Freenews

Les Échos ont publié, ce mercredi, une lettre adressée par Maxime Lombardini, DG du groupe Iliad (maison-mère de Free) aux dirigeants de SFR et Bouygues Telecom. Il y demande à ce que Free soit inclus à l'accord de mutualisation annoncé par les deux opérateurs en juillet dernier.

Lire l'intégralité de la news

OhMonBato

A un moment ils refusent les pylônes proposés par les concurrents, ils prétendent avoir le meilleur réseau, le plus moderne et tout et tout, ils annoncent n'avoir besoin que de 1 milliard pour bâtir un réseau complet, et on est priés de croire tout ça.
Maintenant c'est de la triche si les autres ne les aident pas. Je dis bien aider, parce que en fait de mutualisation, je ne vois pas trop ce que Free peut apporter à ses concurrents. Alors oui, j'avoue, j'ai un peu de mal à suivre la logique et les intentions de Free mobile.

Yoann Ferret

parce que en fait de mutualisation, je ne vois pas trop ce que Free peut apporter à ses concurrents.
De l'argent, si on en croit les propositions de Lombardini (il est prévu une compensation financière de la part de Free, comme c'est bien dit dans l'article).

tictac492

Amha Free réagit trop tard ... comme pour la récente demande de référé vis-à-vis de Numéricâble.


Hammett

De l'argent, si on en croit les propositions de Lombardini (il est prévu une compensation financière de la part de Free, comme c'est bien dit dans l'article).

Du pognon et des fréquences. 

navidad

Alors oui, j'avoue, j'ai un peu de mal à suivre la logique et les intentions de Free mobile.
La stratégie est simple, continuer la technique du coucou, avec l'aide des pouvoirs publics.

OhMonBato

J'ai bien vu qu'une compensation financière était proposée par Free Mobile (encore une chance !), mais j'imagine mal SFR et B.T accepter cette proposition sans y être contraints et forcés. Ils ont tout intérêt à laisser Free Mobile dans la merde autant que possible non ? Ou alors ils risquent de demander une compensation qui va certainement apparaître comme très déraisonnable aux yeux de M.Lombardini.
Au fait le réseau complet à 1 milliard, on est toujours sensés y croire ?


echelon75

Il me semble que tous le monde a la memoire courte :
http://www.universfreebox.com/article/15815/4G-Free-n-obtient-pas-de-Frequence-en-or-mais-beneficie-d-un-accord-d-itinerance

Free Mobile pourra donc faire la demande d’une telle prestation d’itinérance auprès de SFR, en tant que titulaire d’une autorisation cumulant deux blocs de la bande 800 MHz. Free Mobile pourra, de droit, bénéficier de cette itinérance dès lors que son réseau à 2,6 GHz aura atteint une couverture de 25 % de la population.

Si je comprend bien SFR a pour obligation d’accueillir Free sur son reseaux . Donc il ne reste plus qu'a determiner le prix.
D'ailleurs l'article precise bien "pour un prix raisonnable" . si vous lisez bien entre les ligne c'est qu'il y a bien eu une demande mais le prix n’était pas raisonnable.
Le petit Maxime ne fait que préparer le terrain afin que le coucou fasse son nid :-)

Hammett

Au fait le réseau complet à 1 milliard, on est toujours sensés y croire ?

Dans le bétisier "Spécial Noel", il y a aussi le coup du bouton rouge ou il suffit d'appuyer pour déployer la 4G. 

Yoann Ferret

Free Mobile pourra donc faire la demande d’une telle prestation d’itinérance auprès de SFR, en tant que titulaire d’une autorisation cumulant deux blocs de la bande 800 MHz. Free Mobile pourra, de droit, bénéficier de cette itinérance dès lors que son réseau à 2,6 GHz aura atteint une couverture de 25 % de la population.

Si je comprend bien SFR a pour obligation d’accueillir Free sur son reseaux .
Attention, itinérance et mutualisation ne sont pas tout à fait la même chose en pratique.

Free a un droit à l'itinérance chez SFR par le biais de sa licence, mais UNIQUEMENT en 4G 800 MHz. Et ce ne sera évidemment pas gratuit, les deux opérateurs devront s'entendre sur un prix tout comme Free l'a déjà fait avec Orange sur la 2G-3G. En clair et pour résumer, il n'est absolument pas sûr que cela soit dans l'intérêt financier de Free d'exercer ce droit à l'itinérance (qui serait à sens unique, et donc très coûteux) s'il peut plutôt s'immiscer dans un contrat de mutualisation à caractère privé.

TiYoshi

Attention, itinérance et mutualisation ne sont pas tout à fait la même chose en pratique.

Free a un droit à l'itinérance chez SFR par le biais de sa licence, mais UNIQUEMENT en 4G 800 MHz. Et ce ne sera évidemment pas gratuit, les deux opérateurs devront s'entendre sur un prix tout comme Free l'a déjà fait avec Orange sur la 2G-3G. En clair et pour résumer, il n'est absolument pas sûr que cela soit dans l'intérêt financier de Free d'exercer ce droit à l'itinérance (qui serait à sens unique, et donc très coûteux) s'il peut plutôt s'immiscer dans un contrat de mutualisation à caractère privé.


