Freenews

Le groupe Iliad a présenté ce matin son chiffre d'affaires pour le 1er trimestre 2013. L'opérateur en profite pour afficher à nouveau de bons chiffres de recrutement sous ses offres Free Mobile et Freebox...

Lire l'intégralité de la news

Arnaut78

Plus de 10% du chiffre d'affaire par la vente de mobile... anecdotique ?!  :o

pioup

Plus de 10% du chiffre d'affaire par la vente de mobile... anecdotique ?!  :o

1/4 du chiffre d'affaires de la partie mobile pour la vente de terminaux qui est une partie du chiffre d'affaires total, c'est pas anecdotique mais pas loin

Arnaut78

Bon sinon, 9 millions d'euro de CA en plus sur le trimestre entre le t1 2013 et le t4 2012 pour 870 000 nouveaux clients !
Cela doit pas faire grand monde en terme de recrutement sur l'illimitée voix et data :(


KarlNL

Bon sinon, 9 millions d'euro de CA en plus sur le trimestre entre le t1 2013 et le t4 2012 pour 870 000 nouveaux clients !
Cela doit pas faire grand monde en terme de recrutement sur l'illimitée voix et data :(

Si on fait la calcul  9millions divisé par 870000 nouveaux clients, cela donne 10.34 € par nouveau client. Ce qui laisserait supposer que la répartition est pas loin d'être à 50/50 entre les deux types de forfaits non ? Ce qui semble plutôt pas mal...

Arnaut78

Un trimestre est composé de trois mois chez moi. Pas chez toi ?  ;)

fabfree

A priori les derniers recrutement, c'est beaucoup de forfait 2€, ce qui semble normal vu que la concurrence a adapté ses tarifs,  a un réseau plus développé du fait de son antériorité et a donc capté les utilisateurs de DATA.

Avec les chiffres fournis, grosso-modo un peu moins de 6M d'abonnés sur le dernier trimestre pour un CA de 256 (hors vente de mobile), cela donne environ 14 euros /abonné /mois. Comme chaque abonné rapporte de l'argent via la Terminaison d'Appel, le  nombre de forfaits à 20€  et celui à 2€ doivent être relativement proches.
Pour des abonnés composés de moitié de clients Free ADSL et non, réparti de moitié en forfait 20 et 2€, on aurait 9.5€ par abonné, hors dépassement et revenu par la TA.


PoilàGratter

La seule bonne nouvelle dans ces chiffres, d'ailleurs mise en valeur par Thomas Reynaud (Directeur Financier d'Iliad), est l'augmentation de la part de marché de Freemobile qui se hausse à la moitié de celle de B-T (avec et sans engagement, donc comparaison délicate ...).
Car le paradoxe apparent est que l'augmentation du nombre d'abonnés plombe les comptes de Freemobile.

La croissance du nombre d'abonné étant bien plus forte que l'augmentation du nombre de relais-radio et des liens terrestres, ça signifie que la ressource physique (bande passante radio, bande passante fixe) est à partager entre tous les abonnés. Donc que les performances --notamment data-- vont encore se dégrader.
Les convives à table avaient hier un gâteau déjà trop petit, aujourd'hui il va falloir couper des tranches encore plus fines pour nourrir chacun, la taille du gâteau restant inchangée.

D'ailleurs, la baisse régulière du débit fixe Free ces derniers mois est probablement l'un des corollaires de l'augmentation du nombre d'abonnés Freemobile (les liens terrestres sont mutualisés entre les trafics fixe et mobile).

Davantage d'abonnés entraine bien évidemment aussi une hausse de la facture d'itinérance (500 millions d'Euros en 2012, pour 5,1 millions d'abonnés en fin décembre).

Le 1er juillet prochain, la Terminaison d'Appel va de nouveau baisser (0,8 cts), engendrant une perte supplémentaire dans les comptes.

La partie ADSL de Free devra combler les pertes de Freemobile pendant quelques années encore. Mais c'était prévu dans le business plan, comme exposé dans le dossier de candidature de Freemobile (Licence) fin 2009.
« Modifié: 16 mai 2013 05:45:36 par PoilàGratter »

fabfree

Citer
La seule bonne nouvelle ....
Je sais que la météo est pourrie cette année, les gens deviennent trop dépressifs ;) , il faut voir aussi le bon côté des choses.

