Freenews

Atout mis en avant par l'opérateur depuis le lancement de ses offres 4G, la couverture du territoire, supérieure à ses concurrents, continue à prendre de l'ampleur. Bouygues Telecom annonce aujourd'hui avoir atteint 69~% de couverture de la population en 4G.

Lire l'intégralité de la news

paddock81

Voilà encore un effet de communication assez impressionnant ...

Quand arrêtera t-on de parler de couverture  en pourcentage de population pour parler  pourcentage de couverture territoire?

Il est d'autant plus gonflé de parler  en pourcentage de population couverte  en tenant compte de la concentration des habitations pour la 4G étant donné que la 4G, enfin pour celle de Bouygues tout au moins, ne passe dans aucun bâtiment !!

Il est certain qu'avant de parler de couverture 4G, il faudrait enfin pouvoir appeler sur l'ensemble du territoire. Entre Albi et Montauban, le réseau Bouygues est quasi nul depuis des années entre Gaillac et Montauban, soit près de 40 km. Quand on voit ceci, on comprend mieux pourquoi Bouygues voulait reprendre le réseau mobile de SFR puisque SFR passe sur cette portion.

Dans les midi-Pyrénées, il n'est pas rare de sortir d'une ville et de ne plus avoir une barre de réseau.

Bref, c'était mon coup de gueule du soir ;-)

Kami78

Coup de gueule ? Comme si Bouygues se souciait de Gaillac et Montauban, un peu de jugeote !! Il existe d'autre part plusieurs accords entre SFR et Bouygues, dont Iliad est exclu, qui seront sans doute renégociés pour améliorer la couverture. Une fois de plus silence abyssal du parasite ARCEP sur ce sujet.

Par ailleurs, pourquoi se mensonge sur la 4G Bouygues qui ne passerait pas dans les immeubles ? Cela rend ridicule tout ton message. Quitte à gueuler tu pourrais te fatiguer à trouver des arguments plus sérieux.
« Modifié: 18 mars 2014 07:57:49 par Kami78 »

ltiguy

bonjour
la ont ne parle que de téléphonie
mais question web chez moi a Florensac  ils ne son même pas dégrouper
quant au téléphone rien alors la 4 G ???????


PoilàGratter

Voilà encore un effet de communication assez impressionnant ...

Quand arrêtera t-on de parler de couverture  en pourcentage de population pour parler  pourcentage de couverture territoire?

Il est d'autant plus gonflé de parler  en pourcentage de population couverte  en tenant compte de la concentration des habitations pour la 4G étant donné que la 4G, enfin pour celle de Bouygues tout au moins, ne passe dans aucun bâtiment !!

Il est certain qu'avant de parler de couverture 4G, il faudrait enfin pouvoir appeler sur l'ensemble du territoire. Entre Albi et Montauban, le réseau Bouygues est quasi nul depuis des années entre Gaillac et Montauban, soit près de 40 km. Quand on voit ceci, on comprend mieux pourquoi Bouygues voulait reprendre le réseau mobile de SFR puisque SFR passe sur cette portion.

Dans les midi-Pyrénées, il n'est pas rare de sortir d'une ville et de ne plus avoir une barre de réseau.

Bref, c'était mon coup de gueule du soir ;-)

1) Dans les Licences, la couverture s'exprime et se mesure en % de population, c'est comme ça !

2) Étendue de la couverture présente et à venir pour la 4G LTE B-T: 6029 sites relais radio en activité, et de nombreux supplémentaires à venir dans un futur proche. Patience.

3) Pénétration dans les bâtiments: B-T émet sur 3 bandes de fréquences en 4G LTE: 800 MHz, 1800 MHz et 2600 MHZ, dont les caractéristiques de propagation et de pénétration des matériaux sont différentes. La répartition géographique de ces émissions tient compte des densités de population, de la nature du terrain et du type des bâtiments à couvrir. C'est l'avantage de posséder un spectre étendu, pour s'adapter aux différents cas.
Donc dire que ça ne passe dans aucun bâtiment est exagéré ...
« Modifié: 18 mars 2014 08:00:40 par PoilàGratter »

Kami78

Bouygues dispose à peine de 18 mois pour intensifier ses déploiements, avant que le nouveau SFR soit en ordre de bataille :
- sur la 4G comme précisé ci-dessus
- sur la FTTH comme annoncé par son patron, dans les zones denses
- sur la FTTLA qui ne peut plus être abandonnée, donc oblige à négocier avec SFR.

