Freenews

Tandis que le gouvernement prévoit de réduire ses pouvoirs à la portion congrue, l'Arcep (Autorité de régulation des télécoms) a défendu son bilan lors d'une conférence de presse, ce jeudi matin.

Lire l'intégralité de la news

babar75

Ce qui m'etonne c'est que ne sommes le 21 mars 2013 et qu'Arcep nous explique qu'en 2012 l'emploi ne devrait pas bouger ,

Q :pourquoi a la fin du premier trimestre 2013 n'est il pas possible d'avoir les chiffres sur l'emploi de l'année 2012 ?

R: Par ce que l'étude a été réalisé au début de l'année 2012 (  peu après le lancement de Free Mobile , époque ou il n'est pas encore possible de mesurer l'impact, les opérateurs n'ayant annoncé aucun plan de licenciement ) c'est pour cela qu on parle d'estimation et non de données réelles.

Ce n'est pas histoire de dire c'est la faute ou pas de Free , mais plutôt de souligner que l'arcep fait preuve d’amateurisme , a moins qu'il y a des choses qu il n'aient pas vraiment envie de montrer.

De plus on aurait aimer une comparaison Fixe / Mobile plutot que de lisser les résultats en mélangeant les 2 activités, sans compter que l'arcep se garde bien d'indiquer le résultat net ...

Ainsi Illiad a augmenté son CA de 48% mais son résultat net a dégringolé de 25% a cause des pertes de la branche mobile, c'est aussi le genre de chose que l'Arcep n'a pas vraiment de montrer...


Némo54200

Il ne faut pas que lire et dire ce qui nous intéresse...

"Ainsi, elle souligne que l’investissement dans le secteur des télécoms a battu de nouveaux records en 2012, dépassant les 9 milliards d’euros selon les estimations, en partie grâce à la vente des redevances 4G qui a rapporté 2,6 milliards d’euros. Cela va à l’encontre du discours de plusieurs opérateurs, mais également de ministres au sein même du gouvernement, qui accusaient l’arrivée de Free Mobile d’être responsable d’une destruction de valeur sur le marché..."

babar75

Il ne faut pas que lire et dire ce qui nous intéresse...

"Ainsi, elle souligne que l’investissement dans le secteur des télécoms a battu de nouveaux records en 2012, dépassant les 9 milliards d’euros selon les estimations, en partie grâce à la vente des redevances 4G qui a rapporté 2,6 milliards d’euros. Cela va à l’encontre du discours de plusieurs opérateurs, mais également de ministres au sein même du gouvernement, qui accusaient l’arrivée de Free Mobile d’être responsable d’une destruction de valeur sur le marché..."

Heu ... le rapport entre l'arrivée Free et le fait que tout les opérateurs passent a la  4G ( ce qui était d’ailleurs prévu depuis 5 ans ) ?ou encore  rapport entre l'investissement et la création ou la destruction de valeur sur le marché ?

On peut investir très peu et creer beaucoup de valeur (Facebook ) ou beaucoup investir et créer peu de valeur (Nokia meme si on espere que ca changera...)

Cet investissement auraient de toute façon eu lieu avec ou sans Free , la question étant plutot , l'arrivée de Free va elle avoir un impact sur la vitesse de déploiement de la 4g...
« Modifié: 21 mars 2013 16:13:40 par babar75 »


fabfree

Vu qu'avant Free, il n'y avaiat pas de réelle concurrence, mais plus une entente cordiale sur des prix élevés, il n'y avait aucune raison de se hâter sur la 4G dans ces conditions sachant que le coût d'une techno baisse avec le temps!

