Freenews

Le syndicat CFE-CGC/UNSA FT-Orange, qui s'était déjà illustré à plusieurs reprises pour ses prises de position radicalement anti-Free, a décidé de saisir le Conseil d'Etat sur la couverture du réseau Free Mobile, présumée insuffisante au regard de ses obligations.

Lire l'intégralité de la news

papy25

Re : Le CFE-CGC d'Orange saisit le Conseil d'Etat contre Free
« Réponse #1 le: 11 juin 2012 14:09:37 »
il ferais bien de voir ce qui ce passe chez eux est pour une fois défendre leurs camarades syndiqué ou non

LePiaf200

Re : Le CFE-CGC d'Orange saisit le Conseil d'Etat contre Free
« Réponse #2 le: 11 juin 2012 14:31:22 »
seul et envers tout le monde (y compris son propre camp) !!! Je me demande si les meneurs de ces syndicats connaissent leur métier... à force de préparer des manifs et procès, ils oublient le fonctionnement des métiers qu'ils protègent !!!

S'il y a lieu de contester le contrat d'itinérance qui lie Orange et Free, c'est à la direction d'Orange d'attaquer Free et non les syndicats... ils remettent donc, par cette procédure, en cause les compétences de la direction d'Orange, ainsi que celle de l'Arcep et de Anfr !! là ils font fort !!!

quand ils auront perdus leur procès, viendront s'ajouter à cette liste : l'Etat, et après : l'Europe, et après : le MONDE entier !

PoilàGratter

seul et envers tout le monde (y compris son propre camp) !!! Je me demande si les meneurs de ces syndicats connaissent leur métier... à force de préparer des manifs et procès, ils oublient le fonctionnement des métiers qu'ils protègent !!!

S'il y a lieu de contester le contrat d'itinérance qui lie Orange et Free, c'est à la direction d'Orange d'attaquer Free et non les syndicats... ils remettent donc, par cette procédure, en cause les compétences de la direction d'Orange, ainsi que celle de l'Arcep et de Anfr !! là ils font fort !!!

quand ils auront perdus leur procès, viendront s'ajouter à cette liste : l'Etat, et après : l'Europe, et après : le MONDE entier !

Si ce syndicat remettait en cause les compétences de l'ANFR, pourquoi appuient-ils une partie de leur argumentaire sur le § 1.3 du rapport de l'ANFR ?
http://www.anfr.fr/fileadmin/mediatheque/documents/Actualites/Rapport_ANFR_Free_Mobile.pdf


Francoislaba

Re : Le CFE-CGC d'Orange saisit le Conseil d'Etat contre Free
« Réponse #4 le: 11 juin 2012 14:43:45 »
La CFE-CGC/UNSA est largement minoritaire chez Orange, pourquoi les autres syndicats ne suivent pas? La CGT, la CFDT, FO et la CFTC ne se sentent-ils pas concernés ou trouvent-ils ridicule ces attaques infondées?

Yoann Ferret

Si ce syndicat remettait en cause les compétences de l'ANFR, pourquoi appuient-ils une partie de leur argumentaire sur le § 1.3 du rapport de l'ANFR ?
http://www.anfr.fr/fileadmin/mediatheque/documents/Actualites/Rapport_ANFR_Free_Mobile.pdf
Car ils ne parviennent (sciemment ?) pas à différencier ce qui est de l'ordre de la couverture du réseau (au passage, leur dernier communiqué mélange allègrement couverture de la population et couverture du territoire...) et ce qui relève de la qualité de service. L'ANFR est pourtant très claire là-dessus, tout autant que l'Arcep avant elle.

J'ajoute qu'il est incohérent de parler ici de la partie 1.3 du rapport de l'ANFR, qui n'a qu'un rôle introductif ici ; elle met en avant le type de déploiement différent opté par Free et introduit quelques termes importants pour la bonne compréhension de la suite (notamment la distinction entre la couverture d'un réseau et son taux d'usage réel, analysée plus en détail et sans ambiguités dans la partie 3.2).

pipantal

Re : Le CFE-CGC d'Orange saisit le Conseil d'Etat contre Free
« Réponse #6 le: 11 juin 2012 14:53:56 »
Je suis effaré.
sans vouloir défendre les yeux fermés Freemobile, nous avons en face un syndicat qui se permet de dire à l'autorité qu'elle se trompe !! trop fort, mais en plus le rôle d'un syndicat est de protégé les employés, pas de gérer l'entreprise ou de se mêler des concurrents.
Pauvres employés, ils peuvent continuer à se flinguer avec des abrutis pareil !!


