Freenews

   
   Alexandre Archambault (Affaires réglementaires chez Free) et Xavier Niel (Fondateur et actionnaire majoritaire d'Iliad, directeur délégué à la stratégie) répondent aux freenautes dans les newsgroups, au sujet de la récente réaction de l'UFC-Que-Choisir aux solutions proposées par Free pour défendre les abonnés dans les affaires d'écrasement de ligne (slamming).
   On y trouve de nombreux détails sur les affaires de slamming dont sont victimes certains abonnés, et notamment des chiffres et dates-clés, qui constituent un historique sur le sujet.
Voici les posts dans leur intégralité :
   Path: news.free.fr!xref-2.proxad.net!spooler1c-2.proxad.net!cleanfeed1-b.proxad.net!nnrp6-2.free.fr!not-for-mail
Newsgroups: fr.reseaux.telecoms.adsl
Subject: Re: UFC Que Choisir a tout compris au slamming.
From: [email protected] (Alexandre Archambault)
Date: Sat, 20 May 2006 12:25:24 +0200
Message-ID:
References:      
MIME-Version: 1.0
Content-Type: text/plain; charset=ISO-8859-1
Content-Transfer-Encoding: 8bit
Organization: Free
X-No-Archive: yes
Mail-Copies-To: never
X-Computer: Powered by Apple Powerbook G4 Alu & X.4
X-Location: F-92260 - ROB
X-Langage-Code: no
X-Face: #h,.ZXp6tB+M=E!O+hlFcN.vny%3
   Selon Walter dans l'article
:
   >>> > >> Bien sûr mais l'a t'il seulement fait ?
>>> > >> En a t'il informé son client ?
>> > >
>> > > de quoi ? Qu'il peut s'exonérer de toute responsabilité ?... et puis ?
>> > > ...s'en laver les mains au lieu de lui proposer une action collective ??
> >
> > Free, en sa qualité de professionnel, aurait donc pu s'exonérer de ses
> > responsabilités en démontrant , entemps et en heure, sous couvert du
> > L.121.20.3 qu'au moins une des trois raisons permises etait avérée et en
> > informer le client.
   Jean-François, si vous aviez pris la peine de vous documenter avant de
rejoindre la meute pour se répandre de façon courageusement anonyme en
contre-vérités, vous auriez pu constater que c'est ce qui a été fait.
   En temps et heure dans la mesure où le dossier en question remonte à
l'hiver 2004/2005 (et ce n'est que seulement maintenant que l'UFC le
déterre en ne l'ayant manifestement lu qu'en diagonale dans la mesure où
l'abonnée concernée est tout ce qu'il y a de plus résidentielle) et que
l'abonnée en question a été informée des raisons de son interruption de
service et remboursée (ben voui, en demandant les choses de façon posée
et courtoise, et non en vociférant tel le poujado-frifien moyen, ça aide
grandement) par Free des frais de fermeture de l'accès ainsi résilié par
le traitement par FT de la commande d'accès du slammeur.
   Dans le prolongement de ce dossier, une action a alors été intentée
contre le slammeur en question qui totalisait en effet près d'un
milliers de slammings concernant des abonnés Free sur quelques semaines.
Action hélas rejetée par le Tribunal de Commerce en juin 2005 au motif
entre autres que le nombre de cas de slamming restait limité au regard
de la production globale.
   A la suite de cette décision de rejet, l'abonnée concernée souhaitant
contribuer à la résolution du problème plutôt qu'à l'éradication
immédiate des symptômes a choisi d'assigner directement le slammeur et a
obtenu gain de cause en janvier 2006 au terme d'une procédure de
plusieurs mois. Procédure étendue à tous les abonnés Free slammés qui le
souhaitent, depuis plusieurs semaines et en tout cas bien avant l'action
UFC.
   Maintenant, que les courageux anonymes de service considèrent que le
slamming (qui tourne selon les mois entre 500 et 900 rien que pour des
abonnés Free) ne constitue pas une cause d'exonération de responsabilité
prévue par la loi en tant que fait imprévisible et insurmontable d'un
tiers au contrat, on ne peut rien contre la bêtise inhérente aux
névrosés qui pulullent sur Usenet et qui ont largement contribué à la
décrépitude de ce média au profit d'autres lieux d'échanges et de débats
entre concernés autrement plus efficaces.
   > > Aujourd'hui, il tente de mouiller le l'impliquer (le client) dans une
> > procédure qui est de sa seule responsabilité alors qu'il avait tout loisir
> > de le faire en temps et en heure. Il aura fallu que l'UFC s'en mêle pour
> > qu'il consente à bouger !!
   Jean-François, on mettra cette assertion sur le compte d'un défaut
d'information de votre part alors même que les faits sont librement
vérifiables par tout à chacun. A l'avenir, tâchez M. Teste de vous
documenter un tant soit peu avant de laisser libre cours à vos lubies en
publiant des propos qui pourraient être de nature à engager votre
responsabilité.
   Alec,
--

   ---------------
Update Dimanche 21/05 10:21
Cette nuit, Xavier Niel a participé aux débats, et apporté son point de vue sur la question... :
   Path: news.free.fr!xref-2.proxad.net!spooler2c-2.proxad.net!cleanfeed3-b.proxad.net!nnrp11-1.free.fr!not-for-mail
Date: Sun, 21 May 2006 02:26:35 +0200
From: Xavier Niel
User-Agent: Thunderbird 1.5.0.2 (Windows/20060308)
MIME-Version: 1.0
Newsgroups: fr.reseaux.telecoms.adsl
Subject: Re: UFC Que Choisir a tout compris au slamming.
References:      
In-Reply-To:
Content-Type: text/plain; charset=ISO-8859-15; format=flowed
Content-Transfer-Encoding: 8bit
Lines: 83
Message-ID:
Organization: Guest of ProXad - France
NNTP-Posting-Date: 21 May 2006 02:26:33 MEST
NNTP-Posting-Host: 81.57.50.79
X-Trace: 1148171193 nnrp11-1.free.fr 8108 81.57.50.79:2246
X-Complaints-To: [email protected]
Xref: news.free.fr fr.reseaux.telecoms.adsl:420195
   Grognon et Cie a écrit :
> > Xavier Niel a écrit :
> >
>> >> C'est sur que dans le cadre du slamming (500 cas par mois) Free est le
>> >> démon !
> >
> > A-t-on la certitude que Free n'a JAMAIS effectué AUCUN slammig, ni
> > AUCUNE TENTATIVE de slamming ?
> >
   Oui aucun, sauf erreur d'un abonné (erreur dans la saisie de son
numéro), car Free ne pratique aucun marketing "sortant", en gros
quelqu'un qui frappe à votre porte "par hasard" ou quelqu'un qui vous
téléphone après avoir trouvé votre numéro dans l'annuaire, pour vous
proposer un abonnement et qui transforme le "non" que vous lui avez dit
en "oui" afin de toucher sa prime,
   Free est le seul FAI chez qui on s'abonne uniquement en ligne et suite à
une démarche active.
   > > Par ailleurs, quitte à intervenir dans le fil, pourquoi ne pas répondre
> > à mes interrogations premières ?
> >
> > - combien de temps s'est-il écoulé entre la coupure d'accès et l'envoi
> > de courrier ?
> > - ce courrier est-il envoyé spontantément, ou après réclamation(s) par
> > l'abonné qui n'a plus d'adsl ?
> >
   Free n'a jamais envoyé de courrier suite à slamming, arrétez de croire
toutes les conneries de UFC ...
   > > - Le problème, c'est que l'abonné n'a contracté qu'avec Free, donc c'est
> > Free qui est responsable de l'exécution du contrat, à savoir donc
> > fourniture de l'adsl.
   Sauf cas de force majeur, ce qui est le cas...
   > > Par voie de conséquence, vis-à-vis de l'abonné,
> > c'est aussi Free qui est responsable de la non-exécution du contrat,
> > quelle qu'en soit la cause (à charge pour Free de se retourner ensuite
> > contre le "slammeur" ?)
> > Ce qui signifie que Free doit mettre tous les moyens en oeuvre pour
> > s'assurer que la connection adsl fonctionne pour chaque abonné, non ?
> >
   Et c'est ce qui est fait, dès détection du slamming.
   > > - Autre détail, si l'abonné mandate Free, qu'advient-il des éventuels
> > dommages-intérêts ? Qui va les toucher ? Free ? L'abonné ?
   lisez le formulaire il est en ligne !
l'abonné en totalité,
   Mais comme les associations de consommateur sont courageuses pour faire
du marketing mais moins pour bosser, à l'exception de quelques rares
sections locales (notamment d'UFC), les cas de slamming ils s'en f....
c'est pas "sexy" selon leur propre propos.
   Alors evidemment ça les ennerve que Free fasse leur job (et gratuitement
en plus ). L'intérêt de Free c'est que ces pratiques cessent !
Car plus de 500 cas par mois c'est vraiment trop... !
   > > Partagés
> > entre Free et l'abonné, et dans quelles proportions ? Et... dans quels
> > délais ?
> >
   Dans les délais de la justice Française, qui n'est pas si mauvaise que
cela....
   > > Aurai-je TOUTES les réponses à mes interrogations ?
> >
   il en manque ?