Francoislaba

Ce qui est flagrant en comparant les courbes des investissements et des emplois avant 2009, c'est que chaque augmentation d'investissement s'accompagne de suppressions d'emplois.
L'emploi a donc toujours été une variable d'ajustement des dividendes. L'arrivée de Free a donc été une aubaine pour nos trois opérateurs historiques pour mettre un nom sur d'éventuelles suppressions d'emplois.
Il sera intéressant de comparer le tableau dans 5 ans, quand Free aura son réseau. Est-ce que la part des investissements par rapport au CA sera toujours la même? Les taux de dividendes actuels seront-ils toujours identiques?
Quand Free atteindra les 15 milliards de CA, d'ici 5 ans, ce qui est possible, investira-t-il 4,5 milliards dans son réseau? Si c'est le cas et que le modèle économique est viable, je pense qu'il devrait servir de référence à pas mal d'entreprises. Même si ça peut mécontenter certaines personnes comme les frères Bouygue, cela m'importe. Ces personnes ne représentent à peine 1% de la population.

OhMonBato

3% et quelques d'investissements en plus alors qu'on pourrait s'attendre à une forte augmentation avec l'arrivée attendue de la 4G je ne trouve pas ça énorme.


jonesindiana

Quand Free atteindra les 15 milliards de CA, d'ici 5 ans, ce qui est possible, investira-t-il 4,5 milliards dans son réseau? Si c'est le cas et que le modèle économique est viable, je pense qu'il devrait servir de référence à pas mal d'entreprises. Même si ça peut mécontenter certaines personnes comme les frères Bouygue, cela m'importe. Ces personnes ne représentent à peine 1% de la population.
Dans 5 ans Free mobile aura depuis longtemps installé son réseau 4G. :)
En 2018 Free Mobile sera en train de construire le réseau 5G et les autres seront à la traîne en prétextant qu'ils n'auront pas assez de marge pour suivre. Les pov ;D

lbp


Il est un peu illusoire de faire un bilan emploi aussi tôt. Cela fait des semaines et des semaines que SFR a annoncé son souhait de voir partir 1100 personnes, par exemple, et rien n'est encore fait. Quant à The Phone House, dont on a beaucoup parlé aussi, les pertes d'emploi ne sont pas encore effectives, elles non plus. L'emploi sur le secteur devra s'apprécier sur la durée. J'espère quand même que personne ne s'attendait à un ajustement en 12 mois ??? si ?

Par ailleurs, comme il a été dit plus haut, quel est le rapport en les investissements, qui ne sont pas en berne (4G oblige) et la "non destruction de valeur" ?? Les investissements sont faits pour créer (enfin on l'espère) la valeur de demain... mais cette valeur n'existe pas encore aujourd'hui. La 4G est le seul salut des opérateurs historiques pour récréer de la valeur. Cela va-t-il marcher ? Rien n'est moins sûr...

Ici aussi, il faudra apprécier sur la durée. Le CA global des opérateurs est en recul sur 2012... voyons la suite...



Arnaut78

Vu qu'avant Free, il n'y avaiat pas de réelle concurrence, mais plus une entente cordiale sur des prix élevés, il n'y avait aucune raison de se hâter sur la 4G dans ces conditions sachant que le coût d'une techno baisse avec le temps!

Marrant pourtant Niel avait annoncé la 4G pour ce début d'année il me semble... C'est à géométrie très variable sa stratégie d'entreprise. La dernière en date, une offre subventionnée avec engagement. :o