PoilàGratter

Car ils ne parviennent (sciemment ?) pas à différencier ce qui est de l'ordre de la couverture du réseau (au passage, leur dernier communiqué mélange allègrement couverture de la population et couverture du territoire...) et ce qui relève de la qualité de service. L'ANFR est pourtant très claire là-dessus, tout autant que l'Arcep avant elle.

J'ajoute qu'il est incohérent de parler ici de la partie 1.3 du rapport de l'ANFR, qui n'a qu'un rôle introductif ici ; elle met en avant le type de déploiement différent opté par Free et introduit quelques termes importants pour la bonne compréhension de la suite (notamment la distinction entre la couverture d'un réseau et son taux d'usage réel, analysée plus en détail et sans ambiguités dans la partie 3.2).

... d'où mon "en partie"  ;)

Il s'agit de finesses sémantiques et autres fleurs de rhétorique autour des termes « Couverture », « Usage du réseau » et « Qualité de service ».
Ainsi, la terminologie adoptée par l’ARCEP et reprise par l’ANFR permet de ne fâcher personne et de ne point prêter le flanc à la critique.
C'est probablement pourquoi le rapport fut publié avec 1,5 mois de retard, tant les phrases ont été ciselées et soupesées.  8)

Didi126

Re : Le CFE-CGC d'Orange saisit le Conseil d'Etat contre Free
« Réponse #8 le: 11 juin 2012 15:08:27 »
La raison de tant d'agitation? Le vent brassé par ce "syndicat" est tout ce qu'il reste à mettre à profit par les vendeurs des concurrents de freeM.
Leur hotline? Bah on peut rien dire (on a bien essayé) mais gratuite, française ET primée, ça va être dur à attaquer.
Alors ils continuent à FUDer sur leur lancée à propos du réseau... Tant qu'on est pas condamné, pourquoi s'arrêter, hein PàG?
Certains media, peut-être en manque de revenus publicitaires issus du secteur relayeront probablement l'intox.
« Modifié: 11 juin 2012 15:17:28 par Didi126 »

PoilàGratter

La raison de tant d'agitation? Le vent brassé par ce "syndicat" est tout ce qu'il reste à mettre à profit par les vendeurs des concurrents de freeM.
Leur hotline? Bah on peut rien dire (on a bien essayé) mais gratuite, française ET primée, ça va être dur à attaquer.
Alors ils continuent à FUDer sur leur lancée à propos du réseau... Tant qu'on est pas condamné, pourquoi s'arrêter, hein PàG?

Si la plainte est infondée, le plaignant sera débouté, voire sanctionné (?) par le Conseil d'Etat.
Je suppose que si ce syndicat prend le risque, c'est que leur dossier est solidement argumenté.

LePiaf200

Re : Le CFE-CGC d'Orange saisit le Conseil d'Etat contre Free
« Réponse #10 le: 11 juin 2012 15:24:50 »
toutes les précautions concernant les termes utilisé, sont là parce que les 3 opérateurs les ont voulus ainsi.. pour leur laisser plus de marge d'interprétation... ces précautions sont en train de se retourner contre eux...

C'était bien quand les 3 s'entendaient... mais beaucoup moins quand un 4e joue mieux qu'eux au jeu de l'autruche.

Donc, et encore plus s'ils se basent sur des articles de l'ARCEP ou de l'ANFR, les syndicats se veulent plus compétants que ces 2 organisations... puis qu'ils vont à l'encontre des conclusions de ces derniers...
« Modifié: 11 juin 2012 15:27:58 par LePiaf200 »

Yoann Ferret

Ainsi, la terminologie adoptée par l’ARCEP et reprise par l’ANFR permet de ne fâcher personne et de ne point prêter le flanc à la critique.
Ce sont des termes techniquement rigoureux, il n'y a pas à chercher de volonté d'aseptisation ou d'apaisement du discours dans tout cela. Juste une réalité technique assez implacable.

PoilàGratter

Re : Re : Le CFE-CGC d'Orange saisit le Conseil d'Etat contre Free
« Réponse #12 le: 11 juin 2012 15:35:21 »
toutes les précautions concernant les termes utilisé, sont là parce que les 3 opérateurs les ont voulus ainsi.. pour leur laisser plus de marge d'interprétation... ces précautions sont en train de se retourner contre eux...

