Freenews

Pendant une petite heure, lundi, les abonnés Orange ont été privés d’accès à plusieurs sites populaires comme Google ou Wikipédia, considérés comme « terroristes ». Lundi matin, les clients Orange ont eu une drôle de surprise en tentant d’accéder à Google.fr, Wikipédia...

Lire l'article

arpa463x

Re : Google et Wikipédia, sites « terroristes » pour Orange
« Réponse #1 le: 19 octobre 2016 11:56:51 »
J'ai lu des articles dénonçant les blocages des sites sur le bon vouloir des autorités en Chine et en Russie. On a la preuve que la France ne fait pas mieux: n'importe quel site peut se retrouver blacklisté à n'importe quel moment et l'outil est tellement au point qu'une fausse manipulation peut tout bloquer. Pas étonnant que la France est classée parmi les pays ayant le moins de liberté et le plus de surveillance sur Internet. Pourvu qu'un tel outil ne tomble dans les mains d'un gouvernement tel que le Front National qui pourrait l'utiliser pour tracker le moindre avis dissident !

Raistlin

Re : Google et Wikipédia, sites « terroristes » pour Orange
« Réponse #2 le: 19 octobre 2016 13:16:49 »
En est-on si loin que ça sans même attendre le Front (ou même l'extême-gauche pourquoi pas). Exemple avec le projet de "délit d'entrave numérique relatif à l'IVG" (qu'on soit pour ou contre d'ailleurs) ou encore (qu'on soit pour ou contre là également) avec les groupes de rap dont les chansons sont censurées quand elles font l'apologie du canabis ?