Fansat70

Les télécoms sont encore dans l'esprit de certains la "poule aux oeufs d'or"!
Il faudrait que les français et bien sûr leurs politiques (!) arrivent à casser avec ce fameux mythe de la poule aux oeuf d'or!
Si un secteur "fait de l'or", c'est que les biens ou services qui y sont vendus le sont nettement au-dessus de leur valeur! Certains diront: c'est qu'il y a le marché pour cela! Le petit problème dans une économie de marché est que lorsque celui-ci est particulièrement juteux, il y a toujours un moment où le "marché se renverse". Pendant des décennies, cela a été l'industrie automobile, qui doucement mais surement devra changer du tout au tout, pour proposer des produits (ou services?) à des prix en rapport avec le service rendu.
Pour les télécoms, il est clair que la descente de tabouret des 3 opérateur hystériques a été plus violente qu'ils ne le souhaitaient (!) ou plutôt comme ils ne l'évoquent, car les marges de manoeuvres, si ces sociétés sont aussi innovantes qu'elles le clament devraient leur permettre d'allègrement rebondir, en appliquant des règles de gestion et de gouvernance qu'elles auraient dû appliquer depuis au moins 10 ans, ceci y compris auprès de leurs actionnaires!
Ce n'est entre autres pas en multipliant les managers incompétents, plus assoifés de "respectabilité", de pouvoir apparents et de pognon que férus d'imagination, d'astuce et de lucidité que ces sociétés pourront affronter des lendemains qui ne sont pas spécialement mirobolants...
A croire que la stratégie de nos managers franchouillards pendant les décennies écoulées n'a été que d'imiter leurs homologues d'outre atlantique, en ne retenant hélas que les habitudes les plus regrettables de ces derniers.
En somme une vision de "l'American way of death" appliquée à nos entreprises! :(

OhMonBato

Marrant pourtant Niel avait annoncé la 4G pour ce début d'année il me semble... C'est à géométrie très variable sa stratégie d'entreprise. La dernière en date, une offre subventionnée avec engagement. :o
Je crois plus au père Noël qu'aux annonces de X.N depuis quelques temps, c'est dire...

fabfree

Marrant pourtant Niel avait annoncé la 4G pour ce début d'année il me semble... C'est à géométrie très variable sa stratégie d'entreprise. La dernière en date, une offre subventionnée avec engagement. :o
Quel est le rapport avec le sujet?

On parle bien des investissements des 3 gros, l'arrivée de Free les a bousculés et donc il leur a fallu chercher à justifier leurs si chers tarifs!

Je n'ai pas souvenir d'une annonce spécifique sur la 4G, pour preuve http://www.freeiphone.fr/free-mobile-une-annee-2013-difficile-avec-la-4g/ .  Il reste 9 mois pour mettre en branle des antennes 4G.
 
« Modifié: 21 mars 2013 19:24:16 par fabfree »

OhMonBato

J'ai souvenir d'une annonce sur la 4G, pour preuve datée du 11 janvier 2012
Citer
« On va commencer à déployer pour ouvrir d’ici un an » a affirmé Xavier Niel à notre confrère ITespresso. Il faut dire que le réseau 3G déployé par Free est compatible 4G. La bascule l’an prochain n’en sera que plus simple. Reste à connaître les débits qui seront proposés, ce qui n’a pas encore été précisé.

La 4G devrait donc être en branle depuis 2 mois déjà. ;)
« Modifié: 21 mars 2013 19:31:01 par OhMonBato »


Patoun

C'est très clair qu'ils sont en retards.

Ce qui n’inquiète pas ceux qui les pratiquent depuis longtemps.
J'ai eu 2 ans de retards sur mon dégroupage, mais je suis dégroupé.

Après ... faut pas croire tout ce que vous entendez hein ... a part si ça vous arrange, mais dans quel but ?

Arnaut78

Quel est le rapport avec le sujet?

On parle bien des investissements des 3 gros, l'arrivée de Free les a bousculés et donc il leur a fallu chercher à justifier leurs si chers tarifs!

Je n'ai pas souvenir d'une annonce spécifique sur la 4G, pour preuve http://www.freeiphone.fr/free-mobile-une-annee-2013-difficile-avec-la-4g/ .  Il reste 9 mois pour mettre en branle des antennes 4G.

Trop fort, c'est toi qui parle de la 4G, et c'est toi qui m'accuse de faire un HS  :o
Relis bien tes propos, tu comprendras peut être mieux ma remarque  ;D

fabfree

J'ai souvenir d'une annonce sur la 4G, pour preuve datée du 11 janvier 2012
La 4G devrait donc être en branle depuis 2 mois déjà. ;)
Choix stratégique? ou difficultés?

