Freenews

Le "WiFi N" est prêt
« le: 14 septembre 2009 08:46:18 »
La norme 802.11n, aussi appelée "WiFi N", est en travaux depuis 2002. Vouée à succéder aux deux précédentes normes WiFi le vieillissant 802.11b et notre actuel 802.11g), elle se sera tellement fait attendre que certains constructeurs, lassés, auront sorti des produits certifiés compatible avant la spécification officielle...

Lire l'intégralité de la news

nouknouk

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #1 le: 14 septembre 2009 08:49:56 »
"Une chose est sûre : le 802.11n draft devrait pouvoir se muer en 802.11n "définitif" sur simple mise à jour logicielle, sur tous les appareils qui en disposent, car il a été pensé pour cela. Pour la Freebox ADSL, c’est beaucoup moins sûr..."


Source ?

Yoann Ferret

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #2 le: 14 septembre 2009 09:20:30 »
Citation de: nouknouk
"Une chose est sûre : le 802.11n draft devrait pouvoir se muer en 802.11n "définitif" sur simple mise à jour logicielle, sur tous les appareils qui en disposent, car il a été pensé pour cela. Pour la Freebox ADSL, c’est beaucoup moins sûr..."


Source ?
La Freebox ADSL n'est pas 802.11n draft.

tmgo

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #3 le: 14 septembre 2009 10:24:09 »
Les nouvelles freebox avec antennes internes sont bien capables de communiquer en 802.11n (draft), et ce depuis le début. C'est l'ancienne qui faisait du MiMo, et qui est a priori incompatible avec le 802.11n.


Sicabol

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #4 le: 14 septembre 2009 10:55:11 »
Quand j'ai reçu la FreeboxV4, j'ai tout de suite acheté la carte WiFi PCMCIA. J'en étais pleinement satisfait.
Quand j'ai commandé plus tard la FreeboxV5, j'ai utilisé le WiFi MiMo pour relier mes ordis et les deux Freeboxes (je possède les versions sans antennes externes, livrées avec les boîtiers CPL). Au bout d'une semaine, j'ai constaté que nous avions ma conjointe et moi des migraines... J'ai tenté d'arrêter le WiFi, elles ont tout de suite disparu. Plus tard, j'ai relancé le WiFi, ça n'a tenu que quelques heures avant que j'éteigne tout...

Je ne suis pas du genre alarmiste, mais il y a sûrement plus de deux personnes qui sont sensibles aux ondes WiFi. Je ne suis pas sûr que ce soit la bonne solution que d'avoir le "WiFi N" sur nos futures Freeboxes, d'ailleurs le fait que Free ait "poussé" l'utilisation du CPL n'est pas sans faire penser qu'ils se posent peut-être des questions à ce sujet.

Bitume

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #5 le: 14 septembre 2009 11:09:30 »
Les ondes électromagnétiques seront vraisemblablement la vraie pandémie de ce siècle. Les constructeurs et les utilisateurs ne veulent malheureusement pas en entendre parler. Quand on aura créé des générations entières d'handicapés mentaux, il sera trop tard.

pipantal

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #6 le: 14 septembre 2009 11:28:07 »
Quelles sont sources sources d'une telle affirmation ?


lol51

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #7 le: 14 septembre 2009 11:28:56 »
Citation de: Sicabol
Quand j'ai reçu la FreeboxV4, j'ai tout de suite acheté la carte WiFi PCMCIA. J'en étais pleinement satisfait.
Quand j'ai commandé plus tard la FreeboxV5, j'ai utilisé le WiFi MiMo pour relier mes ordis et les deux Freeboxes (je possède les versions sans antennes externes, livrées avec les boîtiers CPL). Au bout d'une semaine, j'ai constaté que nous avions ma conjointe et moi des migraines... J'ai tenté d'arrêter le WiFi, elles ont tout de suite disparu. Plus tard, j'ai relancé le WiFi, ça n'a tenu que quelques heures avant que j'éteigne tout...