Avec Iliad, en dehors du réseau 2G, c'est compliqué de trouver un terrain d'entente.  8)

doppel

...Quand on voit ceci, on comprend mieux pourquoi Bouygues voulait reprendre le réseau mobile de SFR puisque SFR passe sur cette portion...

Euh, pas sur que Bouygues voulait le réseau de SFR uniquement pour cette portion de France... surtout que je connais des endroits en vendée où le réseau Bouygues passe mais pas SFR, donc je comprend mieux pourquoi ils ne se sont pas battus pour l'avoir  ;D :P


paddock81

Coup de gueule ? Comme si Bouygues se souciait de Gaillac et Montauban, un peu de jugeote !! Il existe d'autre part plusieurs accords entre SFR et Bouygues, dont Iliad est exclu, qui seront sans doute renégociés pour améliorer la couverture. Une fois de plus silence abyssal du parasite ARCEP sur ce sujet.

Par ailleurs, pourquoi se mensonge sur la 4G Bouygues qui ne passerait pas dans les immeubles ? Cela rend ridicule tout ton message. Quitte à gueuler tu pourrais te fatiguer à trouver des arguments plus sérieux.

Si Bouygues ne se soucie pas de Gaillac et de Montauban, il suffit d'être clair et de le mettre sur les cartes. Et oui même gaillac est déclaré en 4G pour votre information .. Aujourd'hui, il y a des zones indiqué en 4G sur la carte théorique de Bouygues ou il ni y a même pas de réseau EDGE.

Je suis d'accord que les cartes ne peuvent pas être exacte au mètre près et qu'il peut y avoir des décrochages, mais de la avoir des zones de plusieurs km sans réseau... alors qu'elles sont indiquées comme des zones couvertes..

Oui dire que la 4G ne passe dans aucun bâtiment est un peu exagéré.. Je corrige, la 4G ne passe dans aucune construction où je suis entré. Le signale repasse automatiquement en H ou 3G. Suite à un appel à Bouygues, mon téléphone n'est pas en cause puisque je capte très bien à l'exterieur en zone de couverture 4G.

Oui la pénétration dans les bâtiments dépend de la fréquence, mais si il faut être parisien ou habiter Toulouse centre pour avoir la 4G dans les batiments grace aux fréquences or, je ne vois pas l'intêret du 4G.

Bref, mon commentaire était mal tourné, ce que je voulais exprimer comme idée, c'est qu'avant d'avoir de la 4G, je préferais avoir du réseau tout court.

paddock81


Pénétration dans les bâtiments: B-T émet sur 3 bandes de fréquences en 4G LTE: 800 MHz, 1800 MHz et 2600 MHZ, dont les caractéristiques de propagation et de pénétration des matériaux sont différentes. La répartition géographique de ces émissions tient compte des densités de population, de la nature du terrain et du type des bâtiments à couvrir. C'est l'avantage de posséder un spectre étendu, pour s'adapter aux différents cas.
Donc dire que ça ne passe dans aucun bâtiment est exagéré ...


Bon j'ai un peu cherché à savoir si j'étais le seul dans ce cas et j'ai trouvé des explications en complément de ce que vous soulignez et qui confirme la difficulté à avoir de la 4G Bouygues dans les batiments.

Je site Stéphane Richard, PDG d’Orange :

"Certes, mais les antennes à 1800 MHz - fréquence utilisée par Bouygues - ne permettent-elles pas d’avoir le même résultat ? « Non, les antennes 1800 MHz n’ont ni la couverture du 800 MHz - elle est quatre fois moindre - ni le débit du 2600 MHz. Et elles ne permettent pas non plus de pénétrer à l’intérieur des bâtiments. "

Certes c'est la concurrence qui le dit mais cela se vérifie sur le terrain. Regardons donc le nombre d'antenne 4G chez Bouygues.