Lien vers la news

TiTomWeb

Free fait tout pour faier chier les slammeurs et aider les abonnés vicitimes de slamm et y'en a encore qui gueulent et raconte n'importe quoi ! C'est affligeant !

Merci A. A. de nous avoir éclairer sur ce sujet !

Moi j'en ai un peu marre de voir Freenews n'être qu'un relais de com officiel de Free... Un post d'Archambaut sur les newsgroup se retrouve en moins d'une heure en tant que news... tandis que pour ce qui est des sujets qui intéressent vraiment les freenautes (qui a dit livraison des Fbx HD ?), rien, pas de news, pas d'enquête, rien de fait pour dissiper ou confirmer les différentes rumeurs... Et quand on voit que Freenews a vraiment des contacts et des sources chez Free (cf la news sur le ring back tone qui semble sortir de nulle part pour suggèrer des possibilités d'évolutions... la veille de leur annonce par Free... Ou encore le test de la HD en avant premiere sur Freenews TV où on sent bien que les présentateurs en savent bcp mais ne le disent pas... Tout comme MB ou XN !).
Bref, pour moi un site de news ça devrait quand même faire un peu de journalisme, pas s'imposer comme des maîtres du copier-coller !

Sans rancune, si je vous lis c'est que ça m'intéresse... Si vous vous intéressez aussi aux attentes de vos lecteurs, tout le monde ne peut que progresser !

Florian

Citation de: [email protected]
pour ce qui est des sujets qui intéressent vraiment les freenautes (qui a dit livraison des Fbx HD ?), rien, pas de news, pas d'enquête
Vraiment ?
Pas d'enquête ?

Voilà quelqu'un qui n'a visiblement aucune idée de ce qu'il se passe dans nos boites mails, téléphones, etc...


Le sujet du slamming intéresse vraiment les freenautes. Si ce problème t'arrive et que tu n'as pas la motivation de faire une résil/réabo pour aller plus vite, la couverture juridique que propose Free pourrait bien te dépanner.


Wipix

Et PAf ! dans les dents ! :p

jeje83

Citation de: [email protected]
Moi j'en ai un peu marre de voir Freenews n'être qu'un relais de com officiel de Free... Un post d'Archambaut sur les newsgroup se retrouve en moins d'une heure en tant que news... tandis que pour ce qui est des sujets qui intéressent vraiment les freenautes (qui a dit livraison des Fbx HD ?), rien, pas de news, pas d'enquête, rien de fait pour dissiper ou confirmer les différentes rumeurs... Et quand on voit que Freenews a vraiment des contacts et des sources chez Free (cf la news sur le ring back tone qui semble sortir de nulle part pour suggèrer des possibilités d'évolutions... la veille de leur annonce par Free... Ou encore le test de la HD en avant premiere sur Freenews TV où on sent bien que les présentateurs en savent bcp mais ne le disent pas... Tout comme MB ou XN !).
Bref, pour moi un site de news ça devrait quand même faire un peu de journalisme, pas s'imposer comme des maîtres du copier-coller !

Sans rancune, si je vous lis c'est que ça m'intéresse... Si vous vous intéressez aussi aux attentes de vos lecteurs, tout le monde ne peut que progresser !
Sincèrement tu t'attends à autre chose ? Tu crois vraiment qu'une boite offrirait une chaine TV dans son bouquet et un hébergement à un média qui ne lui soit pas infeodé et docile ?

Bronco

Plutôt qu'un post extrait de son contexte, j'aurais préféré un mode d'emploi de ce qu'il faut faire en cas de souci ... Vu que quand on voit certaine réponses de la chaude ligne, monter une action contre un slammeur avec l'aide de Free parait tenir de l'utopie la plus pure


Ratty

Mais en fait le slammeur dans cet affaire, c'est qui ?

wynnie

J'aime comment le modérateur esquive la reponse sur les migrations freebox pour parler d autre chose.

Il est clair que freenews c'est bien pour avoir les news de free mais pour avoir de l objectivité c est pas çà.
Mais bon il est vrai qu on peut les comprendre free ne va pas collaborer avec des gens qui vont les critiquer...

edsetton

Sur ce coup je trouve que la proposition de FREE n'est pas mal (sur le papier faudra voire en pratique ce que ça donne)
Et là c'est la justice qui le pousse à agir comme ça, le juge considerant que le nombre de slammer n'est pas suvisant pour porter prejudice au FAI slammer sans voir que derriere le FAI il y a prejudice important pour chaque internautes ayant subi le slaming,

mais en reconnaissant ce prejudice quand c'est l'internaute qui va en justice, il permet FREE de faire d'une pierre 2 coups

1) il aide ses clients qui malgrés leur probleme se rangeront du côte de leur FAI quoiqu'il arrive apres
2) en cas de gain de cause en justice on parlera plus d'une actrion de FREE que d'une action individuelle et cette fois c'est FREE qui aura l'honneur des medias à la place des associations.

Citation de: Florian MARTIN
Vraiment ?
Pas d'enquête ?