Je ne suis pas du genre alarmiste, mais il y a sûrement plus de deux personnes qui sont sensibles aux ondes WiFi. Je ne suis pas sûr que ce soit la bonne solution que d'avoir le "WiFi N" sur nos futures Freeboxes, d'ailleurs le fait que Free ait "poussé" l'utilisation du CPL n'est pas sans faire penser qu'ils se posent peut-être des questions à ce sujet.
La sensibilité électromagnétique n'existe pas, les prétendus "électrosensibles" se sont fait soumettre à des test en double aveugle, et il s'est avéré qu'il n'y avait aucune corrélation. La plupart des personnes électrosensibles "célèbres" refusent de se soumettre à des test de ce genre, ce qui en dit long sur leur crédibilité.

Je vous laisse regarder à loisir la page consacré à l'électrosensibilité sur wikipédia, et aux études scientifiques réalisées :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sensibilité_électromagnétique#Tests_en_double_aveugle

Yoann Ferret

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #8 le: 14 septembre 2009 11:36:03 »
Citation de: Sicabol
Quand j'ai reçu la FreeboxV4, j'ai tout de suite acheté la carte WiFi PCMCIA. J'en étais pleinement satisfait.
Quand j'ai commandé plus tard la FreeboxV5, j'ai utilisé le WiFi MiMo pour relier mes ordis et les deux Freeboxes (je possède les versions sans antennes externes, livrées avec les boîtiers CPL). Au bout d'une semaine, j'ai constaté que nous avions ma conjointe et moi des migraines... J'ai tenté d'arrêter le WiFi, elles ont tout de suite disparu. Plus tard, j'ai relancé le WiFi, ça n'a tenu que quelques heures avant que j'éteigne tout...

Je ne suis pas du genre alarmiste, mais il y a sûrement plus de deux personnes qui sont sensibles aux ondes WiFi. Je ne suis pas sûr que ce soit la bonne solution que d'avoir le "WiFi N" sur nos futures Freeboxes, d'ailleurs le fait que Free ait "poussé" l'utilisation du CPL n'est pas sans faire penser qu'ils se posent peut-être des questions à ce sujet.
Je ne conteste pas vos dires sur l'utilisation du WiFi, cela dit il faut savoir que le CPL émet un rayonnement très important également, si ce n'est plus. Sans nier quoi que ce soit, il ne faut pas négliger le pouvoior de l'effet placébo sur notre propre santé, car plusieurs études ont effectivement prouvé qu'en l'absence d'informations liées à la mise en place d'un réseau WiFi, les malades ne l'étaient plus.

Citation de: "tmgo"
Les nouvelles freebox avec antennes internes sont bien capables de communiquer en 802.11n (draft), et ce depuis le début. C'est l'ancienne qui faisait du MiMo, et qui est a priori incompatible avec le 802.11n.
J'ai effectivement apporté plusieurs corrections et précisions à l'article en ce sens.

cyberzen

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #9 le: 14 septembre 2009 11:50:03 »
Citation de: lol51
Citation de: Sicabol
Quand j'ai reçu la FreeboxV4, j'ai tout de suite acheté la carte WiFi PCMCIA. J'en étais pleinement satisfait.
Quand j'ai commandé plus tard la FreeboxV5, j'ai utilisé le WiFi MiMo pour relier mes ordis et les deux Freeboxes (je possède les versions sans antennes externes, livrées avec les boîtiers CPL). Au bout d'une semaine, j'ai constaté que nous avions ma conjointe et moi des migraines... J'ai tenté d'arrêter le WiFi, elles ont tout de suite disparu. Plus tard, j'ai relancé le WiFi, ça n'a tenu que quelques heures avant que j'éteigne tout...

Je ne suis pas du genre alarmiste, mais il y a sûrement plus de deux personnes qui sont sensibles aux ondes WiFi. Je ne suis pas sûr que ce soit la bonne solution que d'avoir le "WiFi N" sur nos futures Freeboxes, d'ailleurs le fait que Free ait "poussé" l'utilisation du CPL n'est pas sans faire penser qu'ils se posent peut-être des questions à ce sujet.
La sensibilité électromagnétique n'existe pas, les prétendus "électrosensibles" se sont fait soumettre à des test en double aveugle, et il s'est avéré qu'il n'y avait aucune corrélation. La plupart des personnes électrosensibles "célèbres" refusent de se soumettre à des test de ce genre, ce qui en dit long sur leur crédibilité.