C'était bien quand les 3 s'entendaient... mais beaucoup moins quand un 4e joue mieux qu'eux au jeu de l'autruche.

Donc, et encore plus s'ils se basent sur des articles de l'ARCEP ou de l'ANFR, les syndicats se veulent plus compétants que ces 2 organisations... puis qu'ils vont à l'encontre des conclusions de ces derniers...

Dans un match de foot, il arrive que l'impartialité de l'arbitre soit mise en cause. Si les règles du jeu sont publiées, bien des personnes qui savent lire ont la compétence de comprendre ce qu'ils lisent.

Dans ce dossier, un plaignant s'adresse aux autorités au dessus de l'arbitre, puisque l'arbitre n'a pas semblé entendre les plaintes.
C'est la même chose pour les montants de T.A. voix et SMS, l'arbitrage de la Commision Européenne est là pour confirmer ou infirmer les positions prises par l'arbitre ARCEP.

A tord ou à raison, l'avenir le dira.

PoilàGratter

Ce sont des termes techniquement rigoureux, il n'y a pas à chercher de volonté d'aseptisation ou d'apaisement du discours dans tout cela. Juste une réalité technique assez implacable.

Je suis d'accord avec votre propos ... sauf "il n'y a pas à chercher de volonté d'aseptisation ou d'apaisement du discours dans tout cela." ou je m'inscris totalement en faux:
L'ARCEP est ultra embarassée avec toute cette histoire, et l'ANFR n'a pas trop envie de faire des vagues. Ces deux entités ont des contraintes et des devoirs différents, et des patrons différents. A ces niveaux, les mots ont une importance considérable pour rester politiquement corrects. Chacun marche sur des oeufs.

L'ANFR a réussi ce tour de force de pondre un petit chef d'oeuvre littéraire dans son genre  ;), en ce sens qu'il a réussit à ne fâcher personne ! Même ce syndicat plaignant est d'accord avec son contenu, ainsi que les MNO et MVNO principaux. Pourtant, ce rapport était avidemment et impatiemment attendu au tournant  :D
« Modifié: 11 juin 2012 15:56:51 par PoilàGratter »


LePiaf200

Dans un match de foot, il arrive que l'impartialité de l'arbitre soit mise en cause. Si les règles du jeu sont publiées, bien des personnes qui savent lire ont la compétence de comprendre ce qu'ils lisent.

Dans ce dossier, un plaignant s'adresse aux autorités au dessus de l'arbitre, puisque l'arbitre n'a pas semblé entendre les plaintes.
C'est la même chose pour les montants de T.A. voix et SMS, l'arbitrage de la Commision Européenne est là pour confirmer ou infirmer les positions prises par l'arbitre ARCEP.

A tord ou à raison, l'avenir le dira.
pour que l'arbitre et les juges de touche soient aient failli en même temps,  c'est raricime..  c'est pour çà qu'il faudrait autoriser le recours à la vidéo... mais là c'est une autre histoire..  ;D
et c'est rarisime aussi que l'arbitre des arbitres remette en cause le jugement de ses collègues.. même s'ils ont tors..

Mais c'est vrai qu'on a changé de gouvernement.. les socialistes seront peut être plus à même d'interpréter autrement que tout monde... là on entre dans une discution encore plus houleuse...  ::)

bref, tant qu'ils ne risquent pas de sanctions s'ils perdent le procès.. pourquoi pas.. c'est pas leur argent de toute façon ! (mais celle de leur membres/cotisants/subventions)... .. ... 

cau59

Re : Le CFE-CGC d'Orange saisit le Conseil d'Etat contre Free
« Réponse #15 le: 11 juin 2012 16:24:15 »
Je ne dirais qu'une chose, toujours la même.
Pourquoi ces syndicats n'ont pas mis en cause la méthodologie au moment où l'ARCEP l'a publié ?

Sans vouloir enfoncer le clou, j'espère que ces syndicats mettront la main à la poche (et la leur, pas dans la tirelire des cotisations), car c'est toujours un peu trop facile d'utiliser l'argent des impôts des citoyens.

Gnanais

pour que l'arbitre et les juges de touche soient aient failli en même temps,  c'est raricime..  c'est pour çà qu'il faudrait autoriser le recours à la vidéo... mais là c'est une autre histoire..  ;D
et c'est rarisime aussi que l'arbitre des arbitres remette en cause le jugement de ses collègues.. même s'ils ont tors..