Et pour l'intérêt du consommateur, si c'est pour avoir de la 4G en débit 2G... ;)

tictac492

De plus, ce droit à l'itinérance 4G 800 Mhz ne vaut que pour les zones de déploiement prioritaire.

fabfree

Pour quelles raisons Orange a-t-il accepté l'itinérance Free sur son réseau?

Pourquoi SFR et BT ne seraient-ils pas intéressés par une réduction de leurs coûts?
Qu'en pense Orange?

Ce genre d'accords est aussi un moyen de tenir en respect Free qui ne pourra plus être aussi virulent avec son ou ses partenaires.

Cela peut être un jeu de poker ou de billard à plusieurs bandes.
« Modifié: 28 novembre 2013 14:07:26 par fabfree »

Belteg

Stéphane Richard, histoire de mettre la pression sur Free à la veille d'éventuelles négociations de mutualisation, a indiqué à plusieurs reprises qu'il n'avait rien à gagner à la mutualisation avec Free puisque Free n'apporterait pas grand-chose dans la corbeille.

Free lui répond aujourd'hui qu'il prend ainsi le risque de se retrouver isolé face à un trio.

Ne pas perdre de vue que Free avec l'itinérance est un client pas négligeable pour Orange. Que cette itinérance aura une fin légale et que la remplacer à terme par la mutualisation pourra prolonger les revenus de l'un et assurer les antennes de l'autre.

Je suis persuadé que X. Niel n'a aucune envie de se mutualiser avec les deux autres, mais ils lui servent d'outil de négociation avec S. Richard.


Joearchi

@Belteg: Pas faux. On est clairement dans un courrier "diplomatique".

Une manière de justifier un autre accord. Ceci étant, dans le monde du mobile, je ne suis pas sur que trois opérateurs mutualisant leurs réseaux face à un autre opérateur ne puisse pas non plus être considéré comme portant préjudice à la concurrence. Orange est certes le réseau avec le plus grand nombre d'abonnés, mais n'a pas le même poids qu'il a dans l'internet fixe.

Quant au réseau free et son coût à un milliard, non, plus personne n'y croit. Même pas M. Niel.
Bref, pas de quoi sursauter. On sent la tentative de mise de bâtons dans les roues, rien de plus.

PoilàGratter

Il me semble que tous le monde a la memoire courte :


En matière de "mémoire courte"  ;) :

Clin d’œil de l'histoire ...

-- qui a refusé la mutualisation avec 1072 sites B-T, en juillet 2010 ?

-- qui a refusé la mutualisation avec 1800 sites SFR, mi-2010 ?

Qui  plus est, devant la Commission de l'Assemblée Nationale !

fabfree

Il faut voir aussi les conditions des mutualisations proposées pour juger de la pertinence ou non d'un refus.

Belteg

La stratégie est simple, continuer la technique du coucou, avec l'aide des pouvoirs publics.
Le coucou pond ses oeufs, balance les autres par-dessus bord et laisse tout le boulot à ceux chez qui il s'incruste.

Le soi-disant coucou dont vous parlez, non seulement demande l'autorisation de s'installer, mais il y est invité. De plus, il paie un loyer conséquent. Lorsque c'est bien négocié, on appelle cela un accord gagant-gagnant.  En somme, un simple contrat entre deux entreprises comme il y en a des milliers. Et Orange, semble-t-il, ne se plaint pas de la manne qui tombe chaque mois.

Bouygues a peut-être rendu cette expression à la mode, mais elle est inepte.



Arnaut78


La réponse est connue d'avance. Ce sera : NON !

PoilàGratter

La réponse est connue d'avance. Ce sera : NON !

Ou plutôt: "Oui mais ..."  ;)

De toutes façon, cette lettre est davantage adressée aux entités en copie qu'aux destinataires ...

Arnaut78


Bien évidemment, sinon pourquoi la rendre publique  ;D


fabfree

La réponse est connue d'avance. Ce sera : NON !
Donc,  si vous vous connaissez la réponse, on peut supposer que Free aussi, et donc tout cela fait bien partie d'une stratégie que vous allez peut-être nous expliquer. Merci.


Joearchi

@PoilàGratter: Merci pour le lien. Un truc me fait tiquer: Ils parlent (page 2) d'un upgrade possible pour les fréquences 700Mhz...

Euh... Finalement ça va se faire ce nouvel appel d'offre pour la bande des 700 Mhz?

Arnaut78

Oui

PoilàGratter

@PoilàGratter: Merci pour le lien. Un truc me fait tiquer: Ils parlent (page 2) d'un upgrade possible pour les fréquences 700Mhz...

Euh... Finalement ça va se faire ce nouvel appel d'offre pour la bande des 700 Mhz?

Oui, pour ce que j'en sais, ça reste d'actualité.
Ça se fera dans un couple d'années, au prix fort.

coeur51

Stéphane Richard, histoire de mettre la pression sur Free à la veille d'éventuelles négociations de mutualisation, a indiqué à plusieurs reprises qu'il n'avait rien à gagner à la mutualisation avec Free puisque Free n'apporterait pas grand-chose dans la corbeille.