Voilà quelqu'un qui n'a visiblement aucune idée de ce qu'il se passe dans nos boites mails, téléphones, etc...


Le sujet du slamming intéresse vraiment les freenautes. Si ce problème t'arrive et que tu n'as pas la motivation de faire une résil/réabo pour aller plus vite, la couverture juridique que propose Free pourrait bien te dépanner.
Je crois au contraire que c'est toi qui m'as mal compris. Je suis justement persuadé que vous avez plein d'infos grâce à vos contacts chez Free, mais que vous ne publiez pas vos enquêtes. Ce que je vous reproche c'est de ne donner que celles qu'ils vous demandent de diffuser, au moment où ça les arrange...

Sans animosité particulière hein, juste mon impression....   ;)

plicplouf

Citation de: FreeNews
Maintenant, que les courageux anonymes de service considèrent que le
slamming (qui tourne selon les mois entre 500 et 900 rien que pour des
abonnés Free) ne constitue pas une cause d'exonération de responsabilité
prévue par la loi en tant que fait imprévisible et insurmontable d'un
tiers au contrat, on ne peut rien contre la bêtise inhérente aux
névrosés  qui pulullent
sur Usenet et qui ont largement contribué à la
décrépitude de ce média au profit d'autres lieux d'échanges et de débats
entre concernés autrement plus efficaces.
Lien vers la news
Pas très sympa comme message. Il fut un temps ou le client était roi!! Maintenant lorsqu'un client manifeste un mécontentement suite à un problème dont il est encore moins responsable que free. Il est qualifié de bête et névrosé. En un mot bravo la communication chez free!!!

Au fait à propos des leçons de courage données par les responsables de free sur usenet, j'attends toujours que Free exprime ses excuses sur la divulgation de  mes infos  personnelles aux annuairistes

FatJoe

Allez c'est repartis pour un tour !
Que FreeNews soit sous la coupe ou non de FREE ! et alors !
vous ne les payez pas pour qu'ils vous défendent ou pour attaquer continuellement FREE !

Donc si vous n'êtes pas d'accord  avec leur ligne éditoriale :
1/ vous montez votre propre site
2/ vous allez sur d'autres sites plus agressifs

C'est comme si vous reprochiez continuellement au Figaro de na pas critiquer le patronnat et le libéralisme !
--> vous ne l'achetez pas vous ne le lisez pas et tout va bien !
mais ce journal ( c'est pas le mien ! ) a ses lecteurs qui en sont content
il faut de tout pour faire un monde , des Freenews et des autres sites chacun doit  choisit suivant ses interets !

Freenews est un super site d'interet pour les Freenautes, ils sont Pro-Free et alors ! pourquoi leur reprocher : ils ont raison !

@micalement
joe

eudilien

Je suis d'accord. Moi, je trouve que les news de Freenews sont bien exploitées, je remercie l'équipe de nous informer quotidiennement. Cette news explique davantage les problèmes auprès des Freenautes non avertis que ne l'ont fait les médias relayant l'information vite fait sans aucune exploitation du sujet. Néanmoins, certains journalistes avaient précisés malgrès les différends opposants certains Freenautes envers leur FAI, Free restait le meilleur opérateur du point de vue technique et innovation.


FatJoe

Il n'y a pas grand monde pour une news sur le slamming !
les gens doivent être sûrement a regarder ( malgrè ce qu'ils disent ) les feuilletons sur M6 !  ;-)

en tout cas moi j' y vais !.....sur M6

@+
joe

DrGui

C'est quand même un sacré trolleur ce M. Archambault... Y'a pas à dire, mais franchement, ses messages sont pleins de fiel, et on peut sentir qu'il prend pour des crétins (.fr ou pas) les gens qui posent des questions... Personne ne lui a déjà dit de modérer ses propos ?

traxdata000

Citation de: plicplouf
Citation de: FreeNews
Maintenant, que les courageux anonymes de service considèrent que le
slamming (qui tourne selon les mois entre 500 et 900 rien que pour des
abonnés Free) ne constitue pas une cause d'exonération de responsabilité
prévue par la loi en tant que fait imprévisible et insurmontable d'un
tiers au contrat, on ne peut rien contre la bêtise inhérente aux
névrosés  qui pulullent
sur Usenet et qui ont largement contribué à la
décrépitude de ce média au profit d'autres lieux d'échanges et de débats
entre concernés autrement plus efficaces.
Lien vers la news
Pas très sympa comme message. Il fut un temps ou le client était roi!! Maintenant lorsqu'un client manifeste un mécontentement suite à un problème dont il est encore moins responsable que free. Il est qualifié de bête et névrosé. En un mot bravo la communication chez free!!!

Au fait à propos des leçons de courage données par les responsables de free sur usenet, j'attends toujours que Free exprime ses excuses sur la divulgation de  mes infos  personnelles aux annuairistes
Je suis tout à fait d'accord avec toi. La derniere phrase de Alexandre Archambault fait froid dans le dos. ([...]"A l'avenir, tâchez M. Teste de vous
documenter un tant soit peu avant de laisser libre cours à vos lubies en publiant des propos qui pourraient être de nature à engager votre responsabilité.")
C'est pas vraiment de nature à appaiser les tensions entre Free et les freenautes ayant des problèmes.

Je voudrais ajouter qu'il ne faudrait pas réduire les problèmes des freenautes aux simples cas de slamming qui sont tout de même mineurs.

Quand à l'objectivité de Freenews, je me suis fais une raison.(soupir) Après tout ce sont des passionnés qui font ce site. On est encore loin de ce qu'on peut lire dans la newsletter de l'ADUF. (voir la NL 557, c'est édifiant : http://www.aduf.org/archives/pdf/0557.pdf .)

Jerome K

Hummm quand tout le monde melange tout evidemment il en sort pas grand chose ...
Dans l'affaire citée par UFC Que Choisir, reprise ensuite à tout bout de champs, c'est moins une erreur dans le slamming qui touche free ou autre (il y a bien construction de ligne par wanadoo sur une ligne Free) mais en fait confusion faite par Wanadoo entre Mr et Mme, wanadoo a construit la ligne sur demande de l'ex-mari de la freenaute.
Ils partageaient le meme appartement puis se sont séparé, la madame prend un abo Free. Le monsieur qui est parti est allé ouvrir un abo wanadoo et on ecrase le n° de ligne qu'ils avaient (celui provenant du n° de compte 114052275 que l'on retrouve dans un mémorandum attribué à la Freenaute mais qui a en fait été rédigé par centrapel ...).
C'est pour celà qu'il y a faute de wanadoo, la confusion faite entre l'ex-mari et la femme (qui a conservé le nom), nullement responsabilité de FT ou wanadoo sur un quelconque slamming commercial aggressif ...