Je vous laisse regarder à loisir la page consacré à l'électrosensibilité sur wikipédia, et aux études scientifiques réalisées :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sensibilité_électromagnétique#Tests_en_double_aveugle
ça ne prouve rien non plus, il peut y avoir un effet d'accumulation, introduisant un retard à la réaction, il peut y avoir un effet de sensibilisation, comme pour les allergies, on peut devenir intolérant à quelque chose, après y avoir été insensible longtemps. L'étude est loin d'être terminée.

Sicabol

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #10 le: 14 septembre 2009 11:51:08 »
Citation de: yoann007
Sans nier quoi que ce soit, il ne faut pas négliger le pouvoior de l'effet placébo sur notre propre santé, car plusieurs études ont effectivement prouvé qu'en l'absence d'informations liées à la mise en place d'un réseau WiFi, les malades ne l'étaient plus.
Je suis d'accord là dessus. Je suis ingénieur en informatique et suis de plus assez cartésien, et l'hypothèse des migraines par les ondes m'a laissé au début perplexe (franchement, j'aurais préféré garder le WiFi, largement plus souple à utiliser et moins coûteux (vu que j'ai acheté plusieurs boîtiers CPL pour mes différents ordis, ma PS3, etc...).
J'avais acheté un téléphone sans fil il y a quelques années, il me donnait réellement des maux de têtes. Cela n'a pas empêché d'acheter un autre qui ne m'en a pas donnés.
M'enfin, c'est une conversation qui peut durer longtemps ;-) Je tenais juste à faire la remarque, c'est tout :-p

lol51

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #11 le: 14 septembre 2009 12:09:44 »
Citation de: cyberzen
Citation de: lol51
Citation de: Sicabol
Quand j'ai reçu la FreeboxV4, j'ai tout de suite acheté la carte WiFi PCMCIA. J'en étais pleinement satisfait.
Quand j'ai commandé plus tard la FreeboxV5, j'ai utilisé le WiFi MiMo pour relier mes ordis et les deux Freeboxes (je possède les versions sans antennes externes, livrées avec les boîtiers CPL). Au bout d'une semaine, j'ai constaté que nous avions ma conjointe et moi des migraines... J'ai tenté d'arrêter le WiFi, elles ont tout de suite disparu. Plus tard, j'ai relancé le WiFi, ça n'a tenu que quelques heures avant que j'éteigne tout...

Je ne suis pas du genre alarmiste, mais il y a sûrement plus de deux personnes qui sont sensibles aux ondes WiFi. Je ne suis pas sûr que ce soit la bonne solution que d'avoir le "WiFi N" sur nos futures Freeboxes, d'ailleurs le fait que Free ait "poussé" l'utilisation du CPL n'est pas sans faire penser qu'ils se posent peut-être des questions à ce sujet.
La sensibilité électromagnétique n'existe pas, les prétendus "électrosensibles" se sont fait soumettre à des test en double aveugle, et il s'est avéré qu'il n'y avait aucune corrélation. La plupart des personnes électrosensibles "célèbres" refusent de se soumettre à des test de ce genre, ce qui en dit long sur leur crédibilité.

Je vous laisse regarder à loisir la page consacré à l'électrosensibilité sur wikipédia, et aux études scientifiques réalisées :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sensibilité_électromagnétique#Tests_en_double_aveugle
ça ne prouve rien non plus, il peut y avoir un effet d'accumulation, introduisant un retard à la réaction, il peut y avoir un effet de sensibilisation, comme pour les allergies, on peut devenir intolérant à quelque chose, après y avoir été insensible longtemps. L'étude est loin d'être terminée.
C'est toujours la même chose à chaque fois qu'on aborde un sujet comme celui-ci, que ce soit les théories du complot, les ovnis, ou le magnétisme, les sourciers, etc.., Les arguments sont les même : "les études sont biaisées", puis "on nous cache des choses", "il y a trop d'intérêts derrière ça".
Finalement vous parlez de chose que vous ne maitrisez pas (les allergies), et vous refusez tout débat avec un spécialiste (ou avec ses arguments, preuves, etc.) pour les raisons que j'ai énoncé juste avant.

