Freenews

Le projet de rachat du réseau mobile de Bouygues Telecom a été tué dans l'?uf avec l'officialisation de la vente de SFR à Numericable, ce vendredi. Free explique la situation à ses salariés dans un mail collectif...

Lire l'intégralité de la news

hermanubis

Pour une fois où Free est d'accord avec Montebourg !  :D

Fansat70

Est-ce que le problème de fond ne serait pas que le groupe n'est qu'un instrument financier...
Alors, est-ce qu'Altice n'achète SFR que pour valoriser NC, puis revendre l'ensemble? Dans le contexte actuel, ce n'est peut-être pas la voie royale pour se faire de la fraîche à court terme...
L'achat à l'origine de NC a peut-être semblé une "bonne affaire" à l'époque pour les investisseurs... La réalité les a rattrapés, jusqu'à un moment d'envisager de se débarrasser de NC... Alors, le rachat de SFR... Une fuite en avant?
La question est posée, toujours est-il que les répercussions risquent d'être nettement plus étendues qu'une "simple prise de contrôle", car il ne faut pas oublier qu'à chaque fois que ce type d'opération se réalise la "perte au feu" en terme d'abonnés peut être non négligeable. On a jamais vu une fusion se réaliser en ajoutant simplement les abonnés de l'un et de l'autre, même si les chmaps visés étaient soi-disant complémentaires... Il y a toujours un chevauchement au niveau des parcs abonnés. NC de ce côté a mis "quelques années" pour digérer les intégrations successives, et SFR connaît également la problématique...
S'il est une période où les SAV doivent être "blindés", c'est bien celle-ci!

CoolWriter

::) Mon instinct d'expert en développement commercial me dicte qu'il s'agit d'une opération de déstabilisation opérée par le groupe Vivendi visant à affaiblir Free. Mais cette tentative très maladroite d'un coup de billard à trois bandes connaîtra une étrange échéance à 6 mois, un peu avant la rentrée de septembre ou juste pendant les vacances d'été : le nouvel édifice montrera un bilan provisoire tant plombé que le cours des actions en chutera pour faire du nouveau conglomérat une proie rêvée pour les requins et les vautours de toutes sortes.  :o
Et ce sera alors le grand dépeçage, prélude à une redistribution des cartes sur le marché des télécoms pour la rentrée d'octobre 2014 qui évitera une mise en coupe réglée par des financiers étrangers. Et ce, pour le plus grand profit de Bouygues qui rachètera SFR à 65 % de sa valeur d'aujourd'hui tandis que Free pourra aisément être moins disant sur le prix de rachat du réseau Bouygues.

Ah, quand le Monopoly devient un vrai jeu de Poker menteur ! :)


un simple freenaute

A part un coup de sang puéril, je ne vois pas ce que Vivendi aurait contre Free vu qu'ils se retirent purement et simplement de leur marché.

CoolWriter

 ??? Au delà des effets d'annonce qui dumpent le cours des action sur la place boursière parisienne, il faut attendre d'être entré dans l'oeil du cyclone pour observer la direction que prendra le vent de la tempête !  :-\

Bernie38

ouais, bon, de toute façon, si ce nouveau groupe se trouve plombé, les dirigeants ont une soupape de secours toute trouvée, une variable d'ajustement bien pratique : les salariés  :'(
Et comme ils ont leur siège à Luxembourg, ils ne risquent pas grand chose. Comme d'hab, quoi, rien de nouveau sous le soleil, les petits sont là pour payer. Comme dit le proverbe roumain : "le riche commet la faute, le pauvre doit demander pardon".


jacswr

Les négociations ne font que commencer ... il est certain que si elles capotaient SFR perdrait beaucoup. Vivendi a fait un choix boursier et une fois de plus le risque est grand que les employés et abonnés en fassent les frais ! à suivre donc  :-\

Kami78

Vivendi a fait un choix boursier
Avant d'écrire de telles inepties, tu aurais dû lire la proposition de Bouygues !

