais pas le coût de la vie au Maroc, mais l'équivalent de 4 fois leur salaire minimum, soit près de 800 Euros, cela doit commencer à faire pas mal non?), de l'autre, que les pays s'étant spécialisés dans les centre d'appels voient leur salariés commencer à gronder me semble plutôt positif: cela prouve qu'ils ont des choses à revendiquer, et qu'ils ne sont pas prêts à bosser dans n'importe quelle condition.

PoilàGratter

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #9 le: 03 avril 2012 14:32:39 »
Plutôt que de se focaliser uniquement sur les salaires, il est instructif de tout lire  :-[, et notamment depuis la source de l'info (Challenges):

http://www.challenges.fr/monde/20120402.CHA4932/le-centre-d-appel-free-en-greve-au-maroc.html

Rolandin

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #10 le: 03 avril 2012 14:42:50 »
Je comprends mieux maintenant pourquoi quand je discute avec un soit disant "technicien" nous n'arrivons pas à nous comprendre à part lire "aveuglément" une check liste qui commence par le contrôle des prises, le condensateur, etc, Alors que tu es chez Free depuis plus de 10 ans.

Bernie38

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #11 le: 03 avril 2012 15:25:47 »
Citer
dès le mois de décembre, nous avons dû appeler les abonnés pour les sensibiliser à l’offre
je savais pas que les abonnés Freebox avaient été contactés ! moi pas en tout cas...

Citer
Parfois, mais c’est très rare, il y avait des injures racistes : dans ce cas, nous avons demandé à la direction qu’elle intervienne, par exemple en envoyant une lettre de rappel au client concerné, juste pour marquer le coup. Elle n’a jamais donné suite
ça c'est très peu malin de la part du gars qui appelle : si le téléconseiller a du mal avec le français, il faut incriminer le recrutement, la formation dans la boite, mais pas le pauvre gars qui fait l'effort de parler en français alors que c'est pas sa langue natale. Et faut au moins respecter le gars qui essaie de faire son boulot.

Et en effet, la direction aurait pu remettre en place officiellement le client, pour marquer le coup. A l'époque des jolis mots comme "responsabilité sociétale d'entreprise" et tout ça, ça fait tâche.

OhMonBato

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #12 le: 03 avril 2012 15:31:56 »
Comparer le SMIC de 2 pays n'a pas forcement du sens car on peut tres bien imaginer un SMIG dans un pays qui permet de vivre correctement, un SMIC dans un autre pays qui assure tout juste de quoi survivre.

Trouve sur Wikipedia le SMIC de differents pays europeens :
Belgique 1 415,24
Bulgarie 122,71
Croatie 381,15
Espagne 748,30
Estonie 278,02
France 1 365,03
Grèce 862,82
Hongrie 280,63
Irlande 1 461,85
Lettonie 281,93
Lituanie 231,70
Luxembourg 1 757,56
Malte 664,95
Pays-Bas 1 424,40
Pologne 348,68
Portugal 485,83
République Tchèque 319,22
Roumanie 157,20
Royaume-Uni 1 138,54
Slovaquie 317,00
Slovénie 748,10

On y voit par exemple que le Smic espagnol est presque la moitie du Smic irlandais. Y a t'il une telle difference du cout de la vie entre les 2 pays ? Personnellement j'en doute.

brodequin

ce sont des esclaves payaient à prix d'or c'est a dire 4 fois leur SMIG

Tu as raison, on devrait les payer 4 bols de semoules et basta !

Sérieusement, je suis pour leur mouvement. Pourquoi ? Parce que pour une fois les travailleurs d'un pays (le Maroc) travaillant pour un autre (la France) demandent de s'aligner sur les salaires. Quelle sera la conséquence ? Les autres salariés marocains demanderaient la même chose. De ce fait, le travail même serait rémunéré comme en France. Du coup, même référence salariale, même référence de vie… alors pourquoi délocaliser ? Ce sont aux entreprises françaises de se donner les moyens de leurs besoins (et de ceux de leurs clients), sans exploiter les autres pays. Le jour où tous les pays auront les mêmes références, le Monde sera plus juste.