Tiens c'est étonnant, quand on vérifie le nombre d'antennes actives chez Bouygues :

378 en 800 Mhz, 854 en 2.6 Ghz et 5537 en 1800 Mhz... (chiffres AFNR mars 2014)

Donc si ce que dit Stéphane Richard est vrai, plus de 80% des antennes 4G de Bouygues ne permettent pas de recevoir la 4G dans les bâtiments.

Quand au 20% restant, il suffit qu'elles émettent dans une zone où la pénétration dans les Batiments est quasiment nul comme les bâtiments avec un infrastructures métalliques (cage de faradet), en Bétons armés, sous sols, hypermarchés.... et il ne reste plus grand chose en réseau 4G dans les batiments..

Citer
Quitte à gueuler tu pourrais te fatiguer à trouver des arguments plus sérieux.

Mes arguments sont ils plus sérieux ??


OhMonBato

Mes arguments sont ils plus sérieux ??
Si on constate que B.T, comme ses concurrents, a plusieurs millions de clients, difficile d'imaginer que ceux ci soient tous assez stupides pour rester chez ce fournisseur si il n'est pas capable d'assurer un minimum de communication dans les bâtiments, j'aurais donc tendance à penser que tes arguments sont totalement pipeau, en tout cas, tout sauf sérieux ;)
J'ai été client Bouygues il y a pas mal d'années, je téléphonais dans l'ensemble sans aucun soucis, ça n'en fait pas une démonstration pour autant.

fabfree

Le 1800Mhz rentre moins bien dans les bâtiments, à défaut de 800MHz, peut-être que le téléphone sélectionne la 3G en lieu et place.
Je pense que BT installera + d'antennes pour le 800MHz, mais passer du 2G à la 4G sur le 1800Mhz était certainement une solution rapide pour occuper le terrain.

paddock81

Si on constate que B.T, comme ses concurrents, a plusieurs millions de clients, difficile d'imaginer que ceux ci soient tous assez stupides pour rester chez ce fournisseur si il n'est pas capable d'assurer un minimum de communication dans les bâtiments, j'aurais donc tendance à penser que tes arguments sont totalement pipeau, en tout cas, tout sauf sérieux ;)
J'ai été client Bouygues il y a pas mal d'années, je téléphonais dans l'ensemble sans aucun soucis, ça n'en fait pas une démonstration pour autant.

j'ai pas dit que les communications ne passait pas, j'ai dit que la 4G ne passait pas dans les bâtiments ou je me suis rendu. Comme le souligne justement fabfree, le mobile selectionne en lieu et place la 3G.

Ne pas capter la 4G chez soi n'est pas un motif de résiliation. Dès que la communication passe, cela est considéré comme une couverture suffisante. Je suis assez stupîde pour rester chez bouygues car j'ai pris un engagement de 24 mois et 12 mois sur deux lignes. De toute façon avec ou sans 4g les forfait sont les mêmes..




paddock81


J'ai été client Bouygues il y a pas mal d'années, je téléphonais dans l'ensemble sans aucun soucis, ça n'en fait pas une démonstration pour autant.


Je n'ai pas la prétention de faire de mon cas une généralité..
Il suffit de faire un tour sur le forum officiel Bouygues :

http://forum.bouyguestelecom.fr/questions/664648-strasbourg-capte-mal-4-g
http://forum.bouyguestelecom.fr/questions/654913-probleme-reseau-batiments
http://forum.bouyguestelecom.fr/questions/628748-egde-zone-4g
http://forum.bouyguestelecom.fr/questions/626150-couverture-4g

Je suis loin d être le seul à le dire..

Arnaut78


Tu racontes beaucoup de bulleshit.

Citer
Donc si ce que dit Stéphane Richard est vrai, plus de 80% des antennes 4G de Bouygues ne permettent pas de recevoir la 4G dans les bâtiments.