Mais c'est vrai qu'on a changé de gouvernement.. les socialistes seront peut être plus à même d'interpréter autrement que tout monde... là on entre dans une discution encore plus houleuse...  ::)

bref, tant qu'ils ne risquent pas de sanctions s'ils perdent le procès.. pourquoi pas.. c'est pas leur argent de toute façon ! (mais celle de leur membres/cotisants/subventions)... .. ...

Ce syndicat a des statuts particulièrement surprenants, qui lui donnent la capacité d'ester devant le conseil d'état pour un problème commercial. Je me demande quand ils trouvent le temps d'assurer le soutien des personnels soumis à une pression par leur hiérarchie ...  :o Oups, c'est un syndicat de cadres ...  ;D


jisse44

Re : Le CFE-CGC d'Orange saisit le Conseil d'Etat contre Free
« Réponse #17 le: 12 juin 2012 07:39:01 »
Procès pour diffamation, et bim, Free récupère l'argent de l'itinérance auprès de ce "syndicat" de cadres qui seront les premiers à dégager si il ya trop de perte de clients chez Orange....

Ils doivent ressentir la même pression qu'ils ont exercée sur les employés qui se sont malheureusement suicidés par leur faute...

zan

Re : Le CFE-CGC d'Orange saisit le Conseil d'Etat contre Free
« Réponse #18 le: 12 juin 2012 09:10:14 »
Je suis choqué de voir comment un syndicat peut tenir si peu compte des organismes officiels en charges de la régulations des télécommunications françaises. Donc à bafouer leur autorité.

A quoi servent ces syndicats de cadres français ?

Peut-être à tenter de protéger des cadres pantouflant dans des entreprises de télécoms qui s'entendent sur les prix et qui plus est ne réalisent pas les investissements de niveaux nécessaires pour doter la France d'une structure technique comparable aux autres pays.

Une honte !

Fansat70

Re : Re : Le CFE-CGC d'Orange saisit le Conseil d'Etat contre Free
« Réponse #19 le: 12 juin 2012 09:36:52 »
Je suis choqué de voir comment un syndicat peut tenir si peu compte des organismes officiels en charges de la régulations des télécommunications françaises. Donc à bafouer leur autorité.

A quoi servent ces syndicats de cadres français ?

Peut-être à tenter de protéger des cadres pantouflant dans des entreprises de télécoms qui s'entendent sur les prix et qui plus est ne réalisent pas les investissements de niveaux nécessaires pour doter la France d'une structure technique comparable aux autres pays.

Une honte !
C'est toute la problématique de ce syndicat, dont certains membres peuvent parfaitement faire partie d'équipes dirigeantes... Dans ma boite (où il n'y avait pas de syndicats, et où les cadres faisaient 95% de la population salariée), j'ai vu un cadre qui a "adhéré" à ce syndicat sur "incitation" de la direction, ce qui permettait la signature d'un accord  avec ce syndicat, ce cadre étant devenu le représentant syndical CFE-CGC dans l'entreprise. On ne dira pas que ce sont des manœuvres malhonnêtes, mais il y a comme un air de parenté!
De là à penser que le "noyautage" de ce syndicat au niveau des grosses entreprises de télécom est réalisé par les directions, il n'y a qu'un pas qu'il est plus qu'aisé de franchir, et ceci sans remords!!!
Dans le contexte, cela permet à Orange d'avoir 2 visages: Avoir d'un côté une alliance objective avec Free pour juguler SFR et Bouygues et d'un autres côté maintenir une pression sur Free, par médias interposés... :P
« Modifié: 12 juin 2012 09:55:45 par Fansat70 »

mdmx

Re : Le CFE-CGC d'Orange saisit le Conseil d'Etat contre Free
« Réponse #20 le: 12 juin 2012 11:00:07 »
Quoiqu'il en soit, une chose est certaine c'est que si le côté voix s'est amélioré en région Parisienne, les communications data sont pratiquement inexistantes pendant de longues heures de la journée et soirée....!
Est ce Orange qui bride volontairement les connexion internet ou le réseau de Free qui est complètement inopérant, mais payer 20 € pour un forfait "voix" sans internet, je ne vois pas ou est l'avantage !
L'ARCEP peut dire ce qu'il veut mais le constat est là.....ça fonctionne tres mal à Paris !
Raz le bol !!!