L'UFC Que choisir parle de professionnel car la demanderesse indiquait qu'elle l'utilisait pour son boulot (elle est enseignante) et qu'elle évaluait son préjudice au temps qu'elle avait passé à s'occuper de son pb et calculait ensuite le montant à partir de son salaire horaire. Mais elle n'est pas une professionnel, d'ailleurs Free n'a pas de client professionnel, elle ne fournit qu'une offre grand public, celà evite ce genre de pb et les clients qui n'hésitent pas et cognent au portefeuille ;)

Vous pouvez trouver tout ce que je viens d'écrire en lisant le memorandum dont je parle et le jugement
http://www.aduf.org/docs/memorandum.doc
http://www.aduf.org/docs/jugement.pdf

Pour le reste, la procédure que propose Free contre le slamming est ridicule et ne repose sur aucune base juridique, FT ne peut etre reconnu comme une cause étrangère ou tier au contrat car il est prestataire de Free dans tous les cas (ND, DP ou DT). Mais bon, si ca fait croire que Free n'y est pour rien et qu'il peut ainsi "aider" ses abonnés tant mieux, le pigeon continuera de payer son abo en croyant que FT sucks et que Free est un bon samaritain ...

ps : Alec m'amuse toujours autant dans ses réponses, il mélange tjours avec autant de mauvaise foi citations tronquées, explications foireuses et mépris pour les critiques et dédain pour les pauvres freenautes ... Mais quand on le verra devant un tribunal, je doute que ses piques fassent sensation :D

ps : Freenews ... oui et alors, qu'en espérer d'autre ? Ahhh si, une news ou un commentaire de Isa, c'est toujours moins pire que les autres (non j'ai pas dit Tony ou Florian !) mais qu'elle evite quand meme de nous balancer son cours par complètement digéré (et je dis celà gentillement)

Jerome K

Citation de: Alec
"Maintenant, que les courageux anonymes de service considèrent que le
slamming (qui tourne selon les mois entre 500 et 900 rien que pour des
abonnés Free) ne constitue pas une cause d'exonération de responsabilité
prévue par la loi en tant que fait imprévisible et insurmontable d'un
tiers au contrat
Aucune tribunal ne l'a jamais retenu et aucun ne le reconnaitra jamais depuis les nouveaux textes de loi de 2004.

Citation de: Alec
on ne peut rien contre la bêtise inhérente aux
névrosés qui pulullent sur Usenet et qui ont largement contribué à la
décrépitude de ce média au profit d'autres lieux d'échanges et de débats
entre concernés autrement plus efficaces."
L'insulte ne viens probablement pas d'un névrosé ... par contre je me demande quels sont ces autres lieux d'échange et de débats entre concernés ... les tribunaux ? Les bureau de MB ou de XN ?

Citation de: Alec
A l'avenir, tâchez M. Teste de vous documenter un tant soit peu avant de laisser libre cours à vos lubies en publiant des propos qui pourraient être de nature à engager votre responsabilité.
J'aime bien la menace à peine voilée : tais toi ou on te fout un procés au cul :D On remarque aussi qu'Alec ne dédaigne pas à lire autre chose que ces codes, c'est bien ...

Dark_Vador

Citation de: krusher
Citation de: Alec
"Maintenant, que les courageux anonymes de service considèrent que le
slamming (qui tourne selon les mois entre 500 et 900 rien que pour des
abonnés Free) ne constitue pas une cause d'exonération de responsabilité
prévue par la loi en tant que fait imprévisible et insurmontable d'un
tiers au contrat
Aucune tribunal ne l'a jamais retenu et aucun ne le reconnaitra jamais depuis les nouveaux textes de loi de 2004.

Citation de: Alec
on ne peut rien contre la bêtise inhérente aux
névrosés qui pulullent sur Usenet et qui ont largement contribué à la
décrépitude de ce média au profit d'autres lieux d'échanges et de débats
entre concernés autrement plus efficaces."
L'insulte ne viens probablement pas d'un névrosé ... par contre je me demande quels sont ces autres lieux d'échange et de débats entre concernés ... les tribunaux ? Les bureau de MB ou de XN ?

Citation de: Alec
A l'avenir, tâchez M. Teste de vous documenter un tant soit peu avant de laisser libre cours à vos lubies en publiant des propos qui pourraient être de nature à engager votre responsabilité.
J'aime bien la menace à peine voilée : tais toi ou on te fout un procés au cul :D On remarque aussi qu'Alec ne dédaigne pas à lire autre chose que ces codes, c'est bien ...
+10000 !
Que de violence(s), de virulence, et de menaces de la part d'un responsable de Free !

le concombre masqué©

Citation de: krusher
Pour le reste, la procédure que propose Free contre le slamming est ridicule et ne repose sur aucune base juridique, FT ne peut etre reconnu comme une cause étrangère ou tier au contrat car il est prestataire de Free dans tous les cas (ND, DP ou DT). Mais bon, si ca fait croire que Free n'y est pour rien et qu'il peut ainsi "aider" ses abonnés tant mieux, le pigeon continuera de payer son abo en croyant que FT sucks et que Free est un bon samaritain ...
Toujours de mauvaise foi cher krusher...
On ne parle pas de FT mais de l'opérateur qui est en cause dans le slamming et ça peut être le neuf, wanadoo, etc... cet opérateur est bien un tiers au contrat non ?


le concombre masqué©

Citation de: plicplouf
Pas très sympa comme message. Il fut un temps ou le client était roi!! Maintenant lorsqu'un client manifeste un mécontentement suite à un problème dont il est encore moins responsable que free. Il est qualifié de bête et névrosé. En un mot bravo la communication chez free!!!
L'internaute a qui répond alec n'est pas un freenaute mais est chez wanadoo.
Il passe sa vie à critiquer et vomir sur free dans les newsgroup, alec la remis a sa place est c'est normal !

cispeo

Citation de: Ratty
Mais en fait le slammeur dans cet affaire, c'est qui ?
Le vilain FAI qui a écrasé ta ligne sans ton consentement

zebione

Que se soit un troll professionnel ou pas il n'est pas normal qu'un dirigent chez free se permette d'insulter les gens (en même temps vu la dernière campagne de pub on est dans le ton), suffit de ne pas lui répondre. La menace et l'aggressivité car il a touché un point qui fait mal?
Les pujadistes aussi ce n'est pas très gentil.

alexk

Citation de: zebione
Que se soit un troll professionnel ou pas il n'est pas normal qu'un dirigent chez free se permette d'insulter les gens (en même temps vu la dernière campagne de pub on est dans le ton), suffit de ne pas lui répondre. La menace et l'aggressivité car il a touché un point qui fait mal?
Les pujadistes aussi ce n'est pas très gentil.
S'il lui avait pas répondu. Tous ceux qui auraient lu son message l'auraient pris comme vérité d'évangile.
Il suffit de faire un post un peu long, un peu argumenté, un peu énervé pour que beaucoup y adhèrent (ca me fait penser au discours révolutionnaires de certains étudiants!)
Vous dites que free pèche dans la communication et dans la langue de bois. Je connais pas beaucoup d'entreprises dont les principaux employés et dirigeants viennent s'exprimer sur les newsgroup aussi franchement que cela.
Le problème, c'est que vous y avez vu "free insulte quelqu'un qui a été slammé" mais ce n'est pas le cas. C'est quelqu'un qui attaque free juste parce que c'est free.

mosfet

Citer
quelqu'un qui vous
téléphone après avoir trouvé votre numéro dans l'annuaire, pour vous
proposer un abonnement et qui transforme le "non" que vous lui avez dit
en "oui" afin de toucher sa prime,
Surtout que grace à free les abonnés liste rouge sont devenus des spammables potentiels.

