Freenews

D'après le rapport d'un cabinet allemand "Research2guidance", le chiffre d'affaires pour 2010 des applications sur mobiles se monte déjà à 2,2 milliards de dollars.

Les nombreux "store" ainsi que la croissance des ventes de smartphones ne sont pas étrangers à cette nouvelle manne financière pour les sociétés de développement (et pour les sociétés qui mettent à disposition ces "AppStore").

Lire l'intégralité de la news

testman

2,2 milliards de dollars pour les applications mobiles
« Réponse #1 le: 23 août 2010 21:47:36 »
Clairement, à voir la multiplication des marchés d'appli et leur plateforme toutes incompatibles les unes avec les autres ... on comprend trois choses : le minitel en a fait révé beaucoup, le monopoly n'est pas un jeu en perte de vitesse et enfin ... tout ça génère beaucoup de pepettes :)

Allucinant tout de même de voir que tous ces téléphones sont sensiblement basé sur les mêmes composants (SoC/ARM) et ont des API & SDK totalement différents. La palme de la mauvaise fois à Apple pour interdire formellement toute concurrent sérieux de leur API neo90s en déclarant persona-nongrata Java et Flash. La palme du "moi aussi" à Samsung pour Bada. Non vraiment, qui à besoin d'un nième linux alors qu'il y a Android et Maemo. La palme du n'importe quoi à MS pour s'être fait doublé par tout le monde et sortir un OS (WP7) qui fait table rase et interdit de-fait les appli hybrides. Ils veulent tuer WP ? La palme BigBross à Blackb ... non sérieux ya encore des gens qui pensent qu'un serveur mutualisé (aka pour se la peter un "cloud") c'est sécurisé comme moyen de diffusion d'information ? (NSA is my friend)