Tout à fait moi aussi je suis pour ce mouvement, où d'autres dans les pays émergents ou en voie, car si dans l'ensemble  les écarts de  salaire (coût du travail selon certains), se réduisaient alors les industries ou services ne trouveraient plus beaucoup d'intérêt à délocaliser, donc ils relocaliseraient peut-être et les échanges commerciaux seraient beaucoup plus "justes"... Mais je me demande si certains "posts" vu sur ce sujet seraient là si c'était en France qu'il y avait grève!
En plus 2 heures 'info et basta!??

J'ai connu un centre d'appel en France et c'est déjà l'enfer (un concurrent de free" et qui en plus a délocalisé...

GK Rennes 35000


sam110389

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #14 le: 03 avril 2012 19:51:22 »
Pourquoi ne pas faire plutôt travailler les gens dans les DOM-TOM ? On entend parler à tout bout de champ de la Réunion qui veut des emplois.

Joearchi

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #15 le: 03 avril 2012 20:48:49 »
C'est que la plupart des dom-tom ont un sacré décalage horaire avec la france métropolitaine. Et question coût du travail, je ne sais pas si cela changerait vraiment la donne par rapport à un service établi en banlieue parisienne.

Si les services de Hotline sont dans des pays comme le Maroc c'est que:
1 les pays sont francophone ou le français est largement étudié et répandu dans la population
2 Le coût du travail est plus faible et/ou plus souple, notamment les nuits et week end

Si le décalage horaire n'est pas forcément un argument béton, cela aide quand même, car cela a au moins le mérite de limiter le nombre de personnes travaillant de nuit.


gnogno35

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #16 le: 04 avril 2012 07:02:08 »
Ils sous-traitent la hot-line comme tous les autres ...
Et ces centres d'appel sont les galères modernes où quoi qu'on fasse c'est toujours de travers puisqu'il faut résoudre tous les problèmes d'un coup de baguette magique. C'est bien entendu impossible et seuls les managers (espèce humaine particulière passée entre les mains de formateurs (au sens formater) dignes représentants presque civilisés des enroleurs afghans) n'ont pas connaissance de cet état de fait.

Va falloir quand même quelques générations avant que ça s'améliore ... si ça arrive un jour.


406cpv6

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #17 le: 04 avril 2012 09:11:39 »
MAMOUD ecrase les prix!

Didi126

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #18 le: 07 avril 2012 18:32:46 »
Pendant ce temps, il y a des milliards de chomeurs en France.
Et surtout, je ne vois pas bien l'intérêt de devoir appeler une hotline pour freemobile, ni pourquoi la loi intervient pour rendre cette prestation inutile gratuite...

eglander

Pendant ce temps, il y a des milliards de chomeurs en France.


des milliards ? la France n'indemnise pas les chômeurs du monde entier !!

Thibault Vlacich

Pendant ce temps, il y a des milliards de chomeurs en France.
Soit 150% de chômeurs en France !


Didi126

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #21 le: 07 avril 2012 19:39:09 »
1500 ?
Enfin bon, vous avez raison. Mea culpa.

OhMonBato

Et surtout, je ne vois pas bien l'intérêt de devoir appeler une hotline pour freemobile, ni pourquoi la loi intervient pour rendre cette prestation inutile gratuite...
Et bien pourtant il faut croire que ce n'est pas inutile si tous les operateurs proposent (heureusement) un contact par hotline, meme ceux qui ont un reseau de boutiques assez etoffe. Et heureusement que la loi a contraint les operateurs a ce que ce soit gratuit. Quand tu vas dans un magasin apres un achat (que ce soit de telephonie ou autre peu importe) pour soit te plaindre d'un defaut ou d'un dysfonctionnement, ou bien encore pour demander un renseignement relatif au produit que tu as achete, tu es bien content que la personne qui te repond ne te demande pas d'argent pour ca, c'est ce qu'on appelle le service apres vente, loin d'etre une prestation inutile.
Si ta carte sim est defectueuse et qu'il n'y a pas de hotline, tu fais comment ? Sans hotline et avec un probleme de facturation ? etc, etc...