Toutes les sociétés rêvent d'avoir trop de clients, même si ce n'est pas la meilleure situation pour ces derniers.

Qu'il y ait + d'abonnés doit permettre de lancer + facilement des investissements puisqu'il y a moins de doute sur leur rentabilité.

PoilàGratter

Je sais que la météo est pourrie cette année, les gens deviennent trop dépressifs ;) , il faut voir aussi le bon côté des choses.

Toutes les sociétés rêvent d'avoir trop de clients, même si ce n'est pas la meilleure situation pour ces derniers.

Qu'il y ait + d'abonnés doit permettre de lancer + facilement des investissements puisqu'il y a moins de doute sur leur rentabilité.

Mouais ...  :(

Ça ne respire pas l'euphorie dans les communiqués d'Iliad:

Ces nouveaux abonnés de Freemobile ont majoritairement optés pour le forfait à 2€, et consomment de moins en moins:
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0202764791472-les-trimestriels-d-iliad-dopes-par-la-free-mobile-566639.php 

Dans son communiqué, Iliad confirme avoir «  accéléré sa conquête d’abonnés sur les utilisateurs ayant une consommation modérée (forfait mobile à 2 euros/mois) ». La majorité des clients recrutés au premier trimestre ont opté pour un forfait à 2 euros, plutôt qu’à 19,99 euros. L’effet est négatif en terme de revenu moyen par abonné. Chaque mois, un abonné rapporte 15,2 euros en moyenne à Free, un chiffre en baisse de 15 % en trois mois. Autre conséquence, le chiffre d’affaires a grimpé d’à peine 17 millions d’euros dans le mobile sur un trimestre en dépit du nombre de nouveaux abonnés

alainlfanfree

La partie ADSL de Free devra combler les pertes de Freemobile pendant quelques années encore. Mais c'était prévu dans le business plan, comme exposé dans le dossier de candidature de Freemobile (Licence) fin 2009.
  Comme d'habitude excellente démonstration PoilàGratter  ;D . Je pense que que les responsables financiers de Free doivent aussi savoir compter tout comme les Clients FreeMobile d'ailleurs qui ont calculé les économies faites sur leur budget mobile, même si la part du gâteau est parfois à partager, ils peuvent espérer avoir bientôt un produit de ''Grand Chef étoilé''  beaucoup plus qu'avec les 3 plus anciens fournisseurs.
  Laissons le temps à Free de faire son travail comme d'autres le réclament.  :o

Free_me

Si on fait la calcul  9millions divisé par 870000 nouveaux clients, cela donne 10.34 € par nouveau client. Ce qui laisserait supposer que la répartition est pas loin d'être à 50/50 entre les deux types de forfaits non ? Ce qui semble plutôt pas mal...

ca fais déjà 1 an qu'ils ont dis que le recrutement était environ a 50/50 entre les 2 offres.... certains aiment bien penser que la majorité est du 0/2 euros, mais non..

Arnaut78

Ah... Tiens...? Pour toi aussi les trimestres ne sont pas composés de trois mois ?  ;D

Yoann Ferret

ca fais déjà 1 an qu'ils ont dis que le recrutement était environ a 50/50 entre les 2 offres.... certains aiment bien penser que la majorité est du 0/2 euros, mais non..
Justement, cela fait un an : ça a peut-être bien changé depuis.


fabfree

Mouais ...  :(

Ça ne respire pas l'euphorie dans les communiqués d'Iliad:

Ces nouveaux abonnés de Freemobile ont majoritairement optés pour le forfait à 2€, et consomment de moins en moins:
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0202764791472-les-trimestriels-d-iliad-dopes-par-la-free-mobile-566639.php 

Dans son communiqué, Iliad confirme avoir «  accéléré sa conquête d’abonnés sur les utilisateurs ayant une consommation modérée (forfait mobile à 2 euros/mois) ». La majorité des clients recrutés au premier trimestre ont opté pour un forfait à 2 euros, plutôt qu’à 19,99 euros. L’effet est négatif en terme de revenu moyen par abonné. Chaque mois, un abonné rapporte 15,2 euros en moyenne à Free, un chiffre en baisse de 15 % en trois mois. Autre conséquence, le chiffre d’affaires a grimpé d’à peine 17 millions d’euros dans le mobile sur un trimestre en dépit du nombre de nouveaux abonnés
Si j'ai un gros client qui me rapporte 50M, je n'aurai donc pas d'intérêt à en ajouter de petits qui me rapporteraient moins parce qu'ils feraient baisser ma moyenne par client.?
Il est essentiel pour Free d'avoir une masse critique de clients, c'est ce qu'ils font, peut-être avec un succès trop rapide, mais cela est bien moins pénalisant que le contraire. 
« Modifié: 16 mai 2013 12:52:59 par fabfree »