Bronco

Citation de: alexk
Citation de: zebione
Que se soit un troll professionnel ou pas il n'est pas normal qu'un dirigent chez free se permette d'insulter les gens (en même temps vu la dernière campagne de pub on est dans le ton), suffit de ne pas lui répondre. La menace et l'aggressivité car il a touché un point qui fait mal?
Les pujadistes aussi ce n'est pas très gentil.
S'il lui avait pas répondu. Tous ceux qui auraient lu son message l'auraient pris comme vérité d'évangile.
Il suffit de faire un post un peu long, un peu argumenté, un peu énervé pour que beaucoup y adhèrent (ca me fait penser au discours révolutionnaires de certains étudiants!)
Vous dites que free pèche dans la communication et dans la langue de bois. Je connais pas beaucoup d'entreprises dont les principaux employés et dirigeants viennent s'exprimer sur les newsgroup aussi franchement que cela.
Le problème, c'est que vous y avez vu "free insulte quelqu'un qui a été slammé" mais ce n'est pas le cas. C'est quelqu'un qui attaque free juste parce que c'est free.
Non, perso j'y vois une certaine continuité dans l'attitude de Free vis à vis de ses clients. Rien n'a vraiment évolué depuis 2 ans. Tant que ça marche, Free c'est chouette, dès qu'il y a un problème, ça a une tendance déplorable à tourner à la galère.

Je vais me répéter, mais la force d'un FAI ce n'est pas l'exploitation, c'est le service, et là c'est un message qui reste quelque peu incompris (pas que par Free d'ailleurs). En 2006, donner ce qu'on peut à prix constant, que ça marche ou non, ça manque cruellement de professionalisme ...

Houba

je dirais meme que cest la merde une fois que l'on nous reconnecte....deconnecté  2 fois 2 mois  espacé de 11 mois (soit 4 mois)...et a chaque fois appel hotline gamot ..gamot...technicien free et puis expertise...et free ne ma remboursé en tout et pour tout que les jours deconnecté au prorata...vraiment ecoeuré...je songe a deposer une plainte aupres du tribunal d'instance pour me faire rembourser mes frais de hotline car une fois ca va mais deux trop... et a chaque fois cest france telecom le fautif...quand je pense que pour chaque retour gamot STT free a gagné sur mon dos 150€ et qua la fin on me propose de me rembourser 52€ pour les 2 mois deconnecté ..je me dit qu'il ya vraiment du foutage de gueule et que cest meme plus rentable pour free de laisser france telecom continer ses erreurs...


Gankutsuou

N'importe quoi, au contraire Free paie pour chaque demande de Gamot, que le retour soit STT ou non.
Quand il est STT il y a perte d'argent, pas rentrée.

Houba

Citation de: Gankutsuou
N'importe quoi, au contraire Free paie pour chaque demande de Gamot, que le retour soit STT ou non.
Quand il est STT il y a perte d'argent, pas rentrée.
oui quand il ya un STT, mais quand l'erreur averée a la fin provient de bien de france telecom comme cela a été dans mon cas  dans les deux fois ...en plus de rembourser free,

D’après le document de « l’offre d’accès a la boucle locale de France Télécom » alinéa 5.6 je cite :

« si l’expertise pour un accès isolé…met en évidence que le défaut est de la responsabilité de l’opérateur, elle est facturée 125,77€ HT ( 151,68€ TTC)…si elle est de la responsabilité de France Telecom, elle sera facturée au même tarif… »

J’en conclus que comme il y a eut  3 Gamots STT (Signalisation transmise à tort), que France telecom a du vous payer au minimum 3*151.68€ vue que l’expertise finale a prouvé les torts de France Telecom.  donc 3 gamots au minimum a chaque deconnexion  pour mon cas : soit 910€ dans la poche de free  quand a moi on ma remboursé 60€ la 1ere fois et 52 € la seconde ...je ne calcule meme pas les tort ni la hotline auquel jai du debourser au minimum 120€ en relance et que free se refuse de me rembourser....

manu035

Free rejette l'action juridique contre le slammeur sur ses abonnés, parce qu'ils font ainsi des économies en terme de rétablissement d'accès et de poursuite du slammeur (la résliation - réabonnement leur permettant de retrouver un abonné avec une ancienneté toute neuve...).
A mon avis la force majeure ne peut pas être retenue dans les cas de slamming.
La force majeure est constituée de trois éléments : l'imprévisibilité, l'irresistibilité et l'exteriorité.
L'imprevisibilité n'est pas consituée parce que le risque est connu et inhérent à l'activité de Free. Exemple : les agressions commises sur le parcours par les tiers ne sont pas imprévisibles pour la SNCF.Le caractère imprévisible est rempli par un évènement à caractère soudain, rare ou anormal, la rareté dans le cas qui nous préoccupe est discutable...
La condition d'irrestibilité est a priori remplie.
L'exteriortié veut que la force majeure suppose un événement extérieur à l'activité du débiteur de l'obligation.

En tous cas, il faut espérer que le juge retienne l'obligation pour free de rétablir l'accès à ses frais (sauf responsabilité avérée du client) dans un but de sécurité juridique.

Chr!x

On s'en tape de tout ca ! Plutot que de perdre du temps à polémiquer, vaudrait mieux s'occuper des clients qui ne ralent pas, les gratifier de leur fidélité en leur livrant rapidement leur FB HD ...

k1du22

Citation de: krusher
Citation de: Alec
"Maintenant, que les courageux anonymes de service considèrent que le
slamming (qui tourne selon les mois entre 500 et 900 rien que pour des
abonnés Free) ne constitue pas une cause d'exonération de responsabilité
prévue par la loi en tant que fait imprévisible et insurmontable d'un
tiers au contrat
Aucune tribunal ne l'a jamais retenu et aucun ne le reconnaitra jamais depuis les nouveaux textes de loi de 2004.

Citation de: Alec
on ne peut rien contre la bêtise inhérente aux
névrosés qui pulullent sur Usenet et qui ont largement contribué à la
décrépitude de ce média au profit d'autres lieux d'échanges et de débats
entre concernés autrement plus efficaces."
L'insulte ne viens probablement pas d'un névrosé ... par contre je me demande quels sont ces autres lieux d'échange et de débats entre concernés ... les tribunaux ? Les bureau de MB ou de XN ?

Citation de: Alec
A l'avenir, tâchez M. Teste de vous documenter un tant soit peu avant de laisser libre cours à vos lubies en publiant des propos qui pourraient être de nature à engager votre responsabilité.
J'aime bien la menace à peine voilée : tais toi ou on te fout un procés au cul :D On remarque aussi qu'Alec ne dédaigne pas à lire autre chose que ces codes, c'est bien ...
Les commentaires de M. Archambault sont de plus en plus navrants et il n'a de cesse d'exprimer son mépris à l'égard de ses clients qui le font pourtant manger. Les insultes et les menaces ne devraient pas faire partie des propos tenus par une personne qui se prétend responsable d'un grand FAI français. Personnellement, je pense que la fonction de cadre est indissociable d'une déonthologie qui implique tout d'abord un profond respect du client.