J'avais lu que le passage 3G à 4G était relativement simple et rapide pour eux. Peut-être attendent-ils les offres de leurs concurrents pour se positionner. 
A suivre.

fabfree

Trop fort, c'est toi qui parle de la 4G, et c'est toi qui m'accuse de faire un HS  :o
Relis bien tes propos, tu comprendras peut être mieux ma remarque  ;D
Je connais tes remarques, et j'admets être trop fort pour toi! 8)

iFrodo

"Au final, le régulateur présente un bilan de son action bien différent de celui dressé par les opérateurs historiques et les ministres... nous aurait-on menti ?"

Je pense qu'aussi bien l'ARCEP que les opérateurs historiques et ministres mentent de façon plus ou moins prononcées.

L'ARCEP défend ses choix et dresse un tableau idyllique qui a mon avis ne reflète pas totalement la réalité (ils ne parlent notamment pas de l'incidence de Free Mobile sur les prestataires externes des opérateurs, et il y en a une).
De même les ministres exagèrent le trait dans l'autre sens, en faisant porter à Free Mobile la quasi totalité de la responsabilité des déboires du secteur.

Bref, Free Mobile a eu en réalité une incidence à la fois positive (concurrence, incitation à déployer plus rapidement la 4G, embauches chez Free et ses prestataires) mais aussi négative (moins de prestataires ou prestataires à l'étranger plutôt qu'en France, et probablement d'autres choses).
De plus, les conséquences de Free Mobile sur le long terme ne sont pas étudiées, l'ARCEP ne dresse le bilan que sur l'année 2012, ce qui est on ne peut plus court termiste.

L'influence de Free Mobile, en bien ou en mal, sur le marché ne fait que commencer, et il y a encore probablement un bon nombre de choses qui ne sont pas encore visible ou peu visible.
Il faudra dresser un bilan dans 5 ans puis 10 ans pour voir ce qu'il en est réellement des conséquences de l'arrivée de Free Mobile. Car si on regarde l'ADSL, les conséquences de la Freebox se sont étalées sur plusieurs années, par exemple le rachat d'Alice par Iliad date de 2008, alors que la Freebox date de 2002.
« Modifié: 22 mars 2013 07:30:58 par iFrodo »

doppel

"Au final, le régulateur présente un bilan de son action bien différent de celui dressé par les opérateurs historiques et les ministres... nous aurait-on menti ?"

Je pense qu'aussi bien l'ARCEP que les opérateurs historiques et ministres mentent de façon plus ou moins prononcées.
....

Tout à fait d'accord avec l'ensemble... comme on dit chacun voit midi à sa porte.
Et comme toujours on fait dire un peu ce que l'on veut aux chiffres.

babar75

"Au final, le régulateur présente un bilan de son action bien différent de celui dressé par les opérateurs historiques et les ministres... nous aurait-on menti ?"

Je pense qu'aussi bien l'ARCEP que les opérateurs historiques et ministres mentent de façon plus ou moins prononcées.



C'est tout a fait ca , l'arcep triche sur l'emploi en 2012 (préférant utiliser des prévisions plutôt que les chiffres réels ) et fait l'amalgame entre l'investissement et la valeur , les opérateur accusent Free de tout les maux alors que le nombre d'emploi baisse continuellement depuis 10 ans.

La réalité étant sans doute un mélange des deux : a savoir un marché des de l'emploi dans les télécoms qui régressait , dont Free a accéléré la décroissance.


fabfree

C'est tout a fait ca , l'arcep triche sur l'emploi en 2012 (préférant utiliser des prévisions plutôt que les chiffres réels ) et fait l'amalgame entre l'investissement et la valeur , les opérateur accusent Free de tout les maux alors que le nombre d'emploi baisse continuellement depuis 10 ans.