Free_me

1er trimestre : Free recrute 870 000 nouveaux abonnés mobiles
« Réponse #15 le: 16 mai 2013 12:40:04 »
Justement, cela fait un an : ça a peut-être bien changé depuis.
ouais, c'est vrai.

lbp

Justement, cela fait un an : ça a peut-être bien changé depuis.

Entièrement d'accord.

Depuis le début, Iliad nous dit que c'est équilibré. Et curieusement,  ca ne change jamais. Même lorsqu'on nous dit que les recrutements ont été majoritaires sur le 2 euros... cela reste équilibré. Free ne communique (pub) que sur le 2 euros,  et les utilisateurs de la data (20 euros) n'ont de cesse de se plaindre des débits... mais cela reste équilibré !

J'imagine que Free n'a aucune envie de communiquer sur cette répartition parce que c'est stratégique,  mais à un moment,  il faut être lucide et arrêter de croire à cette fable de distribution équilibrée...

doppel

même si la part du gâteau est parfois à partager, ils peuvent espérer avoir bientôt un produit de ''Grand Chef étoilé''  beaucoup plus qu'avec les 3 plus anciens fournisseurs.
  Laissons le temps à Free de faire son travail comme d'autres le réclament.  :o

Et comme on dit l'espoir fait vivre... et je suis d'accord... je laisse le temps à Free Mobile de faire son travail, en attendant je suis parti chez Sosh ;)

PoilàGratter

Entièrement d'accord.

Depuis le début, Iliad nous dit que c'est équilibré. Et curieusement,  ca ne change jamais. Même lorsqu'on nous dit que les recrutements ont été majoritaires sur le 2 euros... cela reste équilibré. Free ne communique (pub) que sur le 2 euros,  et les utilisateurs de la data (20 euros) n'ont de cesse de se plaindre des débits... mais cela reste équilibré !

J'imagine que Free n'a aucune envie de communiquer sur cette répartition parce que c'est stratégique,  mais à un moment,  il faut être lucide et arrêter de croire à cette fable de distribution équilibrée...

Vos constats et hypothèses sont sensés.

Sans trahir le secret des affaires, il est possible d'illustrer par le biais suivant:

Freemobile dispose de 5 MHz de bande passante en 2100 MHz 3G et de 5 MHz en 900 MHz 3G.
C'est à dire un tiers de la bande passante 3G de chacun des trois autres MNO.
Or, ces trois MNO arrivent fréquemment en limite de capacité (heures chargées) avec les bandes passantes 3G dont ils disposent pour leurs bases clients !
Le MNO N°3 (B-T), est intéressant à comparer avec Freemobile: Environ 11 millions de clients mobile, soit un peu moins du double de la base client Freemobile (6,1 millions). Donc, avec trois fois plus de capacité en bande passante 3G que Freemobile, la ressource radio B-T est parfois insuffisante.


Face à cette carence de bande passante radio, trois solutions pour Freemobile:

-- Acquérir de la bande passante supplémentaire. C'est en partie fait, mais pour la 4G LTE (à 2600 MHz) laquelle n'est pas en service chez Freemobile, et bientôt la possibilité de demander un peu de bande passante 1800 MHz (pour de la 2G ? 3G ?, 4G ?).

-- Limiter le nombre d'abonnés. Probablement hors de question, en cette période de conquête de parts de marché.

-- Limiter la consommation data. C'est ce qui s'est passé pour le downlink peu après l'ouverture commerciale, puis pour l'uplink il a quelques semaines.
De plus, la pub Freemobile est surtout orientée vers le forfait à 2€, depuis des mois. C'est à dire le forfait qui limite en douceur la conso data ... et donc le montant de la facture d'itinérance à payer à O-F.