édité par yoann007 : ça n'empêche pas la politesse !

lol51

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #12 le: 14 septembre 2009 12:30:28 »
Citation de: lol51
édité par yoann007 : ça n'empêche pas la politesse !
Désolé, mais il faut que je précise que je ne souhaite pas poursuivre la conversation, qui de toute manière n'amènera à rien de très constructif.

djcobrax

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #13 le: 14 septembre 2009 12:43:03 »
L'hyper sensibilité electromagnétique existe puisque les gens sont indisposés (ils ne font pas semblant), par contre les études médicales sérieuses (test en double aveugle sur échantillon représentatif) indiquent que les maux de tête ne sont pas directement liés à l'existence des ondes. Le traitement basé sur la thérapie comportementale semble d'ailleurs très bien fonctionner.


Geronimomo

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #14 le: 14 septembre 2009 12:46:56 »
J'ai vraiment l'impression que l'on en fait des montagnes pour pas grand chose.
En ce moment, cela devient presque une mode que ce principe de précaution. Dernier en date (enfin, du coté de chez moi) le maire d'Hérouville Saint Clair a décidé de couper le wifi dans les écoles : http://www.liberation.fr/terre/0101564301-herouville-saint-clair-coupe-le-wifi-a-l-ecole
Je cite : «Nous appliquons le principe de précaution. Notre rôle est de protéger la santé des gens»
Selon moi, il mène une guerre contre le wifi alors qu'il y a bien d'autres batailles, plus importantes, à mener.

Je ne dis pas que le wifi est exempt de tout reproche mais franchement, c'est secondaire. Cela me fait penser au cas de ces personnes qui se plaignaient de différents maux à cause d'une antenne relais qui, soit dit en passant, émet un rayon bien plus important que le wifi, mais qui s'est révélée ne jamais avoir été branchée.

bfour

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #15 le: 14 septembre 2009 14:13:00 »
Pour information : article du quotidien du médecin

 À propos du Grenelle des ondes
Que faire de la peur?