La réalité étant sans doute un mélange des deux : a savoir un marché des de l'emploi dans les télécoms qui régressait , dont Free a accéléré la décroissance.
Une fois qu'un réseau est installé, il ne reste que la maintenance et les évolutions, donc il est logique qu'il y ait une baisse générale.  Le fait que Free ait à bâtir un réseau ne peut être que positif sur l'emploi, mais cela ne durera que le temps de le construire, ensuite , ce sera la phase maintenance/évolution qui nécessitera moins d'heures  travaillées.  Il en est de même au niveau marketting/commercial, au départ il faut mettre le paquet, ensuite il y a aussi une baisse générale.
Bref, rien de nouveau...

landre2

Dans 5 ans Free mobile aura depuis longtemps installé son réseau 4G. :)
En 2018 Free Mobile sera en train de construire le réseau 5G et les autres seront à la traîne en prétextant qu'ils n'auront pas assez de marge pour suivre. Les pov ;D

faut d'abord qu'il fasse une bonne 2g et une 3g

fabfree

faut d'abord qu'il fasse une bonne 2g et une 3g
On ne recule pas en technique.
D'ailleurs, si cela t'a échappé, il n'y aura pas de réseau 2G Free, pour le moment, si la 2G devrait survivre, cela restera de l'itinérance.

babar75

On ne recule pas en technique.
D'ailleurs, si cela t'a échappé, il n'y aura pas de réseau 2G Free, pour le moment, si la 2G devrait survivre, cela restera de l'itinérance.

C'est tout le contraire ;-) http://www.01net.com/editorial/588953/mobile-free-veut-utiliser-en-2g-ses-futures-frequences-1800-mhz/ ce qui est effectivement logique puisque l’itinérance en 2018 c'est finit.

Arnaut78

Pas possible, Free ne détient pas de licence 2G. Il fera comme Bouygues de la 4G en 1800, c'est de toute façon moins coûteux que de déployer en 2600.

Pour la 4G, j'ai retrouvé l'interview de Xavier Niel. Marrant de revoir les promesses du père Noël. ;D
http://www.itespresso.fr/video-xavier-niel-iliad-4g-free-mobile-sy-prepare-pour-debut-2013-50103.html


fabfree

Ma réponse, comme cela n'a pas dû t'échapper, portait sur "le réseau 2G de Free qui serait mauvais" selon landre2.
Or, dans l'état actuel, il n'y a pas et ne peut pas y avoir de réseau 2G spécifiquement Free.

Les autorités qui avaient prévues la disparition des appareils 2G pour 2016 devront certainement revoir leur copie. Je pense qu'un réseau unique mutualisé 2G serait préférable vu l'usage qui en sera  fait, et laisser les opérateurs ferrailler sur les nouvelles technos.

doppel

Les autorités qui avaient prévues la disparition des appareils 2G pour 2016 devront certainement revoir leur copie. Je pense qu'un réseau unique mutualisé 2G serait préférable vu l'usage qui en sera  fait, et laisser les opérateurs ferrailler sur les nouvelles technos.

Pourquoi après avoir louer la concurrence, le 4eme opérateur et tutti quanti, vouloir dans d'autres cas une mutualisation qui plus est unique pour la 2G ? En quoi cela ne pourrait-il pas rester un facteur différentiant ?


fabfree

Parce que la 2G ne sera conservée pour garantir la compatibilité avec le vieux matériel.
Si chaque opérateur doit avoir des fréquences pour 2G, 3G, 4G et 5G,... il va manquer des fréquences. Par la mutualisation de la 2G, on libère des fréquences pour les technos nouvelles, ou pour celles étant surchargées.

babar75

Parce que la 2G ne sera conservée pour garantir la compatibilité avec le vieux matériel.
Si chaque opérateur doit avoir des fréquences pour 2G, 3G, 4G et 5G,... il va manquer des fréquences. Par la mutualisation de la 2G, on libère des fréquences pour les technos nouvelles, ou pour celles étant surchargées.