Les conséquences du manque de ressources sont évidentes: performances dégradées, notamment en data et qualité de service, entrainant celle de l'image de marque.

Mais le mode "sans engagement" permet à Freemobile de faire passer les pilules amères, car les déçus infidèles sont vites remplacés par des nouveaux clients, pour quelques semaines ou mois.  8)


PoilàGratter

Si j'ai un gros client qui me rapporte 50M, je n'aurai donc pas d'intérêt à en ajouter de petits qui me rapporteraient moins parce qu'ils feraient baisser ma moyenne par client.?
Il est essentiel pour Free d'avoir une masse critique de clients, c'est ce qu'ils font, peut-être avec un succès trop rapide, mais cela est bien moins pénalisant que le contraire.

C'est un vrai débat:
Est-il préférable d'avoir de nombreux clients qu'on ne peut pas satisfaire (et qui coutent davantage qu'ils ne rapportent) ?
Ou bien avoir moins de clients mais dont on peut satisfaire la consommation ? (et donc qui rapportent davantage qu'ils ne coutent)

C'est aussi une question d'image de marque que l'entreprise souhaite montrer. Et ça, tôt ou tard, ça se voit sur les résultats financiers.

fabfree

Entièrement d'accord.

Depuis le début, Iliad nous dit que c'est équilibré. Et curieusement,  ca ne change jamais. Même lorsqu'on nous dit que les recrutements ont été majoritaires sur le 2 euros... cela reste équilibré. Free ne communique (pub) que sur le 2 euros,  et les utilisateurs de la data (20 euros) n'ont de cesse de se plaindre des débits... mais cela reste équilibré !

J'imagine que Free n'a aucune envie de communiquer sur cette répartition parce que c'est stratégique,  mais à un moment,  il faut être lucide et arrêter de croire à cette fable de distribution équilibrée...
Fait le calcul toi même, du moins tu peux obtenir une valeur approchée.

Quelle est la répartition des abonnements FM sachant que le revenu moyen par abonné est de 14 euros ,  que la TA est de 1cts la mn,...?
A vue d'oeil, c'est plus proche du 50-50  que du 80-20 ou 20-80 ! Allez, parions pour 45% de 20-16€ et 55% de 0-2€


Arnaut78

J'attend avec impatience tes calculs FabFree !

lbp

Fait le calcul toi même, du moins tu peux obtenir une valeur approchée.

Quelle est la répartition des abonnements FM sachant que le revenu moyen par abonné est de 14 euros ,  que la TA est de 1cts la mn,...?
A vue d'oeil, c'est plus proche du 50-50  que du 80-20 ou 20-80 ! Allez, parions pour 45% de 20-16€ et 55% de 0-2€

If faut arrêter avec ces pseudo-estimations. Il y a tellement d'inconnues que l'idée même de tenter est saugrenue...

Quel est le montant moyen du hors forfait ? Quelle est la part d'abonnés avec Freebox ou sans, et ce pour chacun des 2 forfaits ? Bref, impossible...

Tout ce que je dis, c'est que si on croit Iliad en septembre 2012 sur le fait que la répartition est équilibrée, ça devient plus difficile à croire maintenant, alors que le boost de recrutement sur le 2€ n'est un mystère pour personne depuis que ce dernier a été amélioré !

Enfin ceci dit, peu importe... ce n'est pas très important. Simplement l'usage constant des termes "répartition équilibrée" dans la communication de Free finit par faire sourire.

fabfree

Il faut aussi arrêter de dénigrer les gens  en l'absence d'éléments concrets ou tangibles.

La seule chose importante à retenir, c'est les 14 euros de revenu moyen par abonné sur le dernier trimestre.

Arnaut78

En baisse... :-\

fabfree

En baisse... :-\
Il ne faut pas beaucoup de neurones pour lier la campagne de pub spécifique en faveur du forfait 2€, et l'augmentation forte de ces forfaits lors du dernier trimestre, entrainant mécaniquement une baisse.

Tu n'allais pas imaginer que ces nouveaux abonnés allaient faire au moins 13 euros de hors forfaits chaque mois?