domj57

Orange a dut faire le nécessaire auprès de Vivendi cela ne l arrangeait pas de devenir le second derrière BT .Maintenant il n y a plus qu a attendre la chute de ses concurrents ;D ;D ;D

joeldu13

bonsoir  :)

à qui cela profite t-il au bout du compte ? et je complète ma phrase en disant = serons nous gagnants quelque part dans cette histoire de gros sous ?  ???

merci et bonne après midi  8) :D

turican57

Joeldu13, c'est une bonne question, et il sera dur d'y répondre. Mais au vu de l'endettement que Numericable va faire pour acheter SFR, on peut se poser des questions sur ses possibilités d'investissement par la suite. Car le réseau 4G reste à faire car c'est pas avec les 1500 antennes actuellement qu'ils iront loin. Et par la même occasion la fibre.

Du coup il est possible que les investissements tout du moins sur un côté en prennent un coup et dans tout les cas ça sera le consommateur qui sera perdant.

Donc on verra bien, mais avec tout ce qu'il y a à faire derrière ça risque de pas être facile, et quand le patron d'Altice annonce en plus des embauches supplémentaires, on peut avoir des doutes.

Grizzly1

Orange a dut faire le nécessaire auprès de Vivendi cela ne l arrangeait pas de devenir le second derrière BT .Maintenant il n y a plus qu a attendre la chute de ses concurrents ;D ;D ;D
Certainement pas! Stéphane Richard avait déclaré la semaine dernière que l'offre qui lui poserait le plus de problème était justement l'offre Numéricable. Poker menteur?

joeldu13

Joeldu13, c'est une bonne question, et il sera dur d'y répondre. Mais au vu de l'endettement que Numericable va faire pour acheter SFR, on peut se poser des questions sur ses possibilités d'investissement par la suite. Car le réseau 4G reste à faire car c'est pas avec les 1500 antennes actuellement qu'ils iront loin. Et par la même occasion la fibre.

Du coup il est possible que les investissements tout du moins sur un côté en prennent un coup et dans tout les cas ça sera le consommateur qui sera perdant.

Donc on verra bien, mais avec tout ce qu'il y a à faire derrière ça risque de pas être facile, et quand le patron d'Altice annonce en plus des embauches supplémentaires, on peut avoir des doutes.


bonsoir et merci de ces précisions. Attendons donc la suite des événements et nous verrons bien... 8) 8)
bye et @+++  :D


zoezoe31



vivendi fait monter les prix,je t'aime numéricable fait un effort
moi mon banquier,ma dit tu ne peut pas acheter cette voiture elle coute trop cher
je suis déçu , je vais appeler le patron d'altis pour q'il me présente son banquier .
il a fait trés fort  je vais vite retirer,mon  PÉCULE de cette banque  :) :) :) :)

alainlfanfree

 Pour eux ce sera facile de renflouer leur endettement en plument les pigeons et ils ont déjà montré leur expertise.

Prolixe

::) Mon instinct d'expert en développement commercial me dicte qu'il s'agit d'une opération de déstabilisation opérée par le groupe Vivendi visant à affaiblir Free.

Vivendi se fout pas mal de Free , son président JR Fourtou , veut du cash et vite ,  il est pressé de boucler l'affaire avant que Bolloré ( son ennemi de toujours ) ne prenne sa place en  Juin .

D'ailleurs Bolloré était plus mesuré dans l'adoption des choix , il aurait préféré prendre un peu plus de temps afin   de s'assurer que la solution choisie permettra à  SFR de continuer a générer du cash , puisque Vivendi reste au capital , et que les dividendes versées à ce titre rentreront en ligne de compte dans les résultat du groupe dont il aura la responsabilité ( contrairement a Fourtou qui s'e va , autrement dit après moi le déluge... )

Pour Vivendi il n'y a rien d'affectif avec SFR, que ce soit vendu a Durex ou a Orange peu importe, le tout c'est de récupérer la mise de départ de 18 milliards ( ou de s'en rapprocher ) , de tourner la page et de recentrer le groupe sur les médias.
La filiale Telecom du Maroc à été revendu , Blizzard aussi , pourtant ces deux girons de Videndi n’étaient absolument pas lié a la présence de Free,  Vivendi achète et revends en essayant d'encaisser sa plus valu fin de l'histoire.