Quant à sa définition de fonction que je connais pas, je doute qu'elle comporte un volet juridique sinon Free n'aurait jamais publié des CGV contenant 32 clauses abusives ou alors il s'agit d'un spécialiste de la loi              de la jungle.

manu035

Citation de: chrix
On s'en tape de tout ca ! Plutot que de perdre du temps à polémiquer, vaudrait mieux s'occuper des clients qui ne ralent pas, les gratifier de leur fidélité en leur livrant rapidement leur FB HD ...
Personnellement, je pense que rétablir l'accès des freenautes qui en sont privés et prioritaire à la livraison des freebox HD...

wl4d

Je trouve bien plus urgent de s'occuper du problème de slam que des freebox HD. Je n'ai aucun problème de slam et je n'ai pas de freebox HD, et je considère comme égoïste de réclamer une HD dans les commentaires d'une news comme celle-ci...

Quand au post de Houba je le trouve complètement hors sujet, désolé mais tes problèmes avec free ne concernent pas cette news, il y a d'autres endroits, à mon avis, pour raconter ça, y compris sur ce site.

Enfin je suis pour que freenews continue de faire suivre ce genre de débats, certes le copier-coller n'est peut-être pas super intéressant pour ceux qui lisent les newsgroups, mais en même temps personne n'est obligé de lire les articles de ce site...

Edit : K1du22 ou je sais pas quoi tu pourrais lire les autres commentaires avant de poster :

Citation de: le concombre masqué©
L'internaute a qui répond alec n'est pas un freenaute mais est chez wanadoo.
Il passe sa vie à critiquer et vomir sur free dans les newsgroup, alec la remis a sa place est c'est normal!


edsetton

Citation de: manu035
Free rejette l'action juridique contre le slammeur sur ses abonnés, parce qu'ils font ainsi des économies en terme de rétablissement d'accès et de poursuite du slammeur (la résliation - réabonnement leur permettant de retrouver un abonné avec une ancienneté toute neuve...).
A mon avis la force majeure ne peut pas être retenue dans les cas de slamming.
La force majeure est constituée de trois éléments : l'imprévisibilité, l'irresistibilité et l'exteriorité.
L'imprevisibilité n'est pas consituée parce que le risque est connu et inhérent à l'activité de Free. Exemple : les agressions commises sur le parcours par les tiers ne sont pas imprévisibles pour la SNCF.Le caractère imprévisible est rempli par un évènement à caractère soudain, rare ou anormal, la rareté dans le cas qui nous préoccupe est discutable...
La condition d'irrestibilité est a priori remplie.
L'exteriortié veut que la force majeure suppose un événement extérieur à l'activité du débiteur de l'obligation.

En tous cas, il faut espérer que le juge retienne l'obligation pour free de rétablir l'accès à ses frais (sauf responsabilité avérée du client) dans un but de sécurité juridique.
En theorie je suis d'accord avec toi, Seulement lorsque FREE a porté plainte contre FT pour avoir salmmer 80 de ses clients le juge a debouté FREE car quantite de ligne slammer pas suffisante poue jusifier les poursuites.
je pense que la proposition de FREE est une bonne solution. Rregroupés, les clients slammés auront plus de poids.
D'autres part je pense qu'il y aura plus de clients qui iront cliquer sur le lien plutôt que de contacter une association car pour lassociation il faut preparé un dossier complet alors que si c'est FREE qui s'en occupe, ils detiennent dejà une bonne parti du dossier etant donné qu'ils sont directement concernés

Pour ma part je ne concidere pas que ce soit la demarche normale qui devrait être : client attaque Free qui attaque FT
mais tant que la justice ne l'acceptera pas prenons ce que FREE nous propose.

Bronco

Citation de: chrix
On s'en tape de tout ca ! Plutot que de perdre du temps à polémiquer, vaudrait mieux s'occuper des clients qui ne ralent pas, les gratifier de leur fidélité en leur livrant rapidement leur FB HD ...
T'es gentil gars, mais un peu lourd sur ce coup ... C'est pas parce que tu n'as pas de problème que ceux qui en ont/ont eu sont supposés fermer leur g****e pour te permettre de dormir à l'aise...

le concombre masqué©

Citation de: k1du22
Les commentaires de M. Archambault sont de plus en plus navrants et il n'a de cesse d'exprimer son mépris à l'égard de ses clients qui le font pourtant manger. Les insultes et les menaces ne devraient pas faire partie des propos tenus par une personne qui se prétend responsable d'un grand FAI français. Personnellement, je pense que la fonction de cadre est indissociable d'une déonthologie qui implique tout d'abord un profond respect du client..
Tu as des problèmes de compréhension ou quoi ?

L'internaute a qui répond alec n'est pas un freenaute mais est chez wanadoo.
Il passe sa vie à critiquer et vomir sur free dans les newsgroup !!!

Citation de: k1du22
sinon Free n'aurait jamais publié des CGV contenant 32 clauses abusives.
tout comme wanadoo et le neuf !!!

Isa

Citation de: chrix
On s'en tape de tout ca ! Plutot que de perdre du temps à polémiquer, vaudrait mieux s'occuper des clients qui ne ralent pas, les gratifier de leur fidélité en leur livrant rapidement leur FB HD ...
Pourquoi, tu l'as pas encore toi ? :lol: Non, rien... Tu croyais passer inaperçu peut-être ...

le concombre masqué©

Citation de: chrix
On s'en tape de tout ca ! Plutot que de perdre du temps à polémiquer, vaudrait mieux s'occuper des clients qui ne ralent pas, les gratifier de leur fidélité en leur livrant rapidement leur FB HD ...
Et moi je veux l'abonement FREE gratuit....  :-)

et a part ça ?

wak

En attendant, j'avais posté ça en réponse au Poste d'Archambault:

Je crois pourtant l'explication un peu courte.

Il faut se souvenir que, sauf erreur ou omission de ma part, la seule décision exonératoire de responsabilité pour un FAI rendue, depuis la promulgation de la LCEN, par une juridiction de niveau respectable est la décision rendue par la CA de Paris dans une affaire concernant une défaillance de la base de donnée FT pour un abonné qu'il était radicalement impossible de faire bénéficier de la télévision.

Benoît Tabeka , un peu rapidement à mon goût, a prétendu sur son blog, que cette décision contredisait la règle de la responsabilité de plein droit du FAI, notamment en cas de slamming, en manquant juste à relever les points, pertinents à mon sens, différenciant les espèces.

Comme je l'avais écrit à l'époque à Tabeka, un fait saillant a trait, en cas de slamming, à la question de l'irrésistibilité du fait du tiers, dont on rappellera qu'elle est nécessaire juridiquement pour exonérer le FAI.

(On notera que Tabeka semble depuis avoir rangé aux orties son intention première de faire un commentaire croisé de cette décision et de celles des juridictions de proximité qui lui semblaient en contradiction avec la règle qu'elle posait).

