Freenews

Coup dur pour Delphine Ernotte : l’ex-numéro 2 d’Orange doit faire face à la défiance écrasante des rédactions de France Télévisions. Faire de la télévision, ce n’est pas comme faire des télécoms. Voilà en substance le message que les salariés...

Lire l'article

JadEstuaire

FR2, FR3, FR4, FR5, FRO, France Infos, France 24, des participations dans TV5Monde et Arte + toutes les Radios ça n’est plus l’audiovisuel public mais une gabegie publique.
Et il serait envisagé de créer un concurrent à Netflix, comme si c’etait le rôle du service public, et avec quel argent ?

Un grand nettoyage de fond en comble s’avère nécessaire, une réduction à 3 chaînes au grand maximum, suppression de toute « externalisation » inutile, occupation à plein temps de tous les salariés, utilisation commune des moyens techniques, moins de PDG et rédacteurs en chef etc.

Finie la « folie des grandeurs » de certains directeurs qui se font refaire entièrement leur bureau dès leur arrivée.

Après cela on pourra même réduire la taxe de l’audiovisuel sans avoir à faire appel à la publicité 😉