Les opérateurs disposent d'assez de fréquence pour servir tout le monde ( il faut dire que l'extension leur a couté quelques milliards ) , le problème de la 2G c'est celui de Free , donc pourquoi accepteraient il de mutualiser leurs équipements ? pour aider leur concurrent ?  :o

fabfree

Parce que  la consommation de DATA ne va faire que croître, et cela ne tiendra pas dans les spectres prévus. Donc il faudra mieux réutiliser des fréquences sous-utilisées, comme celles de la 2G.
Et tous les opérateurs y auront un intérêt commun, lorsque le nombre d'utilisateurs 2G baissera fortement. A quoi bon entretenir un réseau dont l'usage baisse.

Si Free ne s'est pas vu attribué de fréquence 2G, c'est tout simplement que le régulateur avait parié sur une disparition de la 2G plus rapide qu'elle ne l'est.  L'Etat préférera vendre une gamme de fréquence pour de la 4 ou 5G plutôt que de la 2G, car le prix ne sera pas du tout  le même.

babar75

Pas très loin j'ai 3 antennes sur un stade une orange une SFR et une BT , si 1000 personnes se connectent sur l'antenne Orange 500 sur SFR et 200 chez Bouygues , ca fait 1700 personnes a fournir en 2G.

Mutualiser ca veut dire quoi , qu on va partager le taffic ? (1900/3=633) L'antenne BT qui est aussi supposé faire de la 2G 3G et 4G , ne pourra pas encaisser 633 connexions , pourquoi est ce qu il serait obliger de réduire leur spectre utilisable pour la data , pour servir 466 clients qui viennent de chez le voisin ?

Au contraire : Bouygues dit j'ai pas de client 2G ou presque donc je vais utiliser la bande passante 2G en 1800 qui ne sert a rien pour la convertir en 4G a moindre frais.

Quand a Orange , le PDG attend de lacher Free en 2018 pour recycler une partie des fréquence de l'itinerance en 4G.

Reste Free le plus embetté , qui va devoir en plus de construire son reseau 3G et 4G construire aussi un reseau 2G a l'aide de fréquence qu il possède déja.

Et si dans 10 ans ils sont a cours de fréquence ca sera très simple : ils offriront de la 3G sur les petits forfait et garderont la 4G pour les forfait haut de gamme. d'ailleurs Orange a déja annoncé qu il n'y aurait pas de 4G chez Sosh.

fabfree

Ce que tu ne semble pas avoir  compris, c'est que les attributions de fréquence sont liées à une techno (2G, 3G, 4G,...).
Mutualiser la 2G n'aura de sens qu'à partir du moment où le taux d'utilisateurs de cette techno deviendra  suffisamment faible que peu d'utilisateurs 2G seront statistiquement présent dans une même cellule, il n'est donc pas question de saturer les antennes.  D'ailleurs dans les zones blanches, donc à faible densité d'abonnés, c'est ce qui se passe. La France va devenir en 2015 ou 2016 ou 2017, une grosse zone blanche pour la 2G.

babar75

Oki oki , je suis sur que tout les opérateurs vont suivre tes conseils avisés  :)

jonesindiana

Ce que tu ne semble pas avoir  compris, c'est que les attributions de fréquence sont liées à une techno (2G, 3G, 4G,...).
Mutualiser la 2G n'aura de sens qu'à partir du moment où le taux d'utilisateurs de cette techno deviendra  suffisamment faible que peu d'utilisateurs 2G seront statistiquement présent dans une même cellule, il n'est donc pas question de saturer les antennes.  D'ailleurs dans les zones blanches, donc à faible densité d'abonnés, c'est ce qui se passe. La France va devenir en 2015 ou 2016 ou 2017, une grosse zone blanche pour la 2G.
Il faudrait maintenir le réseau 2G pour la couverture totale de l’hexagone en cas de défaillance des autres réseaux et l'utiliser comme réseau "mutualisé'de secours pour la "phonie" ::)
« Modifié: 26 mars 2013 07:05:30 par jonesindiana »