Ce qui intéresse Free c'est d'augmenter son CA de manière globale et c'est ce qu'ils font.
Tu peux relire mon  message précédent:
http://forum.freenews.fr/index.php/topic,87314.msg1054369.html#msg1054369
« Modifié: 16 mai 2013 20:56:49 par fabfree »

babar75


Ce qui intéresse Free c'est d'augmenter son CA de manière globale et c'est ce qu'ils font.


Justement c'est raté , ces 870 000 nouveaux abonnés n'ont rapporté que 17 millions de plus de CA en 3 mois.

256.9 millions fin mars 2013 contre 239.9 trois mois plus tot , a ce rythme il faudra 3.5 ans pour doubler le CA , 15.58 ans pour rattraper BT et 30.47 ans pour arriver a celui de SFR.

fabfree

Justement c'est raté , ces 870 000 nouveaux abonnés n'ont rapporté que 17 millions de plus de CA en 3 mois.

256.9 millions fin mars 2013 contre 239.9 trois mois plus tot , a ce rythme il faudra 3.5 ans pour doubler le CA , 15.58 ans pour rattraper BT et 30.47 ans pour arriver a celui de SFR.
ah ahaha!

Et alors?  Tu crois que Free fait des campagnes de pub sur le forfait 2€ sans d'idées derrière la tête? 

Ils cherchent à  recruter ce type d'abonnés car s'ils ne montent pas énormément le CA, ils ne leur coûtent quasiment rien, même en itinérance sur le réseau Orange et ne chargent pas le réseau. A quoi bon avoir un abonné qui va consommer 1 ou 2Go de DATA en itinérance?

J'ajoute que ses abonnés sont potentiellement de futurs clients du forfaits 20€.
« Modifié: 16 mai 2013 23:26:47 par fabfree »


Arnaut78

Il ne faut pas beaucoup de neurones pour lier la campagne de pub spécifique en faveur du forfait 2€, et l'augmentation forte de ces forfaits lors du dernier trimestre, entrainant mécaniquement une baisse.

...

Bien tu progresses. Tu admets qu'il y a certainement un changement important dans le ratio "équilibré". ;D
Chose que tu niais 3 post plus haut.

PoilàGratter


PoilàGratter


La seule chose importante à retenir, c'est les 14 euros de revenu moyen par abonné sur le dernier trimestre.

C'est une indication solitaire qui ne me parle pas ...
Pouvez-vous m'expliquer en quoi c'est "la seule chose importante à retenir" ?

Pour un revenu moyen de 14 Euros par abonné, combien cet abonné coute-t-il à Freemobile ? (puisque, selon l'un de vos posts précédents,  " ... ils ne leur coûtent quasiment rien" )

Savez-vous estimer à partir de quel montant de revenu moyen par abonné le revenu sera supérieur au cout ?
« Modifié: 17 mai 2013 08:16:37 par PoilàGratter »

Free_me

le cout d'un abonné n'a pas un gros impact, operateur mobile, le bisness est un peu specifique : enormes couts fixes (antennes et tout le tralala) et tres faibles couts marginaux, 1 client ou 1000 clients sur le reseau ca change rien (ou quasi). Certe Freemobile a surement un cout marginal plus important que ses concurents (itinerance orange).

PoilàGratter

le cout d'un abonné n'a pas un gros impact, operateur mobile, le bisness est un peu specifique : enormes couts fixes (antennes et tout le tralala) et tres faibles couts marginaux, 1 client ou 1000 clients sur le reseau ca change rien (ou quasi). Certe Freemobile a surement un cout marginal plus important que ses concurents (itinerance orange).

Je ne suis pas en phase avec votre estimation.

Par exemple, pour chacun des trois MNO concurrents, le "cout d'acquisition" des nouveaux abonnés durant les 6 à 8 premières années d'exploitation correspondait à environ un an de forfait (de l'époque !). Que ces abonnés consomment où non.
D'où les forfaits avec engagements de 12 et de 24 mois (certes incluant la subvention du terminal), pour au moins recouvrir les frais initiaux et de dimensionnement d'infrastructure.

Freemobile semble avoir un "cout d'acquisition" par abonné plus faible que ses concurrents, mais il est loin d'être négligeable.

Pour info, les premiers centimes de bénéfice sont arrivés 6 à 8 ans après les ouvertures commerciales respectives de chacun des 3 autres MNO.