Free lui répond aujourd'hui qu'il prend ainsi le risque de se retrouver isolé face à un trio.

Ne pas perdre de vue que Free avec l'itinérance est un client pas négligeable pour Orange. Que cette itinérance aura une fin légale et que la remplacer à terme par la mutualisation pourra prolonger les revenus de l'un et assurer les antennes de l'autre.

Je suis persuadé que X. Niel n'a aucune envie de se mutualiser avec les deux autres, mais ils lui servent d'outil de négociation avec S. Richard.

+1 C'est exactement à ça que je pense ;)

neurosystem

C'est encore de la com voila tout !
au memes titre que free devait ouvrir son reseau 4G debut 2013, ect ect.
FREE nous joue la victime histoire de rendre encore plus mechant les autres operateurs , aux yeux de francais !


Kami78

Vous feignez d'oublier qu'avant la 4G, c'est d'abord la 2G qui doit faire l'objet d'un accord d'itinérance avec le plus d'opérateurs possibles avant 2017: donnant donnant, les quatre ont tous intérêt à s'entendre.

PoilàGratter

Afin de mieux comprendre chaque ligne du courrier de Maxime Lombardini, je vous recommande la lecture de l'avis de l'Autorité de la Concurrence, sur le concept de mutualisation:

http://www.autoritedelaconcurrence.fr/pdf/avis/13a08.pdf

Avis émis en janvier et publié en mars. Ce rapport et avis fut un cinglant camouflet pour l'ARCEP quand à son action et ses partis pris ces dernières années. Une conséquence de cet avis de l'Autorité de Concurrence, fut la suspension du pouvoir de sanction de l'ARCEP (toujours en vigueur à ce jour).

Il y a fort à parier que cet avis pèsera dans l'appréciation de la missive de M. Lombardini par l'Autorité de la Concurrence.

PoilàGratter

Une demande de Freemobile qui fâche le gouvernement:

http://www.lejdd.fr/Economie/Fleur-Pellerin-s-oppose-a-Free-641363

Fansat70

Une demande de Freemobile qui fâche le gouvernement:

http://www.lejdd.fr/Economie/Fleur-Pellerin-s-oppose-a-Free-641363
Là, on est quand même dans du "savoureux" avec des tirades du type "dans l'entourage de F.Pellerin"... Il doivent avoir revu le sketch du défunt Coluche... -"Des personnes autorisées s'autorisent à penser..."... L'ensemble étant à apprécier à sa juste valeur... ;) ;)

fabfree

Je ne sais pas si les propos du jdd sont corrects mais des propos comme "Nous ne sommes pas d’accord avec Free, assure l’entourage de Fleur Pellerin. Nous voulons que cette alliance se fasse" sont totalement inappropriés dans la bouche d'un représentant du gouvernement. Il ne peut pas prendre position en faveur de l'un ou de l'autre  dans un tel contexte.

PoilàGratter

Je ne sais pas si les propos du jdd sont corrects mais des propos comme "Nous ne sommes pas d’accord avec Free, assure l’entourage de Fleur Pellerin. Nous voulons que cette alliance se fasse" sont totalement inappropriés dans la bouche d'un représentant du gouvernement. Il ne peut pas prendre position en faveur de l'un ou de l'autre  dans un tel contexte.

" ... des proches de Fleur Pellerin s’expriment : « nous craignons que cette tactique vise à faire échouer l’opération » entre SFR et Bouygues. « C’est pourtant la seule solution pour éviter que la crise des télécoms conduise à revenir à un marché à trois opérateurs », ..."

Si ces propos ont réellement été tenus, qu'y-a-t-il d'anormal à ce qu'une Ministre Déléguée aux PME et à l’Économie Numérique prenne position ?
L'Autorité de la Concurrence s'est déjà exprimé, et l'ARCEP résonne d'un silence assourdissant.


fabfree

Je ne vois pas en quoi la mutualisation à 3 (SFR + BT + Free) favoriserait un marché à 3 opérateurs?
Seule la disparition d'un des 4 nous y conduira.


PoilàGratter

Je ne vois pas en quoi la mutualisation à 3 (SFR + BT + Free) favoriserait un marché à 3 opérateurs?
Seule la disparition d'un des 4 nous y conduira.

Je vous suggère de lire la presse, vous trouverez !  ;)

neurosystem

" ... des proches de Fleur Pellerin s’expriment : « nous craignons que cette tactique vise à faire échouer l’opération » entre SFR et Bouygues. « C’est pourtant la seule solution pour éviter que la crise des télécoms conduise à revenir à un marché à trois opérateurs », ..."

Si ces propos ont réellement été tenus, qu'y-a-t-il d'anormal à ce qu'une Ministre Déléguée aux PME et à l’Économie Numérique prenne position ?
L'Autorité de la Concurrence s'est déjà exprimé, et l'ARCEP résonne d'un silence assourdissant.

Pinez quel naif je fait ! je croyais que le monde du gsm allait mieux depuis l'arrivée de free !
on nous aurais mentis ?