En effet, en matière de slamming, au contraire du cas tranché par CA paris, l'irrésistibilité ne dure qu'un court laps de temps.

Donc, à supposer que toutes les autres conditions requises soient réunies pour que le FAI soit exonéré (notamment, on s'interrogera sur la  question de l"imprévisibilité qui ne semble, en en l'état, pas clairement admise par les tribunaux, - et on peut douter qu'elle soit in fine au vu des règles strictes posées par la jurisprudence en matière d'agences de voyages, soumises au même régime juridique), l'effet exonératoire du slamming ne pourra incontestablement jouer, conformément à la théorie classique de la Force Majeure, que pendant le court laps de temps ou l'obligation de résultat se trouve empêchée d'être exécutée de manière irrésistible, soit le temps nécessaire pour reconnecter une fois le FAI avisé de l'existence d'un slamming.

N'importe quel civiliste en tant soit peu rigoureux ne pourra qu'en déduire que, si la situation s'éternise, (et cela a souvent été le cas, notamment à l'époque, ici rapidement oubliée par FREE, où FREE prétendait, en dehors de toute légalité exiger une reconnaissance de responsabilité émanant du slammeur pour reconnecter) le FAI devient seul responsable de la suite du dommage subi par le client, et ne peut plus éviter sa responsabilité en en arguant du fait du tiers, celui-ci ayant perdu le caractère d'irrésistibilité ABSOLUE requis pour constituer un évènement de force majeure au sens du droit de la responsabilité civile..

Il y a donc partage de responsabilité entre le slammeur (tiers auteur de la perturbation, tenu à titre délictuel) et le FAI qui ne prend pas immédiatement les mesures pour reconnecter, responsable contractuellement. Or, les cas donnant lieu à procès et à responsabilité substantielle sont de toute évidence des cas où la déconnexion s'éternise. Aucun particulier "normal" n'obtiendra 2500 Euros par ex. pour une déconnexion de 48 ou 72 heures.

On pourra donc facilement faire le reproche, à Free, dans ce contexte, de noyer son propre poisson dans l'eau du bain du slammeur, en poussant effectivement, comme le dit justement l'UFC à oublier prestement que si ce slammeur est certainement responsable, FREE ne l'est pas moins en cas de déconnexion dont la durée excéderait quelques jours.

On pourra ainsi en tirer rapidement la conclusion que FREE s'efforce ici essentiellement d'instrumentaliser ses abonnés victimes de slamming au profit de ses propres combats et au soutien de ses propres thèses en ce qui concerne le régime de responsabilité applicable.

N'en déplaise aux courageux, non anonymes, mais néanmoins employés  ...

le concombre masqué©

Citation de: wak
N'en déplaise aux courageux, non anonymes, mais néanmoins employés  ...
Et alors ? c'est une tare d'être employé ?

Je n'avais pas une haute opinion des avocats et grace a toi encore
moins !!!!

Ton attitude partiale envers free TON FOURNISSEUR est méprisable !!!
Je pense que tu as les moyens (AVOCAT) de résilier et de choisir un autre FAI si tu n'es pas satisfait !!! non ?

Pourquoi tant d'acharnement envers FREE ? ............................


zebione

Parce que Free le vaut bien?
Attitude partiale de dénoncer des choses et éclairer les faits sous un jour nouveau (à savoir etre le contre poids des annonces officielles paroles d'évangile).
Etre une tare qu'etre employé non, mais une d'etre avocat selon toi on dirait bien.
"free TON FOURNISSEUR" , on  dirait une mauvaise série policière où on parle d'un dealer qui se fait balancer par son client.
Bref c'est pas argumenté, ni écrit de façon réfléchie, j'espère que tu pourras comprendre un peu plus tard.

Isa

Citation de: wak
En attendant, j'avais posté ça en réponse au Poste d'Archambault:

Je crois pourtant l'explication un peu courte.

Il faut se souvenir que, sauf erreur ou omission de ma part, la seule décision exonératoire de responsabilité pour un FAI rendue, depuis la promulgation de la LCEN, par une juridiction de niveau respectable est la décision rendue par la CA de Paris dans une affaire concernant une défaillance de la base de donnée FT pour un abonné qu'il était radicalement impossible de faire bénéficier de la télévision.

Benoît Tabeka , un peu rapidement à mon goût, a prétendu sur son blog, que cette décision contredisait la règle de la responsabilité de plein droit du FAI, notamment en cas de slamming, en manquant juste à relever les points, pertinents à mon sens, différenciant les espèces.

Comme je l'avais écrit à l'époque à Tabeka, un fait saillant a trait, en cas de slamming, à la question de l'irrésistibilité du fait du tiers, dont on rappellera qu'elle est nécessaire juridiquement pour exonérer le FAI.

(On notera que Tabeka semble depuis avoir rangé aux orties son intention première de faire un commentaire croisé de cette décision et de celles des juridictions de proximité qui lui semblaient en contradiction avec la règle qu'elle posait).

En effet, en matière de slamming, au contraire du cas tranché par CA paris, l'irrésistibilité ne dure qu'un court laps de temps.

Donc, à supposer que toutes les autres conditions requises soient réunies pour que le FAI soit exonéré (notamment, on s'interrogera sur la  question de l"imprévisibilité qui ne semble, en en l'état, pas clairement admise par les tribunaux, - et on peut douter qu'elle soit in fine au vu des règles strictes posées par la jurisprudence en matière d'agences de voyages, soumises au même régime juridique), l'effet exonératoire du slamming ne pourra incontestablement jouer, conformément à la théorie classique de la Force Majeure, que pendant le court laps de temps ou l'obligation de résultat se trouve empêchée d'être exécutée de manière irrésistible, soit le temps nécessaire pour reconnecter une fois le FAI avisé de l'existence d'un slamming.

N'importe quel civiliste en tant soit peu rigoureux ne pourra qu'en déduire que, si la situation s'éternise, (et cela a souvent été le cas, notamment à l'époque, ici rapidement oubliée par FREE, où FREE prétendait, en dehors de toute légalité exiger une reconnaissance de responsabilité émanant du slammeur pour reconnecter) le FAI devient seul responsable de la suite du dommage subi par le client, et ne peut plus éviter sa responsabilité en en arguant du fait du tiers, celui-ci ayant perdu le caractère d'irrésistibilité ABSOLUE requis pour constituer un évènement de force majeure au sens du droit de la responsabilité civile..

Il y a donc partage de responsabilité entre le slammeur (tiers auteur de la perturbation, tenu à titre délictuel) et le FAI qui ne prend pas immédiatement les mesures pour reconnecter, responsable contractuellement. Or, les cas donnant lieu à procès et à responsabilité substantielle sont de toute évidence des cas où la déconnexion s'éternise. Aucun particulier "normal" n'obtiendra 2500 Euros par ex. pour une déconnexion de 48 ou 72 heures.

On pourra donc facilement faire le reproche, à Free, dans ce contexte, de noyer son propre poisson dans l'eau du bain du slammeur, en poussant effectivement, comme le dit justement l'UFC à oublier prestement que si ce slammeur est certainement responsable, FREE ne l'est pas moins en cas de déconnexion dont la durée excéderait quelques jours.