Et désolé mais, " ... 1 client ou 1000 clients sur le reseau ca change rien (ou quasi)", j'ai du mal  8)
« Modifié: 17 mai 2013 08:26:59 par PoilàGratter »

fabfree

C'est une indication solitaire qui ne me parle pas ...
Pouvez-vous m'expliquer en quoi c'est "la seule chose importante à retenir" ?
Oui. C'est une réponse dans le contexte de la discussion avec mon interlocuteur, 15 € de revenu alors que les forfaits sont payés 20, 16, 2 et 0 euros selon donne une indication du ratio, à moins de croire que les abonnés au forfait 2€ générent des hors-forfaits moyen astronomiques.

Pour un revenu moyen de 14 Euros par abonné, combien cet abonné coute-t-il à Freemobile ?

Savez-vous estimer à partir de quel montant de revenu moyen par abonné les comptes de Freemobile génèreront des bénéfices ?
Non, je ne le sais pas, mais je suis sûr que Free le sait, et adapte sa stratégie en fonction de cela. Je crois aussi qu'ils pensent aussi au delà de la boîte habituelle,  ils n'ont pas une pensée unique, ils sont capables de partir sur des solutions totalement différentes de celles des autres.  Donc ceux qui cherchent des points de repères /à ce qu'ils connaissent sont déstabilisés. Pour le moment cela leur réussit.

fabfree

Je ne suis pas en phase avec votre estimation.

Par exemple, pour chacun des trois MNO concurrents, le "cout d'acquisition" des nouveaux abonnés durant les 6 à 8 premières années d'exploitation correspondait à environ un an de forfait (de l'époque !). Que ces abonnés consomment où non.
D'où les forfaits avec engagements de 12 et de 24 mois (certes incluant la subvention du terminal), pour au moins recouvrir les frais initiaux et de dimensionnement d'infrastructure.

Freemobile semble avoir un "cout d'acquisition" par abonné plus faible que ses concurrents, mais il est loin d'être négligeable.

Pour info, les premiers centimes de bénéfice sont arrivés 6 à 8 ans après les ouvertures commerciales respectives de chacun des 3 autres MNO.

Et désolé mais, " ... 1 client ou 1000 clients sur le reseau ca change rien (ou quasi)", j'ai du mal  8)
Le coût d'acquisition d'un abonné n'est  qu'une vue de l'esprit , une forme de représentation.
Construire un réseau à un coût qui sera réparti sur des abonnés!
Quand  j'utilise ma voiture seul, cela ne me coûte rien (si on néglige leurs poids et la nécessité de s'arrêter pour eux) de prendre 3 auto-stoppeurs.


fabfree

Bien tu progresses. Tu admets qu'il y a certainement un changement important dans le ratio "équilibré". ;D
Chose que tu niais 3 post plus haut.
Tu vois les choses comme tu le veux et à la hauteur de tes capacités.

PoilàGratter

Oui. C'est une réponse dans le contexte de la discussion avec mon interlocuteur, 15 € de revenu alors que les forfaits sont payés 20, 16, 2 et 0 euros selon donne une indication du ratio, à moins de croire que les abonnés au forfait 2€ générent des hors-forfaits moyen astronomiques.
Non, je ne le sais pas, mais je suis sûr que Free le sait, et adapte sa stratégie en fonction de cela. Je crois aussi qu'ils pensent aussi au delà de la boîte habituelle,  ils n'ont pas une pensée unique, ils sont capables de partir sur des solutions totalement différentes de celles des autres.  Donc ceux qui cherchent des points de repères /à ce qu'ils connaissent sont déstabilisés. Pour le moment cela leur réussit.

Merci pour votre réponse.

Pour les "points de repère", ceux des entreprises répondent à des critères communs, publiés et partagés.
Notamment les notions d'équilibre entre les colonnes "dépenses" et "recettes", si possible un jour.
La comptabilité des entreprises, au moins en France, est régie par des règles et les lois assez précises, voire même très tatilleuses.
Quelles sont, d'après vous, ces "solutions totalement différentes de celles des autres." ?

Pour l'instant, la seule chose qui est démontré est que la vente à perte de services téléphoniques permet d'engranger des parts de marché.
Mais ça existe depuis la nuit les temps: investir à perte pour casser la concurrence et récolter les fruits plus tard.