Physicien à l'université Pierre-  et-Marie Curie, Impliqué dans la formation du panel de citoyens réuni par la mairie de Paris pour un avis sur le développement des antennes de téléphonie mobiles, Jacques Treiner examine la question  des-ondes électromaqnétiques émises par ces antennes.
La norme, souvent citée, de 0,6 V!m, apparaît selon lui n'avoir aucun fondement sclentifique*.
LE GRENELLE des ondes a rendu récemment ses conclusions, et les associations, qui prônent une diminution de la puissance émise par les antennes-relais de téléphonie mobile sont déçues : la norme qu'elles préconisent n'a pas été adoptée. Cette norme s'exprime par un chiffre que l'on voit cité un peu partout: le champ électrique
associé aux ondes électromagnétiques ne devrait pas dépasser 0,6 volt par mètre, au lieu des 40 V/m actuellement en vigueur, Il n'est pas question ici d'entrer dans la physique des ondes, mais, en retraçant l'histoire de ce chiffre, de s'apercevoir que la valeur de 0,6 V/m n'a pas de fondement scientifique.
Premier acte: Clinique psychiatrique de l'université de Mainz, Allemagne, 1996. Deux chercheurs, K Mann et J. Rôschke, entreprennent une étude sur les effets des ondes sur le sommeil d'individus en bonne santé. Ils enregistrent leurs électroencéphalogrammes sous exposition d'ondes de mêmes caractéristiques que celles des antennes de téléphonie mobile, et décèlent certaines modifications, notamment une réduction de la période du sommeil qui est accompagnée de mouvements rapides des yeux. Leur étude, publiée dans une revue médicale autrichienne (Wien Med. Wochenschr.) conclut à la nécessité de poursuivre ces travaux préliminaires.
Sur la base de cette publication, G. Oberlefd et Ch. König, du Département de santé publique de Salz  bourg (Autriche), proposent une norme qui, exprimée en terme de puissance de.1 milli.watt par mètre carré. Ce chiffre est obtenu en divisant par 500, par précaution, la valeur utilisée par Mann et Rôschke, qui est de 0,5 W/m2 Un tel facteur est couramment utilisé en toxicologie. C'est cette puissance de l milliwatt par mètre carré qui, convertie en champ électrique; donne le fameux 0,6 V/m.,
Deuxième acte. K Mann et J. Ra schke s'associent à P. Wagner, W. HiUer et C. Frank, de la même Cli nique psychiatrique de Mainz, et publient en 1998 dans la revue «Bioelectromagnetics » une étude similaire à la première, mais avec une valeur de la puissance des ondes par unité de surface 2,5 fois moins intense que la, première. Cette étude ne permet d'observer aucun des effets de la première. Les auteurs donnent comme cause possible de cet échec la réduction de la dose délivrée, qui ne permettrait pas de mesurer des effets statistiquement significatifs, Troisième acte. En 20.00, une ëquipe.composée de P. wagner, J. Rôschke, K.l1arm, J. Fel1, W. Hiller, O. Frank et M, Grôztnger publie dans la revue «Neuropsychobiologie" une étude sous pratiquement le même titre que celle de 1998 . Cette fois, la puissance des ondes auxquelles les dormeurs sont soumis est de: 50 W/I1'l, soit 100 fois la puissance de la première étude. Les chercheurs concluent que " les résultats n'ont montré aucun effet significatif de l'exposition au champ, qu'il s'agisse des paramètres conventionnels de de sommeil ou du spectre de l'électroencéphalogramme».
Non reproductible. Résumons. Une première étude semble voir un effet des ondes de téléphonie mobile sur le sommeil, deux études ultérieures, l'une avec une puissance 2,5 fois plus faible, l'autre avec une puissance 100 fois plus forte, ne voient rien. 'Voilà toute l'histoire factuelle du 0,6 VIm. Il est remarquable de constater que presque dix ans après la publication de ces articles, le rapport Bio  Initiative 2007 n'apporte rien de nouveau sur le sujet
Que conclure? Le travail scientifique a des critères de validation. S'il s'agit dune théorie, il ne suffit pas qu'elle rende compte. de phénomènes connus, il faut qu'elle prévoie des effets nouveaux. S'il s'agit d'une expérience, il faut qu'elle soit reproductible. L'absence de reproductibilité interdit de tirer toute conclusion d'une expérience. Sans l'exigence de reproductibilité, pas de technologie efficiente, et le monde autour de nous s'effondre. Sans elle, les avions tomberaient comme des mouches, les bateaux flotteraient comme des fers à repasser.
Dans le cas présent, nous sommes clairement dans le cas d'une expérience non reproductible, donc d'un effet non mis en évidence, d'un non-effet La revendication du 0,6 volt-par mètre n'a donc aucune base scientifique.
Mais la peur, une certaine peur existe, et cette peur est bien réelle: 'ses effets, eux, sont mesurables sur les individus qui la vivent. La vraie question devient alors celle  ci: que faire, lorsqu'une peur est là, même s'il est avéré que son point d'ancrage proclamé est inexistant?


>JACQUESTREINER
JTREINE[email protected]

La version intégrale de cet article est publié dans le bulletin de la Société française de physique.

 ·LE QUOTIDIEN DU MÉDECIN· N" 8609 - MAR0I8 SEPTEMBRE 2009 -www.quotimed.com

filoboss

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #16 le: 14 septembre 2009 14:48:34 »
Messieurs et mesdames, ne dériver pas du sujet de l'article...

Je vais tous de même me permettre de faire un peut le troll de service....


Tout le monde a peur de tout...