On pourra ainsi en tirer rapidement la conclusion que FREE s'efforce ici essentiellement d'instrumentaliser ses abonnés victimes de slamming au profit de ses propres combats et au soutien de ses propres thèses en ce qui concerne le régime de responsabilité applicable.

N'en déplaise aux courageux, non anonymes, mais néanmoins employés  ...
Ton propos est une réelle jubilation pour moi !!! :lol:

le concombre masqué©

Citation de: zebione
Parce que Free le vaut bien?
Attitude partiale de dénoncer des choses et éclairer les faits sous un jour nouveau (à savoir etre le contre poids des annonces officielles paroles d'évangile)..
Mais bien sur.... par contre aucune critiques envers  les autres FAI... !
FREE est le démon et il n'y a aucune attitude partiale de la part de wak....? laisses moi rire !
Citation de: zebione
Bref c'est pas argumenté, ni écrit de façon réfléchie, j'espère que tu pourras comprendre un peu plus tard.
Je te retourne le compliment...
Je pourrais comprendre au bout de combien de temps ?
je devrais être avocat pour comprendre ?

Isa

Tu sais, les avocats c'est une sale espèce :lol:

le concombre masqué©

Citation de: Isa
Tu sais, les avocats c'est une sale espèce :lol:
je n'irais pas aussi loin :-)

Mais j'ai horreur de la mauvaise foi et WAk est le roi en la matière !!!

wak

Citation de: le concombre masqué©
Citation de: wak
N'en déplaise aux courageux, non anonymes, mais néanmoins employés  ...
Et alors ? c'est une tare d'être employé ?

Je n'avais pas une haute opinion des avocats et grace a toi encore
moins !!!!

Ton attitude partiale envers free TON FOURNISSEUR est méprisable !!!
Je pense que tu as les moyens (AVOCAT) de résilier et de choisir un autre FAI si tu n'es pas satisfait !!! non ?

Pourquoi tant d'acharnement envers FREE ? ............................
Tss tss.

Ce membre de phrase se réfère bien évidémment aux propos un tantinet méprisants de Monsieur Archambault:
Citer
Maintenant, que les courageux anonymes de service considèrent que le
slamming (qui tourne selon les mois entre 500 et 900 rien que pour des
abonnés Free) ne constitue pas une cause d'exonération de responsabilité
prévue par la loi en tant que fait imprévisible et insurmontable d'un
tiers au contrat, on ne peut rien contre la bêtise inhérente aux
névrosés qui pulullent sur Usenet et qui ont largement contribué à la
décrépitude de ce média au profit d'autres lieux d'échanges et de débats
entre concernés autrement plus efficaces.
Cela étant merci de votre remarque, elle m'a poussé à relire cette phrase et à constater du coup qu'elle réussit le prodige de, tout à la fois:

- être grammaticalement incorrecte, (on ne sait pas ce que doivent faire les courageux anonymes qui que...)

- ne rien vouloir dire, (voir supra)

- exprimer un mépris sans nom ("les courageux anonymes" ..."la bêtise inhérente"... "névrosés "qui pullulent"...et encore je vous épargne le paragraphe précédent sur les "vociférant tel le poujado-frifien moyen"... ça vous sent son microCéline dans l'humeur, mais le talent en moins)

- laisser tout de même transpirer un rien de pédanterie (justement, n'est pas Céline qui veut).

Pour le reste,

- d'une part reprocher aux auteurs de messages sur les forums Usenet d'être anonymes est franchement une tarte à la crème ridicule,

- d'autre part, et surtout, la qualité d'employé de FREE, si elle  n'est évidemment pas une tare, devrait neanmoins inciter le locuteur à tenir compte, avant se poser en donneur de leçons, de ce qu'il se trouve positionné dans le débat dans un rôle de plaideur et non dans celui d'un censeur ou d'un juge, son courage ne se mesurant en tous cas pas exactement, dans ce contexte, à l'aune de son degré d'alignement avec les intérêts de la société qui le rétribue.    



Pour le reste, je rappellerai qu'en matière de slamming, la problème de départ était que FREE posait l'exigence d'une reconnaissance de responsabilité émanant du slammeur pour reconnecter, à défaut de quoi elle exigeait une résiliation (avec paiement des frais) et un re-abonnement.

Ceci a donné lieu à au moins un débat sur FREEKS en décembre 2004  à l'occasion duquel, j'avais déjà exprimé ce que j'écris dans mon post plus haut, à savoir que la LCEN obligeait le FAI a reconnecter en exigeant au mieux une réitération de mandat de son client, ce qui est exactement le sens du formulaire FREE actuellement en vigueur.

http://www.freeks-forums.org/forums/index.php?showtopic=24709&view=findpost&p=267033

L'introduction du formulaire en févrie 2005, je l'ai moi même saluée sur FREEKS en relevant que ceci mettait FREE en situation de parfaite légalité, dans mon opinion, ce qui bien sûr montre ma partialité et ma mauvaise foi:

http://www.freeks-forums.org/forums/index.php?showtopic=27993&hl=d%E9cablage

Reste que la responsabilité de FREE ne se trouve pas ipso facto exclue s'il y a slamming: encore faut il que FREE réagisse immédiatement dans ce cas, ce qui, en réalité aboutira nécessairement à un préjudice de montant assez dérisoire puisque par hypothèse, sauf faute de FREE,  la déconnexion sera très brève.

 

Wak

(P.S. a titre d'information, et bien que la remarque de AA ne s'adressait en l'occurrence pas à moi, je précise néanmoins qu'outre le caractère transparent de mon pseudo pour qui cherche 5 minutes, Free dispose de mes nom, adresse, numéro de téléphone et même numéro de portable, parfaitement accessibles si AA s'en donne la peine; cela me vaut-il de sortir du rang des anonymes odieux?   :lol: )

le concombre masqué©

Citation de: wak
Ce membre de phrase se réfère bien évidémment aux propos un tantinet méprisants de Monsieur Archambault:
Envers un internaute qui passe sa vie a vomir sur FREE dans les newsgroups, tu as oublié ?.... mauvaise foi oblige !
Citation de: wak
Pour le reste,

- d'une part reprocher aux auteurs de messages sur les forums Usenet d'être anonymes est franchement une tarte à la crème ridicule
on veut détourner le sujet ?

Citation de: wak
Wak

(P.S. a titre d'information, et bien que la remarque de AA ne s'adressait en l'occurrence pas à moi, je précise néanmoins qu'outre le caractère transparent de mon pseudo pour qui cherche 5 minutes, Free dispose de mes nom, adresse, numéro de téléphone et même numéro de portable, parfaitement accessibles si AA s'en donne la peine; cela me vaut-il de sortir du rang des anonymes odieux?   :lol: )
On détourne encore le sujet ?
Mes questions étaient :

Je pense que tu as les moyens (AVOCAT) de résilier et de choisir un autre FAI si tu n'es pas satisfait !!! non ?

Pourquoi tant d'acharnement envers FREE ?


wl4d

Tiens, un non anonyme caché !