La couverture 1800 4G indoor et outdoor est connue. Elle correspond à celle en 1800 GSM.
Pour palier la moindre pénétration des haute fréquences dans les bâtiments, le maillage des sites a été plus fin qu'en 900 MHz lors du déploiement du GSM.
Les opérateurs qui déploient du 2600 MHz auront cette problématique à gérer, soit en faisant un maillage encore plus qu'en 1800 MHz, soit en utilisant une autre fréquence, le 800 (ou du 1800 sur un maillage fin) pour procurer une bonne couverture indoor.


PoilàGratter

...

"Certes, mais les antennes à 1800 MHz - fréquence utilisée par Bouygues - ne permettent-elles pas d’avoir le même résultat ? « Non, les antennes 1800 MHz n’ont ni la couverture du 800 MHz - elle est quatre fois moindre - ni le débit du 2600 MHz. Et elles ne permettent pas non plus de pénétrer à l’intérieur des bâtiments. "

Certes c'est la concurrence qui le dit mais cela se vérifie sur le terrain. Regardons donc le nombre d'antenne 4G chez Bouygues.

Tiens c'est étonnant, quand on vérifie le nombre d'antennes actives chez Bouygues :

378 en 800 Mhz, 854 en 2.6 Ghz et 5537 en 1800 Mhz... (chiffres AFNR mars 2014)

Donc si ce que dit Stéphane Richard est vrai, plus de 80% des antennes 4G de Bouygues ne permettent pas de recevoir la 4G dans les bâtiments.

Mes arguments sont ils plus sérieux ??

Un rappel:

La bande de fréquence 1800 MHz fut l'unique bande de fréquence exploitée par Bouygues Telecom depuis son ouverture commerciale mi-1996 (norme GSM 2G "DCS 1800"), pendant de nombreuses années et avec des millions de clients ! Pour une simple raison: O-F et SFR exploitaient alors chacun la moité la bande GSM 900 MHz. Il a fallu plus tard procéder à un "refarming" du 900 MHz pour que B-T récupère quelques canaux 900.
Si le 1800 ne passait pas dans les bâtiments, nul doute qu'il y aurait eut de nombreuses plaintes et une évasion des clients  8) Le DCS 1800 est toujours en vigueur chez B-T, O-F et SFR.

Comme le signale à juste titre "Arnault78", l'exploitation initiale de son unique bande de fréquences 1800 a obligé B-T à effectuer un maillage plus fin des sites relais radio (ie: Davantage de sites que pour du 900 MHz).
Ça s'est révélé ensuite être un avantage supplémentaire lorsque B-T a été autorisé à utiliser une partie de son patrimoine 1800 pour sa 4G LTE, puisque la propagation physique des ondes en 1800 Mhz est identique que ce soit pour du DCS 1800 ou de la 4G LTE. Seule la portée logique diffère, car le DCS 1800 est une ressource dédiée pour chaque abonné, tandis que la 4G LTE est une ressource partagée entre tous les abonnés.

D'après ces tableaux ANFR en date du 1er mars, Sur le total de 16.500 sites que possède B-T, il y a 5537 sites relais radio émettant en 4G LTE à 1800 MHZ sur les 7860 sites émettant en DCS 1800. D'où un potentiel de couverture et de capacité non encore exploité pour les sites B-T uniquement en DCS 1800. Et sans compter tous les sites B-T émettant en 4G LTE 2600 MHz et 800 MHz.

Enfin, pour finir avec cette histoire de propagation et de pénétration dans les bâtiments, et comme je le signalais dans mon intervention précédente, chaque opérateur tente d'émettre sur le plus grand nombre possible de bandes de fréquences qu'il a le droit d'exploiter, afin d'assurer la meilleure qualité de service.
Si vous consultez "Cartoradio" et que vous examinez le contenu d'un site relais radio d'un opérateur, vous constaterez qu'il est fréquent qu'une même norme soit émise sur plusieurs bandes de fréquences (en un même endroit donc).
Le GSM 2G est émis en 900 MHz et 1800 MHz;
La 3G est émise en 900 MHz et 2100 MHz; C'est le cas pour chacun des 2760 sites relais radio Freemobile;
La 4G LTE est émise en 800 MHz, en 1800 MHz (B-T seulement), et en 2600 MHz.
Un terminal et son réseau sont capable d'effectuer dynamiquement du "internal handover", afin d'utiliser le meilleur bilan de liaison bi-latéral entre le terminal et le relais radio.