Pour l'instant, la perte semble considérable, et il faut que le groupe Iliad ait les reins très solides pour maintenir ainsi à bout de bras leur filiale Freemobile.
Mais combien de temps est-il possible de tenir ? Car les autres MNO sont également soutenus par des groupes aux finances solides.

PoilàGratter

Le coût d'acquisition d'un abonné n'est  qu'une vue de l'esprit , une forme de représentation.
Construire un réseau à un coût qui sera réparti sur des abonnés!
Quand  j'utilise ma voiture seul, cela ne me coûte rien (si on néglige leurs poids et la nécessité de s'arrêter pour eux) de prendre 3 auto-stoppeurs.

Ah OK.
Alors la comptabilité, les flux financiers et toutes ces joyeusetés sont donc des "vues de l'esprit".  8)
Désolé, mais le "cout d'acquisition d'un abonné" est l'un des critères fondamentaux scrutés en permanence par les opérateurs de téléphonie mobile et fixe, surtout les premières années d'exploitation. C'est l'un des fondamentaux du "business model" envisagé.
J'ai même vu des projets d'entreprise capoter parce que ce critère plombait les comptes trop longtemps avant d'espérer l'équilibre des recettes/dépenses.

fabfree

Et on a vu beaucoup d'entreprises se casser le nez en copiant les recettes de ses concurrents qui étaient en place depuis un moment.
Pour arriver sur un marché déjà mature, soit il faut avoir de gros moyens pour faire comme les autres acteurs, soit il faut faire différent.  C'est ce qui explique qu'il n'y a pas eu de nouveau constructeur automobile dans les 30 ou 40 dernières années.

Free n'est pas un opérateur qui agit comme les autres puisqu'il a  un contrat d'itinérance, certes limité dans le temps, mais qui lui permet déjà d'agir différemment, donc rien que par cela, cela change les repères habituels.
« Modifié: 17 mai 2013 11:13:56 par fabfree »

eudilien

Un article (du 26/03) sur les objectifs supposés de Freemobile:

http://www.lesechos.fr/opinions/analyses/0202662689872-free-mobile-le-jeu-de-massacre-continue-552536.php

Je vais te donner une recette pour éviter les erreurs grossières : tout ce qui commence par "www.lesechos.fr/opinions/analyses" ne vaut pas un clou. Les échos apprécient les articles fait à la va vite en toute subjectivité. Les journalistes des échos n'ont jamais eu aucune idée de la stratégie de FM et entassent les articles préconçus, ce qui n'est pas nouveau. Depuis le temps, j'ai arrêté de lire son contenu et je n'ai même pas lu ton lien.

Pour faire un peu d'humour : Faire du low cost de journalisme n'a pas empêché le journal de continuer à exister et faire encore du low cost, reste à savoir que cela intéresse moins de monde.

babar75

Oui. C'est une réponse dans le contexte de la discussion avec mon interlocuteur, 15 € de revenu alors que les forfaits sont payés 20, 16, 2 et 0 euros selon donne une indication du ratio, à moins de croire que les abonnés au forfait 2€ générent des hors-forfaits moyen astronomiques.



15€ de revenus par abonné mais sur un trimestre ! soit 5€ par mois , si on veut effectivement rester sur ta comparaison avec les forfaits.
« Modifié: 17 mai 2013 13:45:58 par babar75 »

babar75

ah ahaha!

Et alors?  Tu crois que Free fait des campagnes de pub sur le forfait 2€ sans d'idées derrière la tête? 


Le chiffre d'affaire c'est un fait et c'est ce sur quoi je te répondais ;-) , ce que voudrait supposément essayer de faire Niel dans un futur plus ou moins proche n'en est pas un.

N'etant ni voyant ni extralucide je me contente de commenter l'existant :-)


fabfree

15€ de revenus par abonné mais sur un trimestre ! soit 5€ par mois , si on veut effectivement rester sur ta comparaison avec les forfaits.
De
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0202764791472-les-trimestriels-d-iliad-dopes-par-la-free-mobile-566639.php
Citer
Chaque mois, un abonné rapporte 15,2 euros en moyenne à Free
« Modifié: 17 mai 2013 14:05:29 par fabfree »

doppel

Tu vois les choses comme tu le veux et à la hauteur de tes capacités.