Peur du 11 septembre et du terroriste...
Peur de la vache folle
Peur de la grippe aviaire
Peur de la grippe A
Peur des attentats
Peur des avions
Peur des chauffard
Peur des éoliennes
Peur du nucléaire
et maintenant peur des antennes relais...

Voici une belle façon de faire des lavages de cerveaux...

troll off

Epy

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #17 le: 14 septembre 2009 14:49:12 »
Citation de: Sicabol
(vu que j'ai acheté plusieurs boîtiers CPL pour mes différents ordis, ma PS3, etc...).
J'avais acheté un téléphone sans fil il y a quelques années,
Quand tu sais ce qu'on dit aussi sur le CPL ... je ne sais pas si le principe de précaution que tu as appliqué l'a bien été :D
(on lit que le CPL fait rayonner tous les câbles électriques de la maison, et qu'il en passe très probablement à coté des lits en plus ..)

John Caffey

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #18 le: 14 septembre 2009 15:40:33 »
Citation de: filoboss
Messieurs et mesdames, ne dériver pas du sujet de l'article...

Je vais tous de même me permettre de faire un peut le troll de service....


Tout le monde a peur de tout...

Peur du 11 septembre et du terroriste...
Peur de la vache folle
Peur de la grippe aviaire
Peur de la grippe A
Peur des attentats
Peur des avions
Peur des chauffard
Peur des éoliennes
Peur du nucléaire
et maintenant peur des antennes relais...

Voici une belle façon de faire des lavages de cerveaux...

troll off
Y a pas la peur du ridicule ? :lol:

filoboss

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #19 le: 14 septembre 2009 16:08:51 »
Citation de: jiggaknot
Y a pas la peur du ridicule ? :lol:
Non, tend que celà est fondé

Kami78

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #20 le: 15 septembre 2009 06:41:56 »
La vraie question c'est de savoir si le wifi est indispensable ou pas ! Avec moins de la moitié des utilisateurs d'ordi domestiques ce n'est pas du tout évident. Surtout que beaucoup peuvent s'en passer et que les constructions neuves sont désormais câblées en ethernet. C'est donc une technologie palliative, mais cela n'empêche pas de rapporter ce que d'autres pays en disent.


enestu

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #21 le: 15 septembre 2009 08:35:30 »
Citation de: Kami78
La vraie question c'est de savoir si le wifi est indispensable ou pas ! Avec moins de la moitié des utilisateurs d'ordi domestiques ce n'est pas du tout évident. Surtout que beaucoup peuvent s'en passer et que les constructions neuves sont désormais câblées en ethernet. C'est donc une technologie palliative, mais cela n'empêche pas de rapporter ce que d'autres pays en disent.
Que représente le nombre de logements neufs sur l'ensemble de la France ? Quelques % avec une fourchette large  (<8ans).

Ils sont sont désormais câblées en ethernet !!!?????  Absolument pas, là aussi la part est minime (<10%), de toute façon tant que cette obligation n'est pas dans la législation (norme). Déja, que les habitation avec une bonne installation électrique ne sont pas légion.
Par exemple, rien que le câblage des terres qui ne revait même pas un caractère obligatioire sur les rénovations de logement anciens (il ne faut pas se facher avec son électorat, une belle niche fiscale).

nouknouk

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #22 le: 15 septembre 2009 08:37:11 »
Citation de: Sicabol
Quand j'ai reçu la FreeboxV4, j'ai tout de suite acheté la carte WiFi PCMCIA. J'en étais pleinement satisfait.
Quand j'ai commandé plus tard la FreeboxV5, j'ai utilisé le WiFi MiMo pour relier mes ordis et les deux Freeboxes (je possède les versions sans antennes externes, livrées avec les boîtiers CPL). Au bout d'une semaine, j'ai constaté que nous avions ma conjointe et moi des migraines... J'ai tenté d'arrêter le WiFi, elles ont tout de suite disparu. Plus tard, j'ai relancé le WiFi, ça n'a tenu que quelques heures avant que j'éteigne tout...