Didi126

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #23 le: 07 avril 2012 20:23:27 »
Une hotline téléphonique gratuite j'entendais. Dsl.
Par ex ça marchait très bien par e-mail/chat qui ne demandaient pas de réponse chronométrée, et avec une hotl tel payante... avant la loi, chez free.

stephtek

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #24 le: 08 avril 2012 10:12:45 »
Dernièrement, j'ai eu un souci d'inversion de ligne adsl et j'ai donc été obligé de contacter la hotline par téléphone à 22h30.
Ca commence par 45 minutes d'attente énervantes, ça continue avec les éternelles vérifications complètement inutiles au vu de ce que m'affichait ma box ,  de répéter inlassablement les mêmes choses, toujours et encore, d'objecter gentiment et poliment à tous les points du déroulement de la liste de trucs complètement à côté de la plaque que lit notre interlocuteur  tout en essayant de garder son calme, sans omettre de lui mentir effrontément "oui oui  j'ai essayé avec le bloc d'alimentation de ma voisine"  parcequ'on connaît la chanson (énervante) hein , on est freenautes depuis 8 ans ^^
Bref je regrette la disparition du tchat en ligne, c'était quand même beaucoup plus zen..

OhMonBato

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #25 le: 09 avril 2012 11:45:03 »
La ce n'est pas au Maroc mais en France que ca se passe et ca n'a pas l'air beaucoup mieux : a lire dans cet article du Monde.

Didi126

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #26 le: 09 avril 2012 12:13:51 »
Les conditions de travail en général, et celles en centre d'appel en particulier n'ont pas attendu que free ouvre 1500 postes en France.
La demande d'emploi, le coût du travail, et en plus ici le fait de n'être ici légalement qu'un poste de coût ne doit certainement pas aider à valoriser ces postes.
Pour le management il ne reste donc d'autre issue pour remplir ses objectifs, et disposer d'une productivité suffisante pour ce faire, que de mettre la pression sur les courageux qui se lèvent pour accomplir leur devoir. Et chez nous heureux sont ceux à qui c'est trop demandé, puisqu'ils peuvent gagner presque autant à rester couchés.

quebec

Les conditions de travail en général, et celles en centre d'appel en particulier n'ont pas attendu que free ouvre 1500 postes en France.
La demande d'emploi, le coût du travail, et en plus ici le fait de n'être ici légalement qu'un poste de coût ne doit certainement pas aider à valoriser ces postes.
Pour le management il ne reste donc d'autre issue pour remplir ses objectifs, et disposer d'une productivité suffisante pour ce faire, que de mettre la pression sur les courageux qui se lèvent pour accomplir leur devoir. Et chez nous heureux sont ceux à qui c'est trop demandé, puisqu'ils peuvent gagner presque autant à rester couchés.
C'est du management à court terme. Si le turnover est trop élevé, il n'y aura jamais d'amélioration de la qualité du service parce que l'apprentissage demande du temps. Sans compter que la contrainte est la meilleure façon de tuer la motivation.

Avec un personnel démotivé, quelle sera la satisfaction du client.

Voilà, la problématique des hot-lines ainsi que celle d'autres professions (caissières, etc...).


OhMonBato

Pour le management il ne reste donc d'autre issue ... ... que de mettre la pression sur les courageux qui se lèvent pour accomplir leur devoir.
Tu veux dire que ce qui est relate dans l'article te parait normal ? Il n'y a vraiment pas moyen de faire autrement ?
Je dois me tromper sans doute, mais j'imagine pourtant le type de commentaires qu'on aurait pu lire ici sur les patrons exploitants leurs employes et gavant leurs actionnaires si dans l'article on remplacait Free par SFR ou autre...

Didi126

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #29 le: 09 avril 2012 16:17:25 »
Sauf que l'article raconte les ragôts d'employés éconduits qui n'ont pas réussit à s'intégrer à une nouvelle équipe et à respecter le leadership de leurs supérieurs.
Que free ne gave pas ses actionnaires et relocalise les emplois de l'assistance pour valoriser l'activité, en dépit de prix bas, de la concurrence du tiers-monde, et de l'interdiction légale d'associer la prestation à un prix.
Et que le monde du travail est le même partout, qu'on le subit 8h par j, pour en profiter ensuite en tant que consommateur, et que ça n'a rien a voir avec free. Tout au contraire comme je viens  de le justifier. ;)

strabenstone

Re : Les grévistes du centre d'appel de Free au Maroc s'expliquent
« Réponse #30 le: 10 avril 2012 18:24:45 »
j'avoue qu'une augmentation de 150 € en plus sur le salaire chez nos confreres du Maroc serait justifié, la charge de travail impressionnante qu'ils ont... Je suis de tout coeur avec vous :D