Tiens tiens... à court d'argument ?  ;D

De
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0202764791472-les-trimestriels-d-iliad-dopes-par-la-free-mobile-566639.php

Tu as oublié sur ce lien la baisse indiquée juste après la partie reprise par tes soin... ce qui boucle avec le changement de ratio que tu as reconnu.

Et enfin
Oui. C'est une réponse dans le contexte de la discussion avec mon interlocuteur, 15 € de revenu alors que les forfaits sont payés 20, 16, 2 et 0 euros selon donne une indication du ratio, à moins de croire que les abonnés au forfait 2€ générent des hors-forfaits moyen astronomiques.
Non, je ne le sais pas...
à la fin une parole sensée... personne ici ne sait ce que les abonnés paient réellement.... donc essayer avec des chiffres indépendant d'en tirer une analyse sur le ration d'abonné... bah c'est faire de la politique pardon faire dire ce que l'on veut au chiffre ^^

fabfree

Tu interprètes à ta façon. Mon message a toujours été : compte-tenu des éléments que nous avons, la répartition de dans les forfaits est +proche de 50-50 que de 80-20. Bien entendu, s'il y a des hors-forfaits moyens de 10€ sur le 2€, il faudrait revoir cette estimation, mais je crois tout de même dans un peu de bon sens des gens. 

babar75

De
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0202764791472-les-trimestriels-d-iliad-dopes-par-la-free-mobile-566639.php

Il faut tout lire dans un article ;-)

La base actuelle était de 15.2€ par mois , (295 000 000 / 6 000 000) /3 = 16.38€

mais les 870 000 nouveaux inscrits n'ont rapporté que 17 millions d'euros sur le trimestre , je te laisse refaire le calcul : (17 000 000 / 870 000 ) /3 = ? 5€

C'est d'ailleurs pour ca que l'article précise :  La majorité des clients recrutés au premier trimestre ont opté pour un forfait à 2 euros, plutôt qu’à 19,99 euros.

C'est ce qu'explique en substance l'express  : au premier trimestre Free continue sur la lancée sauf qu il semble que les forfaits illimités soient en panne, d'ou (sans doute ) la possible subvention des mobiles pour relancer , les forfait a 20€.




fabfree

Babar, je te remercie pour ces explications que nous avons compris depuis longtemps, mais il me semble que le différent exprimé faisait suite au message suivant et concerne la répatition globale d'abonnés 20 et 2€ :
Citer
A priori les derniers recrutement, c'est beaucoup de forfait 2€, ce qui semble normal vu que la concurrence a adapté ses tarifs,  a un réseau plus développé du fait de son antériorité et a donc capté les utilisateurs de DATA.

Avec les chiffres fournis, grosso-modo un peu moins de 6M d'abonnés sur le dernier trimestre pour un CA de 256 (hors vente de mobile), cela donne environ 14 euros /abonné /mois. Comme chaque abonné rapporte de l'argent via la Terminaison d'Appel, le  nombre de forfaits à 20€  et celui à 2€ doivent être relativement proches.
Pour des abonnés composés de moitié de clients Free ADSL et non, réparti de moitié en forfait 20 et 2€, on aurait 9.5€ par abonné, hors dépassement et revenu par la TA.

+ haut nous avions aussi expliqué que le recrutement de forfait 2€ peut aussi être la conséquence de la campagne de pub vers ce forfait. Donc pas étonnant qu'il ait fait le plein, c'était certainement volontaires de recruter des gens qui ne consomment pas de DATA ou peu pour éviter de payer trop d'itinérance.

doppel

Et donc.. si on part de 50/50 grosso merdo... qu'on ajoute bcp de 2€, certe on n'arrive pas à 80/20 mais on s'éloigne fortement du 50/50.
CQFD comme dirait ma femme ^^

Et il est clair que c'est la stratégie de Free en ce moment de recruter sur le 2€

Arnaut78

La stratégie ? Un joli mot pour cacher le fait qu'en fait ils subissent un désamour "passager" du forfait à 20 euros ?



doppel

Je disais stratégie dans le sens ou les pubs mettent surtout l'accent sur le forfait 2€, du moins toutes celles que j'ai vu sont sur ce forfait et non sur le 20€.

Après, au vu des déboires (et qui m'ont fait partir) du net, il y a effectivement un risque de désamour.
Sera-t-il passage, effectivement, c'est une question interressante.