charrier63260

Concernant Vivendi c'est exactement cela.
Ils achètent et revendent. dans plein de secteur uniquement pour tenter des opportunités et ramasser des plus value et redistribuer des dividendes au passage.
Il n'y a strictement aucune stratégie économique, de croissance ou développement.
C'est purement spéculatif et financier

PS : ou alors tenter d'affaiblir pour dans le futur aller mettre des parts dedans ? Pour ensuite revendre plus cher sa part de capital et ramasser une plus value ?
« Modifié: 16 mars 2014 08:01:55 par charrier63260 »

PoilàGratter

Concernant Vivendi c'est exactement cela.
Ils achètent et revendent. dans plein de secteur uniquement pour tenter des opportunités et ramasser des plus value et redistribuer des dividendes au passage.
Il n'y a strictement aucune stratégie économique, de croissance ou développement.
C'est purement spéculatif et financier

PS : ou alors tenter d'affaiblir pour dans le futur aller mettre des parts dedans ? Pour ensuite revendre plus cher sa part de capital et ramasser une plus value ?

Il y a effectivement le risque de "vente à la découpe" de l'entité SFR par Altice/Numéricable, une fois la poussière médiatique retombée ...  :(

Grizzly1

Les intentions prêtées à Vivendi peuvent tout autant s'appliquer à Numéricable dont le rachat de NOOS a lui aussi été un désastre. De plus, on trouve au capital de Numéricable quasiment uniquement des sociétés à vocation financière sans autre stratégie sur le marché des télécoms que d'acheter et vendre des actifs en empochant au passage le max de plus-values.
Bolloré aurait bien entendu fait un choix différent de Fourtou car M.Bouygues est son pote.
Toutes ces magouilles et derrière des salariés qui vont pâtir de ce jeu de meccano financier sans vision à long terme, c'est simplement pitoyable!

Arnaut78

Bolloré et Bouygues potes !!!  n'importe quoi ! ;D ;D



PoilàGratter

...

Bolloré aurait bien entendu fait un choix différent de Fourtou car M.Bouygues est son pote.
...

C'est exactement le contraire !: Au sein du Comité de Surveillance, Vincent Bolloré militait pour une reprise par B-T, tandis que J.R. Fourtou bataillait contre vents et marées pour le dossier Altice/Numéricable !!

Grizzly1

C'est exactement le contraire !: Au sein du Comité de Surveillance, Vincent Bolloré militait pour une reprise par B-T, tandis que J.R. Fourtou bataillait contre vents et marées pour le dossier Altice/Numéricable !!
Nous sommes d'accord même si cela n'a rien à voir avec les atomes crochus privés des uns et des autres... cela ne nous regarde pas mais XN a bien signé un accord avec B-T dans cette affaire alors que là non plus, Bouygues et Niel ne filent pas le parfait amour.

Kami78

Orange a dut faire le nécessaire auprès de Vivendi cela ne l arrangeait pas de devenir le second derrière BT .Maintenant il n y a plus qu a attendre la chute de ses concurrents ;D ;D ;D
Enfin une remarque sensée dans ce torrent de délires rigolos. Personne ne semble se souvenir que Vivendi et Orange ont des contrats nombreux en dehors de France. Il est assez évident que cela a pesé sur la décision : il faut relire les déclarations assez sibyllines de Stéphane Richard pour se douter que son lobbying a été massif.

PoilàGratter

Enfin une remarque sensée dans ce torrent de délires rigolos. Personne ne semble se souvenir que Vivendi et Orange ont des contrats nombreux en dehors de France. Il est assez évident que cela a pesé sur la décision : il faut relire les déclarations assez sibyllines de Stéphane Richard pour se douter que son lobbying a été massif.

C'est aussi mon sentiment ...