Je ne suis pas du genre alarmiste, mais il y a sûrement plus de deux personnes qui sont sensibles aux ondes WiFi. Je ne suis pas sûr que ce soit la bonne solution que d'avoir le "WiFi N" sur nos futures Freeboxes, d'ailleurs le fait que Free ait "poussé" l'utilisation du CPL n'est pas sans faire penser qu'ils se posent peut-être des questions à ce sujet.
Argument totalement irréaliste quand:

- il est couramment admis, même parmis le "camp des électrosensibles" que ce genre d'affection est rare, voire rarissime. La probabilité pour que que les deux occupants d'un même logement (de surcroît non 'parents', au sens génétique du terme) souffrent des ondes WiFi est hautement improbable. En tout cas infiniment moins probable qu'une origine tierce de votre mal de tête et/ou d'un effet placebo.

- on sait que l'empreinte des ondes du WiFi A/B/G et du WiFi N sont similaires. Si vous deviez avoir eu mal à la tête, ça aurait dû être dès l'achat dez votre carte PCMCIA pour la freebox v4.

CQFD. Le reste n'est que du FUD ou de l'effet placebo dans votre cas précis.

Je reste néanmoins prêt à être convaincu de l'inverse. Encore faut-il qu'on me montre un jour des personnes capables de passer avec succès un vrai test en double aveugle. Bizarre que parmi tous les (nombreux) détracteurs et les fameux "électrosensibles", pas un n'ait encore eu l'idée de se soumettre à un vrai test scientifiquement et 'protocolairement' irréprochables !

/me qui pourrait vous parler des personnes d'un service où j'ai bossé qui ont eu mal à la tête le jour où des antennes non alimentées sont apparues dans les couloirs.

enestu

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #23 le: 15 septembre 2009 13:48:22 »
Je ne vais pas remplacer le wifi, par le CPL, ça pourrit l'alimentation de mon ampi et de la platine cd et ça, ça me rend malade !

Ed29

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #24 le: 15 septembre 2009 17:28:09 »
Citation de: djcobrax
L'hyper sensibilité electromagnétique existe puisque les gens sont indisposés (ils ne font pas semblant), par contre les études médicales sérieuses (test en double aveugle sur échantillon représentatif) indiquent que les maux de tête ne sont pas directement liés à l'existence des ondes. Le traitement basé sur la thérapie comportementale semble d'ailleurs très bien fonctionner.
Ah, je ne suis pas sur d'avoir compris ?

Quelle est la chute ?

lol51

Le "WiFi N" est prêt
« Réponse #25 le: 15 septembre 2009 18:08:06 »
Citation de: Ed29
Citation de: djcobrax
L'hyper sensibilité electromagnétique existe puisque les gens sont indisposés (ils ne font pas semblant), par contre les études médicales sérieuses (test en double aveugle sur échantillon représentatif) indiquent que les maux de tête ne sont pas directement liés à l'existence des ondes. Le traitement basé sur la thérapie comportementale semble d'ailleurs très bien fonctionner.
Ah, je ne suis pas sur d'avoir compris ?

Quelle est la chute ?
C'est un peu dans la continuité de ce que j'ai raconté, la pathologie est reconnue, car les symptômes sont réels (les maux de crânes, etc.), mais ne sont pas reliés au ondes de manière "physique". On pourrait être dans le domaine de la psychosomatique (ou du mensonge), c'est pourquoi djcobrax parle de thérapie comportementale.

Après il ne faut pas oublier que certaines personnes accordent un pouvoir mystique au ondes, au magnétisme toussa (et je parle pas pour tout le monde hein, qu'on soit bien d'accord). Alors si au fin fond de la creuse le charlatan-magnétiseur du coin arrive à soulager M. Michu et ses rhumatismes grâce à son pendule magique, il y a fort à parier que le compère se montrera dubitatif face à sa toute nouvelle laïvebox-télépathe-qui-communique-par-les-airs.

Enfin soit dit-en passant, faire confiance aux rumeurs et aux diseurs de bonne aventure plus qu'aux avis de scientifiques crédibles, et avoir la fainéantise de se renseigner un peu auprès de bonnes sources, ça porte un nom : l'obscurantisme.