Le patrimoine fréquentiel est appelée "ressource rare", et constitue un investissement précieux pour le présent et l'avenir d'un opérateur de téléphonie mobile. Pas étonnant qu'ils se déchirent comme des chiffonniers pour se le partager !  ;)
« Modifié: 19 mars 2014 07:29:43 par PoilàGratter »

Kami78

Ce qui est désopilant avec certains commentaires ci-dessus, c'est leur caricaturale odeur de nuage de Tchernobyl ! Il en va ainsi de la 4G de Bouygues ou du réseau de Numericable, pour ne pas faire de jaloux : pour quelle mystérieuse raison ce qui marche ailleurs qu'en France et génère des milliards d'investissements et de chiffre d'affaires ne marcherait pas chez nous - ou l'inverse pour la FTTH P2P d'Iliad ?  :) :) :)
« Modifié: 19 mars 2014 09:50:55 par Kami78 »

fabfree

Tu racontes beaucoup de bulleshit.

La couverture 1800 4G indoor et outdoor est connue. Elle correspond à celle en 1800 GSM.
Pour palier la moindre pénétration des haute fréquences dans les bâtiments, le maillage des sites a été plus fin qu'en 900 MHz lors du déploiement du GSM.

Les opérateurs qui déploient du 2600 MHz auront cette problématique à gérer, soit en faisant un maillage encore plus qu'en 1800 MHz, soit en utilisant une autre fréquence, le 800 (ou du 1800 sur un maillage fin) pour procurer une bonne couverture indoor.
...
D'après ces tableaux ANFR en date du 1er mars, Sur le total de 16.500 sites que possède B-T, il y a 5537 sites relais radio émettant en 4G LTE à 1800 MHZ sur les 7860 sites émettant en DCS 1800. D'où un potentiel de couverture et de capacité non encore exploité pour les sites B-T uniquement en DCS 1800. Et sans compter tous les sites B-T émettant en 4G LTE 2600 MHz et 800 MHz.
....

Puisque moins d'antennes sont dédiées à la 4G, peut-on en déduire que le maillage en 4G 1800 est plus lâche que le maillage initial en 2G 1800?
Si c'est le cas, cela pourrait expliquer les problèmes de pénétration dans certains endroits!
C'est relativement facile de le vérifier pour les endroits concernés , est-ce que toutes les antennes à proximité émettent en 4G? Si, oui cela devrait "marcher" comme avant en 2G, sinon cela peut expliquer la mauvaise réception dans les bâtiments.
 
« Modifié: 20 mars 2014 09:55:06 par fabfree »

PoilàGratter

Puisque moins d'antennes sont dédiées à la 4G, peut-on en déduire que le maillage en 4G 1800 est plus lâche important que le maillage initial en 2G 1800?
Si c'est le cas, cela pourrait expliquer les problèmes de pénétration dans certains endroits!
C'est relativement facile de le vérifier pour les endroits concernés , est-ce que toutes les antennes à proximité émettent en 4G? Si, oui cela devrait "marcher" comme avant en 2G, sinon cela peut expliquer la mauvaise réception dans les bâtiments.

Oui le maillage et la couverture 4G LTE à 1800 MHz sont --pour l'instant-- moins étendus que le maillage et la couverture GSM 2G DCS 1800 initiale de B-T.

Mais:

1) La couverture globale en 4G LTE est répartie sur 3 bandes de fréquences chez B-T;

2) Dans les endroits non couverts en 4G LTE, le mode de repli naturel (et recommandé par le 3GPP) est le Dual Carrier 3G à 42 Mbps (2100 MHz et 900 MHz). C'est moins bien que de la 4G LTE, mais ça permet de rester connecté, y compris dans les bâtiments  ;)